Le nom de Beckham sur toutes les lèvres

(Québec) Les amateurs de football n'ont pas fini d'entendre parler du spectaculaire attrapé effectué dimanche par la recrue des Giants de New York, Odell Beckham Jr face aux Cowboys de Dallas.

Retenu dans un hôtel de Rosemont, en banlieue de Chicago, après que mon vol vers Québec eut été annulé à la dernière minute parce qu'un épais brouillard enveloppait la Vieille Capitale, dimanche soir, j'ai raté la première moitié du match entre les deux rivaux de la division Est de la Conférence nationale.

Je n'ai donc malheureusement pas assisté à l'exploit du no 13 des Giants en direct, mais j'ai eu amplement d'occasions de le revoir, le bulletin de nouvelles de fin de soirée du réseau ESPN diffusant à répétition cet incroyable jeu sous tous les angles imaginables dans les minutes qui ont suivi la conclusion de la rencontre remportée par les protégés de Jason Garrett.

Pendant qu'on présentait encore et encore les images associées à l'incroyable jeu de Beckham, on pouvait lire au bas de l'écran les tweets envoyés par plusieurs athlètes, dont bon nombre de joueurs de football qui avaient peine à croire ce qu'ils venaient de voir à la télé. De LeBron James (NBA) à Victor Cruz (NY Giants) en passant par Richard Sherman (Seattle), les compliments affluaient avec raison de tous les côtés. Selon plusieurs, l'ailier espacé des Giants a réussi dimanche soir LE jeu de l'année dans la NFL. Et je suis de cet avis.

Certains amateurs ont peut-être découvert Beckham, dimanche, mais il faut préciser que la recrue des Giants a répondu à toutes les attentes depuis son entrée en scène dans la NFL contre les Falcons d'Atlanta, le 5 octobre dernier.

Blessé à l'aine lors des premiers jours du camp d'entraînement, le choix de première ronde des Giants au repêchage de mai dernier (13e au total) n'a pas participé à un seul match préparatoire et il a raté les quatre premières rencontres du calendrier régulier avant de pouvoir finalement donner un aperçu de son immense savoir-faire aux amateurs de football new-yorkais qui commençaient à s'impatienter.

À ses trois premières rencontres, Beckham a saisi 10 passes. Puis, il a ouvert la machine en captant 31 ballons lancés par Eli Manning au cours des quatre matchs suivants des Giants, dont 10 réceptions pour des gains de 146 verges et deux touchés contre Dallas.

Le diplômé de l'Université Louisiana State (LSU) est déjà considéré par plusieurs observateurs comme le meilleur joueur des Giants, malgré son jeune âge (22 ans). Il avait d'ailleurs déjà retenu mon attention lors des semaines précédentes en réalisant quelques jeux spectaculaires contre Indianapolis, Seattle et San Francisco.

Les médias de New York viennent de découvrir une nouvelle étoile et le jeune homme n'a pas fini de faire la manchette. Beckham possède à la fois le talent et la personnalité pour succéder au capitaine des Yankees de New York, Derek Jeter, dans le rôle de favori des amateurs de sport de la Grosse Pomme.

Travail colossal

Même si le nom de Beckham était sur toutes les lèvres après le match présenté au MetLife Stadium, il ne faut pas perdre de vue que les Cowboys ont eu le dernier mot sur les Giants à la suite d'un touché réussi dans les derniers instants du quatrième quart par l'ailier espacé Dez Bryant.

Le quart-arrière des Cowboys, Tony Romo, a profité d'une protection sans faille sur les deux jeux les plus importants de cette cruciale séquence en attaque de Dallas, ce qui lui a permis de rejoindre Bryant sans crainte de se faire frapper ainsi que le petit numéro 11, Cole Beasley, un athlète qui me fait penser étrangement à Julian Edelman (Patriots de la Nouvelle-Angleterre).

La jeune et combative ligne à l'attaque des Cowboys a effectué un travail colossal depuis le début de la saison, ce qui permet entre autres au porteur de ballon DeMarco Murray de menacer le record d'équipe appartenant à Emmitt Smith pour le plus grand nombre de verges gagnées au sol en une saison pour un demi offensif de Dallas.

Les Cowboys ont rendez-vous pour la première fois de la saison avec les Eagles de Philadelphie, jeudi, à Dallas. Les deux clubs occupent le sommet de la section Est de la NFC avec des dossiers identiques de 8-3. Ils croiseront de nouveau le fer le 14 décembre, à Philadelphie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer