KC dans le siège du conducteur

Le quart-arrière des Chiefs de Kansas City, Alex... (AP, Charlie Riedel)

Agrandir

Le quart-arrière des Chiefs de Kansas City, Alex Smith, félicite la recrue Tyreek Hill, qui a  réussi un exploit inégalé depuis 50 ans en marquant trois touchés (course, réception et retour de botté) lors du match de jeudi contre les Raiders.

AP, Charlie Riedel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / Les Chiefs de Kansas City (10-3) ont pris une sérieuse option sur le premier rang de la coriace division Ouest de la Conférence américaine en l'emportant 21-13, jeudi soir, sur leurs ennemis jurés d'Oakland (10-3) qu'ils défaisaient pour une deuxième fois cette année.

Encore une fois, les Chiefs sont parvenus à l'emporter même s'ils n'ont pas été en mesure de s'imposer pendant 60 minutes, en raison du rendement plutôt timide de l'attaque. Après avoir pris les devants 21-3 à mi-chemin du deuxième quart - le quart Alex Smith avait des airs d'Aaron Rodgers, comme l'a fait remarquer avec justesse l'analyste Cris Collinsworth - les protégés d'Andy Reid ont été blanchis pendant les 36 dernières minutes du match. 

Fort heureusement pour Laurent Duvernay-Tardif et sa bande, la brigade défensive a de nouveau tenu le coup en limitant les Raiders à trois maigres points malgré deux revirements provoqués aux dépens de Smith (interception et échappé) dans le territoire de KC au troisième quart.

Ce n'est pourtant pas dans les habitudes des Chiefs, qui figurent parmi les meneurs de la NFL avec un différentiel de + 11, d'ouvrir la porte à l'adversaire en lui remettant le ballon de façon inopinée. On demande toujours à Smith de compléter de courtes passes, de ne pas essayer des jeux risqués, d'éviter de commettre des revirements susceptibles de placer sa troupe dans des situations critiques. En bref, on demande plus souvent au numéro 11 de ne pas perdre le match plutôt que de le gagner.

Et c'est ce que Smith est parvenu à accomplir à la mi-novembre. De retour au jeu après avoir raté un match et demi à la suite d'une blessure à la tête subie contre Indianapolis, il a mené les Chiefs à une dramatique victoire de 20-17 contre la Caroline. La semaine suivante, le vétéran de 12 saisons a toutefois éprouvé toutes sortes d'ennuis dans une défaite de 19-17 à domicile aux dépens des étonnants Buccaneers de Tampa Bay.

Comme personne n'avait anticipé pareille contre-performance de Smith, plusieurs amateurs désabusés ont sauté sur l'occasion pour réclamer le retour du réserviste Nick Foles, qui avait très bien fait contre les Colts et les Jaguars de Jacksonville.

Refusant de se laisser déranger par les éternelles critiques dirigées à son endroit, Smith a rebondi de façon spectaculaire contre Denver à la fin de novembre lors d'une victoire épique (30-27). À la fin du quatrième quart, il a orchestré une poussée de 75 verges pour permettre aux Chiefs de forcer la tenue de la prolongation avec un touché combiné à un converti de deux points. Il a ensuite permis aux visiteurs de gruger suffisamment de verges pour ajouter deux placements et d'ainsi signer un gain inespéré sur les terres des champions en titre du Super Bowl.

Comme Gale Sayers!

La planète football a aussi fait connaissance avec la recrue Tyreek Hill lors de cette rencontre présentée à la télévision nationale. Considéré aujourd'hui comme le joueur le plus rapide de la NFL, il a réussi trois touchés (course, réception et retour de botté), un exploit réussi pour la dernière fois par le légendaire Gale Sayers (Chicago), il y a 50 ans!

Dimanche, ce fut au tour d'Eric Berry de jouer les héros pour les Chiefs quand il a transformé une défaite de 28-27 aux mains des Falcons d'Atlanta en une incroyable victoire de 29-28 en réussissant un touché de sûreté après avoir intercepté une passe du quart Matt Ryan. Plus tôt dans le match, le leader de la défensive de KC avait inscrit un touché à la suite d'un retour d'interception de 37 verges. 

Profitant de l'absence de Jeremy Maclin, qui est revenu au jeu contre Oakland, Travis Kelce avait brillé contre les Falcons avec huit réceptions pour des gains de 140 verges. Le solide ailier rapproché de 6'5'' et de 260 livres a d'ailleurs franchi le plateau des 100 verges au cours des quatre dernières sorties des Chiefs, qui peuvent également compter sur le secondeur étoile Justin Houston depuis quatre matchs.

Choix contesté

La sélection de Tyreek Hill en cinquième ronde du repêchage d'avril n'a pas fait l'unanimité auprès des amateurs des Chiefs. Plusieurs équipes de la NFL avaient décidé d'ignorer le rapide ailier espacé en raison des accusations de violence conjugale qui avaient mené deux ans plus tôt à son expulsion du club de football de l'Université d'Oklahoma State. Hill avait alors été accusé d'avoir battu et tenté d'étrangler sa conjointe, qui était alors enceinte. Un incident isolé, selon ce qu'a raconté l'enquêteur en charge du dossier aux dirigeants des Chiefs, qui ont scruté l'entourage de celui qui a terminé sa carrière dans les rangs universitaires bien loin des projecteurs, sous les couleurs de l'Université West Alabama. Il ne faut pas oublier qu'il y a quatre ans, l'ex-secondeur des Chiefs, Jovan Belcher, avait tué sa conjointe Kasandra Perkins avant de s'enlever la vie devant le domicile des Chiefs.

Ce qu'il a dit...

«Je lui ai dit quand il négociait pour un nouveau contrat que je n'avais jamais vu un botteur présenter de telles demandes, mais je suppose qu'on peut agir ainsi quand on est le meilleur de sa profession.»

 Terrell Suggs, au sujet de son coéquipier Justin Tucker, qui a paraphé une entente de quatre ans et de 18,8 millions $ avec les Ravens, en juillet. Le botteur connaît une saison parfaite après 12 matchs, ayant réussi 28 placements, dont 19 de plus de 40 verges, en plus de 20 convertis.

Mes choix

Semaine 14

Jeudi : 1/1

DIMANCHE

ARIZONA à Miami, MINNESOTA à Jacksonville, San Diego en CAROLINE, PITTSBURGH à Buffalo, DENVER au Tennessee, CINCINNATI à Cleveland, Houston à INDIANAPOLIS, WASHINGTON à Philadelphie, Chicago à DETROIT, NY Jets à SAN FRANCISCO, SEATTLE à Green Bay, ATLANTA à Los Angeles, La Nouvelle-Orléans à TAMPA BAY et DALLAS à NY Giants

LUNDI 

BALTIMORE en Nouvelle-Angleterre

Semaine 15

JEUDI 

Los Angeles à SEATTLE

Semaine 13 : 9/15 (60 %) Total : 117/193 (60,6 %)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer