Des doutes sur la nouvelle recette des Broncos

Vendredi à l'entraînement, les joueurs de ligne défensive... (AP, David Zalubowski)

Agrandir

Vendredi à l'entraînement, les joueurs de ligne défensive des Broncos, Corey Nelson, Brandon Marshall et Todd Davis, étaient attentifs aux détails en prévision de l'important duel contre les Colts, demain.

AP, David Zalubowski

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les poids lourds feront leurs débuts dans les séries éliminatoires de la NFL en fin de semaine. Seattle, Green Bay, Denver et la Nouvelle-Angleterre - quatre formations ayant remporté 12 victoires pendant la saison régulière - tenteront de tirer profit de l'avantage du terrain pour obtenir leur laissez-passer pour les deux finales de conférence présentées le 18 janvier.

Au cours des deux dernières années, la présence de Peyton Manning et des Broncos dans le tableau des séries a fait beaucoup plus jaser que cette année, où on a beaucoup plus entendu parler du premier duel éliminatoire Cowboys-Packers présenté au Lambeau Field depuis le célèbre Ice Bowl de 1967. Ou encore des chances de voir les Seahawks, les champions en titre, devenir la première formation depuis les Patriots de 2003-2004 à remporter les grands honneurs deux années d'affilée après avoir terminé la saison régulière avec une impressionnante séquence de six victoires.

Même le fait que Manning sera confronté demain à ses ex-coéquipiers des Colts d'Indianapolis et au jeune quart-arrière Andrew Luck, qui multiplie les passes de touché au même rythme que son illustre prédécesseur à ses débuts chez les pros, n'a pas suffi pour que tous les réflecteurs soient de nouveau braqués sur la ville de Denver. 

Comme si le fait que les protégés de John Fox aient marqué «seulement» 482 points cette saison, comparativement à 606 en 2013, incitait les médias et les amateurs à croire que les chances des Broncos de participer aux XLIXe Super Bowl étaient beaucoup moins élevées parce que leur attaque aurait perdu, selon eux, un peu de son efficacité et de son lustre. 

Bonne question

Quand il a réalisé la semaine dernière que les attentes à l'endroit des Broncos ne semblaient pas tellement élevées en raison du style plus conservateur pratiqué en deuxième moitié de saison par leurs favoris, la recrue C.J. Anderson (849 verges au sol et 324 par la passe combinées à 10 touchés) n'a pu s'empêcher de leur poser une question par l'entremise des médias. «Préférez-vous que Peyton lance 70 millions de passes de touché et brise 80 millions de records ou encore assister à une parade des champions du Super Bowl au centre-ville de Denver dans quelques semaines?»

Le jeune porteur de ballon, qui a assumé avec brio la relève des éclopés Montee Ball et Ronnie Hillman, aurait pu ajouter que les Broncos ont terminé la saison avec une moyenne de 30,1 points marqués par match, étant devancés à ce chapitre uniquement par Green Bay (30,4 points), même s'ils ont décidé de miser sur une offensive plus équilibrée à mi-chemin du calendrier.

Anderson aurait pu également insister sur le fait que les ailiers espacés Demaryius Thomas et Emmanuel Sanders n'avaient pas été relégués à des rôles secondaires après avoir respectivement capté 111 et 101 passes du légendaire numéro 18 pour des gains aériens de 1619 et de 1404 verges. De leur côté, les fans les plus âgés des Broncos devraient rappeler aux plus jeunes que John Elway a conclu sa carrière en remportant deux championnats (1998 et 1999) quand il a enfin pu compter sur une attaque au sol capable de l'appuyer convenablement avec la présence de Terrell Davis dans le champ-arrière de Denver.

Défensive en santé

Sur le plan défensif, on a tendance à oublier que quatre porte-couleurs des Broncos, et pas les moindres, ont raté le rendez-vous ultime contre Seattle l'an dernier, alors que Von Miller, auteur de

14 sacs cette saison, le demi de coin Chris Harris, le maraudeur Rahim Moore et le joueur de ligne Derek Wolfe ont assisté impuissants à la déroute de leurs coéquipiers face aux champions de la NFC.

Ces joueurs sont revenus en force cette saison, et avec l'aide des nouveaux venus DeMarcus Ware (10 sacs), T.J. Ward et Aqib Talib (4 interceptions), ils ont permis à l'unité défensive de Denver de terminer au troisième rang de la NFL sur le plan collectif et en deuxième place contre le jeu au sol. L'émergence du secondeur Brandon Marshall, auteur de 110 plaqués au cours de la saison régulière, a pris beaucoup de monde par surprise, lui qui avait éprouvé toutes sortes de problèmes au cours des années précédentes à se tailler un poste avec les Jaguars de Jacksonville, une des pires formations de la NFL.

***

La prédiction de Knighton

Le joueur de ligne Terrance Knighton, des Broncos, n'a pas été en mesure de contenir son enthousiasme dans les heures ayant suivi la victoire de 47-14 de Denver sur Oakland lors du dernier match du calendrier régulier. Il a alors fait la promesse que la troupe de John Fox allait remporter le Super Bowl présenté le 1er février en Arizona. À son avis, les Broncos seront bientôt récompensés pour avoir modifié leur style de jeu à la mi-saison. Knighton a souligné que les joueurs des Broncos se croyaient invincibles l'an dernier en raison de leur production massive en attaque et qu'ils estimaient que leur défensive n'avait qu'à jouer de façon convenable pour avoir le dernier mot sur leurs adversaires. Cette année, il estime que Denver ne peut manquer son coup parce que l'équipe mise maintenant une recette gagnante: une solide défensive combinée à une attaque au sol efficace.

***

De dangereux Ravens...

À l'exception des Seahawks de Seattle, les Ravens de Baltimore sont sans aucun doute la formation la plus susceptible de causer des maux de tête aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans les séries. Ils ressemblaient étrangement à l'équipe ayant remporté le Super Bowl il y a deux ans quand ils ont défait les Steelers, en fin de semaine dernière, à Pittsburgh. Terrell Suggs, Elvis Dumervil et Haloti Ngata ont uni leurs efforts pour malmener le quart-arrière Ben Roethlisberger, victime de cinq sacs. S'ils parviennent à exercer autant de pression aujourd'hui sur Tom Brady, qui peut compter depuis quelques semaines sur une ligne à l'attaque améliorée, leurs chances d'éliminer les Patriots seront très bonnes. Par contre, le quart des Patriots pourrait s'amuser aux dépens de la ligne tertiaire des Ravens, qui est amputée de plusieurs joueurs blessés, s'il a suffisamment de temps pour repérer l'incroyable ailier rapproché Rob Gronkowski (12 touchés) ou les ailiers espacés Julian Edelman (93 réceptions) et Brandon LaFell (953 verges). Les Ravens présentent une fiche de 7-4 à l'étranger dans les séries depuis que John Harbaugh est à la barre de l'équipe (2008). Le quart de Baltimore, Joe Flacco, présente une fiche en carrière de 10-4 dans les séries comparativement à 14-5 pour Brady. Les deux rivaux ont croisé le fer à trois reprises dans les séries au cours des cinq dernières années, les Ravens l'emportant en deux occasions.

***

Rodgers encore sur une jambe

Après une semaine de répit, le quart-arrière Aaron Rodgers a passé très peu de temps à s'entraîner avec ses coéquipiers des Packers de Green Bay au cours des derniers jours. Il est ennuyé par une blessure au mollet  subie initialement le 21 décembre contre Tampa Bay. De l'avis des amateurs des Packers, il est meilleur sur une seule jambe que plusieurs quarts de la NFL. Les chances des Cowboys de Dallas de l'emporter à Lambeau Field seront nettement plus élevées si la mobilité de Rodgers est réduite ou encore s'il devait être remplacé pendant une bonne portion de la rencontre par le réserviste Matt Flynn. Dallas a présenté une fiche de 8-0 à l'étranger cette saison, la même fiche immaculée que Green Bay à domicile.

***

Mes choix

Finales de division

AUJOURD'HUI 

Baltimore en NOUVELLE-ANGLETERRE et Caroline à SEATTLE

DEMAIN

Dallas à GREEN BAY et Indianapolis à DENVER

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer