72 millions $ sur le banc

À 18 millions $ par saison, le quart... (AP, David J. Phillip)

Agrandir

À 18 millions $ par saison, le quart Brock Osweiler (17) était un spectateur de luxe pour les Texans, dimanche.

AP, David J. Phillip

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après être venu bien près de le faire le 27 novembre lors d'une défaite de 21-13 contre San Diego, BIll O'Brien a finalement décidé de clouer Brock Osweiler au banc, dimanche, après avoir vu le quart-arrière de 72 millions $ des Texans lancer deux interceptions tôt dans le match contre Jacksonville (2-12).

Appelé en relève, Tom Savage, un choix de quatrième ronde de 2014, a permis à Houston (8-6) de renverser la vapeur en complétant 23 passes pour des gains aériens de 260 verges. Efficace sans être spectaculaire, il a permis aux Texans de transformer un recul de 13 points en une importante victoire de 21-20, qui a permis à son équipe de demeurer au premier rang de la division Sud de la Conférence américaine.

Avec 14 passes de touché contre 16 interceptions combinées à un faible coefficient d'efficacité (71,4), on peut affirmer sans crainte de se tromper que l'ex-quart des Broncos de Denver n'a pas livré la marchandise à sa première saison au Texas. Certains analystes ont dit que la saison d'Osweiler avait été ponctuée de hauts et de bas, tandis que d'autres sont allés jusqu'à qualifier son rendement de «minable».

Une chose est sûre : Osweiler n'a pas performé comme un quart-arrière qui touche 18 millions $ par saison. Une somme astronomique versée l'hiver dernier par le propriétaire Bob McNair, qui aurait pris cette décision sous le coup de l'émotion, sans avoir pris la peine de s'entretenir auparavant avec O'Brien.

En fait, Osweiler a été si mauvais que les fans des Texans ont commencé à s'ennuyer du quatuor de 2015 composé de Brian Hoyer, Ryan Mallett, Brandon Weeden et T.J. Wates. Ces quatre quarts de deuxième ordre avaient tout de même trouvé le moyen de lancer 28 passes payantes contre 12 interceptions avant de voir Hoyer perdre tous ses moyens dans une défaite de 30-0 dans la première ronde des séries contre Kansas City.

Comme celui qui était censé régler le problème des Texans à la position-clé de l'offensive s'avérait incapable de rejoindre l'excellent ailier espacé DeAndre Hopkins sur une base régulière, O'Brien et le coordonnateur à l'attaque George Godsey ont été contraints de simplifier leur système de jeu. On a donc décidé de revenir à la formule ayant pour objectif de minimiser les erreurs et les revirements, de favoriser les courtes passes et le jeu au sol. 

10 passes consécutives

Heureusement pour les dirigeants des Texans, le porteur de ballon Lamar Miller, l'autre importante acquisition de Houston pendant la saison morte, a joué à la hauteur de son talent (1073 verges au sol) et permis à l'attaque de respirer un peu mieux à quelques reprises. 

Afin de démontrer leur confiance envers Savage, dimanche, les entraîneurs des Texans ont commandé 10 jeux aériens d'affilée à un certain moment au quatrième quart, Hopkins redevenant soudainement une pièce importante de l'arsenal offensif de l'équipe, qui peut également compter sur la rapide recrue Will Fuller.

Lundi, le coach des Texans s'est empressé de confirmer que Savage allait amorcer le match de samedi contre Cincinnati, précisant qu'il allait utiliser le quart qui lui donnait les meilleures chances de gagner. Même s'il est moins mobile que Osweiler, le diplômé de l'Université de Pittsburgh possède un bras à la fois plus puissant et précis que celui qui a occupé le poste de quart numéro un pendant 14 matchs.

Nettement plus à l'aise à domicile (5-1) que sur la route (2-5), Osweiler aura au moins le mérite d'avoir permis aux Texans de présenter une fiche parfaite à l'intérieur de la division Sud, ce qui permettra à Houston de décrocher un deuxième championnat de section d'affilée s'ils gagnent leurs deux derniers matchs contre les Bengals et les Titans. 

Quant à Savage, il effectuera un premier départ dans la NFL, lui qui n'avait pas joué du tout la saison dernière en raison d'une blessure à une épaule après avoir participé à deux matchs en 2014.

Pas la faute à Siemian

Les Broncos de Denver (8-6) ont glissé au troisième rang de la féroce division Ouest de la Conférence américaine à la suite des deux défaites encaissées au cours des deux dernières semaines aux mains du Tennessee (8-6) et de la Nouvelle-Angleterre (12-2). Même si l'attaque des Broncos a été limitée à un total de seulement 13 points dans ces deux défaites, le quart Trevor Siemian ne peut être montré du doigt pour les récents insuccès de la troupe de Gary Kubiak. Siemian a présenté cette année des statistiques supérieures à celles des quarts Peyton Manning et Brock Osweiler la saison dernière, mais la piètre tenue de la ligne offensive des Broncos jumelée aux blessures subies par les porteurs de ballon ainsi que les problèmes éprouvés par la brigade défensive contre le jeu au sol ont davantage nui aux chances de Denver que tout le reste.

Ce qu'il a dit...

«Je suis furieux parce que nous avons tenté une passe alors que le ballon se trouvait à une verge de la zone des buts. Je préférerais que l'on fasse comme les autres équipes et que l'on inscrive un touché en courant en plein centre avec le ballon»

Le demi de coin Richard Sherman a cru revivre le cauchemar du XLIXe Super Bowl contre les Patriots quand le quart Russell Wilson a tenté une passe, qui est venue bien près d'être interceptée par Bryce Hager alors que les Seahawks menaient 10-3 au troisième quart contre les Rams. Deux jeux plus tard, Doug Baldwin a capté une autre passe de Wilson pour porter la marque à 16-3. Seattle l'a finalement emporté 24-3.

Mes choix

Semaine 16

Jeudi : 1/1

Samedi 

SAN DIEGO à Cleveland, WASHINGTON à Chicago, Miami à BUFFALO, NY Jets en NOUVELLE-ANGLETERRE, TENNESSEE à Jacksonville, Minnesota à GREEN BAY, ATLANTA en Caroline, Indianapolis à OAKLAND, TAMPA BAY à La Nouvelle-Orléans, Arizona à SEATTLE, San Francisco à LOS ANGELES et Cincinnati à HOUSTON

Dimanche 

Baltimore à PITTSBURGH

et Denver à KANSAS CITY

Lundi

Detroit à DALLAS 

Semaine 15 : 12/16 (75 %) Total : 138/225 (61,3 %)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer