Ça va chauffer!

Le redoutable joueur de ligne des Dolphins, Ndamukong... (Photo AFP, Mike Ehrmann)

Agrandir

Le redoutable joueur de ligne des Dolphins, Ndamukong Suh, pourrait faire la vie dure à plusieurs quarts.

Photo AFP, Mike Ehrmann

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'exception des Colts d'Indianapolis qui décrocheront le championnat de la division Sud sans trop de problèmes - à moins que J.J. Watt ne soit utilisé comme quart-arrière par l'entraîneur Bill O'Brien chez les Texans de Houston -, on peut prévoir de chaudes luttes pour le premier rang dans les trois autres sections de la Conférence américaine. Contrairement aux dernières années, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Broncos de Denver n'auront pas la vie facile puisque leurs rivaux ont pris du galon au cours de la saison morte. Pendant que la brigade défensive des champions du Super Bowl perdait les services des demis de coin Darrelle Revis (NY Jets) et Brandon Browner (La Nouvelle-Orléans) et du vétéran Vince Wilfork (Houston), les Bills de Buffalo décrochaient le championnat de la saison morte - ce qui n'est pas nécessairement un gage de succès pour la saison régulière - en multipliant les embauches spectaculaires.

À commencer par celle de l'entraîneur Rex Ryan, congédié par les Jets quelques semaines plus tôt. À peine débarqué à Buffalo, il a pris les moyens pour que le coordonnateur offensif Greg Roman (San Francisco), un spécialiste de l'attaque au sol, vienne le rejoindre, question de faciliter l'entrée en scène du porteur de ballon LeSean McCoy, acquis en retour du secondeur Kiko Alonso (Philadelphie).

Reste maintenant à savoir si Ryan pourra mettre fin à la très longue disette des Bills, qui n'ont pas participé aux séries au cours des 15 dernières années, en utilisant un quart inexpérimenté comme Tyrod Taylor. Substitut de Joe Flacco au cours des quatre dernières années à Baltimore, il a été plus efficace avec ses jambes qu'avec son bras pendant les matchs présaison.

Les Dolphins de Miami ont été moins actifs que les Bills, mais ils sont convaincus d'avoir réussi le meilleur coup avec la mise sous contrat du redoutable joueur de ligne Ndamukong Suh pour six ans (114 millions $). L'ex-porte-couleurs des Lions de Detroit pourrait faire la vie dure à plusieurs quarts en compagnie de l'excellent ailier défensif Cameron Wake, qui a participé quatre fois au Pro Bowl.

En attaque, Ryan Tannehill tentera de répéter ses exploits de la saison dernière (27 touchés et 4045 verges par la voie des airs) qui lui ont valu une prolongation de contrat de 96 millions $ jusqu'en 2020. Il devra s'adapter à de nouvelles cibles en 2015 puisque Mike Wallace (Minnesota) et Brian Hartline (Cleveland) ont quitté la Floride et ont été remplacés par Greg Jennings et Kenny Stills ainsi que par l'ailier rapproché Jordan Cameron.

Manning pourchassé

Dans la division Ouest, on a tous bien hâte de voir combien de temps mettra le vétéran Peyton Manning (39 ans) à s'adapter au système du nouvel entraîneur Gary Kubiak. Les Broncos ont accordé plusieurs journées de congé à Manning pendant le camp d'entraînement afin qu'il soit à son mieux en décembre et qu'il évite de connaître la même baisse de régime que la saison dernière, alors qu'il était ennuyé par une blessure à une jambe.

Maintenant qu'il prendra place directement derrière le centre des Broncos, il sera intéressant de voir si Manning parviendra à repérer avec autant de succès DeMaryius Thomas et Emmanuel Sanders. Le demi offensif C. J. Anderson sera fortement sollicité, une autre façon de ménager le vénérable quart-arrière. Sur le plan défensif, les vétérans Von Miller et DeMarcus Ware auront beaucoup de plaisir à travailler sous les ordres du coordonnateur Wade Phillips.

Kansas City et San Diego feront la vie dure aux Broncos. Les Chiefs miseront sur l'attaque aérienne qui leur faisait grandement défaut l'an dernier avec l'arrivée de Jeremy Maclin, ce qui permettra au demi offensif Jamaal Charles de profiter de plus d'espace de manoeuvre. En défensive, Justin Houston (22 sacs en 2014) va se sentir moins seul avec le retour des éclopés Derrick Johnson, Mike DeVito et Eric Berry.

Lutte à trois

Pittsburgh, Baltimore et Cincinnati batailleront de nouveau pour l'exclusivité du premier rang dans la division Nord de la Conférence américaine. Les Steelers marqueront une tonne de points avec des leaders comme Roethlisberger, Bell et Brown en offensive, mais leur défensive sera à la fois inexpérimentée et brouillonne, comme on a pu le voir jeudi contre les champions du Super Bowl. À Baltimore, le quart Joe Flacco tentera de faire aussi bien que l'an dernier sous la direction du nouveau coordonnateur offensif Marc Trestman, même s'il sera moins bien entouré à la suite des départs de Torrey Smith et d'Owen Daniels. Le porteur de ballon Justin Forsett devra démontrer qu'il n'est pas un feu de paille. À Cincinnati, seule une victoire dans les séries permettra au quart Andy Dalton et à l'entraîneur Marvin Lewis de conserver leurs emplois après avoir échoué lamentablement au cours des quatre dernières années. Les six clubs dans les séries dans l'AFC : Indianapolis, Nouvelle-Angleterre, Pittsburgh, Denver, Kansas City et Buffalo.

Le Super Bowl aux Packers!

Les fans des Eagles de Philadelphie mettront quelques matchs à identifier correctement tous les nouveaux venus, mais ils n'en voudront pas à l'entraîneur Chip Kelly, qui a multiplié les changements après une deuxième saison de 10 victoires. Les Bradford, Murray, Mathews, Maxwell et Cie permettront aux Eagles de devancer Dallas dans la division Est de la NFC. Les suspensions de quatre matchs imposées à Greg Hardy et à Rolando McClain feront mal à l'unité défensive des Cowboys, qui profitera toutefois du retour de l'énergique Sean Lee. Malgré la blessure qui a mis fin prématurément à la saison de l'ailier espacé Jordy Nelson, les Packers s'imposeront de nouveau dans la section Nord, tandis que les Lions et les Vikings batailleront pour la deuxième place. Les Cards de l'Arizona menaceront la suprématie des Seahawks de Seattle dans la division Ouest si le vétéran Carson Palmer parvient à éviter les blessures. Avec neuf victoires, les Saints devanceront de peu les Panthers et les Falcons dans la division Sud. Les six clubs dans les séries dans la NFC : Green Bay, Seattle, Philadelphie, La Nouvelle-Orléans, Arizona et Dallas... Pour le 50e Super Bowl, victoire de GB sur Indianapolis!

Mes choix

Semaine 1

Jeudi : 1/1

DEMAIN 

CAROLINE à Jacksonville, MIAMI à Washington, Indianapolis à BUFFALO, Kansas City à HOUSTON, Cleveland à NY JETS, GREEN BAY à Chicago, SEATTLE à St. Louis, Detroit à SAN DIEGO, La Nouvelle-Orléans en ARIZONA, Tennessee à TAMPA BAY, CINCINNATI à Oakland, Baltimore à DENVER et NY Giants à DALLAS

LUNDI 

PHILADELPHIE à Atlanta et à SAN FRANCISCO

Semaine 2

JEUDI 

Denver à KANSAS CITY

Total : 1/1 (100 %)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer