La première manche à Marcus Mariota

Dans le premier duel entre les deux premiers... (AFP, Joe Robbins)

Agrandir

Dans le premier duel entre les deux premiers choix du dernier repêchage, le quart Jameis Winston a été éclipsé par son vis-à-vis Marcus Mariota lors de la victoire des Titans du Tennessee, 42-14, contre les Buccaneers de Tampa Bay.

AFP, Joe Robbins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) On dit souvent que, dans la vie, on a une seule chance de faire une bonne première impression. Ce dicton s'applique également dans le monde du sport, où on a eu droit à un bel exemple, dimanche dernier, alors que les quarts-arrières Marcus Mariota et Jameis Winston, les deux premiers choix au repêchage d'avril dernier, ont croisé le fer dès leur premier départ dans les rangs professionnels. Comme les Titans du Tennessee ont écrasé les Buccaneers de Tampa Bay 42-14, Mariota peut dire mission accomplie, contrairement à son vis-à-vis.

En fait, le résultat de ce duel présenté au domicile des Buccaneers a tout simplement été une suite logique de ce qu'on avait vu au camp d'entraînement ainsi que lors des matchs préparatoires, où Mariota a joué avec beaucoup plus d'aplomb que Winston, même si plusieurs analystes ne s'attendaient pas à ce que l'ex-quart de l'Université de l'Oregon soit aussi bien préparé à faire le saut chez les pros en raison du système offensif préconisé par les Ducks.

Mais Mariota a démontré dès les premiers jours du camp des Titans qu'il était déjà à l'aise quand venait le temps de prendre la parole pour dicter les jeux à ses nouveaux coéquipiers dans le caucus pour ensuite s'installer directement derrière le centre pour la remise en jeu du ballon. 

Au camp des Titans, le quart de 6'4'' et de 222 livres a épaté la galerie avec la précision de ses relais et en limitant le nombre de revirements commis à ses dépens, une importante facette du jeu sur laquelle son père a insisté dès son passage à l'école secondaire.

Mariota n'a pas commis un seul revirement lors de ses deux dernières sorties au camp d'entraînement après avoir été victime d'une interception en plus d'avoir échappé le ballon en une occasion lors du premier match présaison des Titans contre Atlanta. 

Il a également pris soin d'exceller pendant les entraînements, un seul ballon échouant dans les mains d'un membre de la défensive des Titans sur les 263 passes tentées par Mariota lors des exercices à sept contre sept qui permettent aux entraîneurs de se faire une bonne idée de la puissance et de la précision des quarts-arrières qu'ils ont sous la main. 

Dans ce cas précis, difficile de faire mieux que Mariota, qui a complété 70 % de ses passes. Des statistiques qui n'ont toutefois pas étonné les partisans des Ducks qui ont vu le brillant quart-arrière compléter 105 passes de touché contre seulement 14 interceptions dans la NCAA, où il a compilé un dossier de 36 victoires contre seulement 5 défaites. Très mobile, Mariota est un des quatre quarts de la NCAA à avoir gagné plus de 10 000 verges par la voie des airs et plus de 2000 au sol.

Après avoir sélectionné les quarts Vince Young (2006) et Jake Locker (2011) - deux espoirs qui n'ont pas répondu aux attentes élevées placées en eux - en première ronde au cours des dernières années, les Titans semblent avoir eu la main plus heureuse avec Mariota, même si on ne commettra pas l'erreur de se fier sur un seul match pour analyser ses chances de succès à long terme dans la NFL.

Comme Favre 

Quant à Winston, il aura au moins eu la distinction lors de ce match à oublier d'être la première recrue depuis Brett Favre (1991) à voir sa première passe dans la NFL non seulement aboutir dans les mains de l'adversaire, mais également être ramenée dans la zone des buts pour un touché de l'ennemi.

S'il parvient éventuellement à suivre les traces de Favre dans la NFL, Winston aura lancé dans quelques années plusieurs interceptions, mais il aura également complété une tonne de passes de touchés, ce qui devrait faire le bonheur des amateurs des Bucs à long terme.

Des convertis plus difficiles

On a peu fait état pendant les matchs préparatoires du changement de règlement ayant trait à la distance sur laquelle sont maintenant effectués les convertis d'après-touché (ligne de 33 verges). Pourtant, une seule semaine d'activités a suffi pour constater que les botteurs de précision n'auront plus la vie aussi facile que dans le passé, alors que trois d'entre eux (Randy Bullock-Houston, Jason Myers-Jacksonville et Josh Lambo-San Diego) ont raté la cible, tandis que Mike Nugent (Cincinnati) voyait un de ses bottés être bloqué par un joueur de l'équipe adverse. L'an dernier, seulement huit convertis n'ont pas été réussis au cours du calendrier régulier pour une moyenne de 99,3 %. Le cas le plus intéressant est survenu à New York lors du match entre les Jets et les Browns de Cleveland. À la suite de deux pénalitées imposées aux Browns, le botteur Travis Coons a réussi une transformation d'un point sur une distance de 48 verges. Au cours des 10 dernières années, les botteurs des 32 équipes de la NFL ont réussi 99,1 % de leurs convertis, comparativement à une moyenne de 92,7 % pour les placements de 33 verges.

Irsay et Pagano pas sur la même longueur d'onde

La défaite de 27-14 encaissée par les Colts d'indianapolis aux mains des Bills de Buffalo nettement plus affamés n'a rien fait pour calmer les rumeurs qui laissent croire que le propriétaire Jim Irsay et l'entraîneur Chuck Pagano ne seraient pas sur la même longueur d'ondes. Comme les deux hommes ne sont pas parvenus à s'entendre sur une prolongation de contrat au cours de la saison morte, Pagano écoule actuellement la dernière année de son entente avec les Colts. Le proprio n'aurait pas encore digéré le retentissant échec de 45-7 encaissé par sa troupe lors du match de championnat de la Conférence américaine face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre lors de la rencontre disputée avec des ballons dégonflés.

Entre les lignes...

Les Buccaneers de Tampa Bay ont perdu les 10 derniers matchs présentés devant leurs partisans... La recrue Marcus Mariota (Tennessee) a lancé quatre passes de touché contre Tampa Bay, contre seulement trois passes incomplètes...

Mes choix

Semaine 2

Jeudi : 0/1

DEMAIN : Houston en CAROLINE, San Francisco à PITTSBURGH, San Diego à CINCINNATI, TENNESSEE à Cleveland, ARIZONA à Chicago, ST. LOUIS à Washington, Atlanta à NY GIANTS, Nouvelle-Angleterre à BUFFALO,

DETROIT au Minnesota, Tampa Bay à

LA NOUVELLE-ORLÉANS, BALTIMORE à Oakland, MIAMI à Jaksonville, Dallas à PHILADELPHIE et Seattle à GREEN BAY

LUNDI : NY Jets à INDIANAPOLIS

Semaine 3

JEUDI : Washington à NY GIANTS

Semaine 1 : 12/16 (75 %) Total : 12/17 (70,6 %)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer