Étranges Steelers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après Aaron Rodgers (Green Bay), il y a un peu plus d'un mois, Ben Roethlisberger (Pittsburgh) a refusé à son tour d'appuyer sur le bouton de panique, il y a deux semaines, dans les jours qui ont suivi la sévère et rare correction de 31-10 infligée par les Browns de Cleveland aux Steelers. Même si les protégés de Mike Tomlin présentaient une fiche bien ordinaire de ,500 après six rencontres, le quart-arrière des Steelers avait alors préféré demeurer optimiste et voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide.

Deux semaines plus tard, les Steelers présentent une fiche de 5-3 à la mi-saison et sont de retour dans la course au premier rang de la division Nord de la Conférence américaine. Après avoir profité des nombreuses gaffes commises par les Texans de Houston dans les deux dernières minutes de la première demie du match présenté le lundi 20 octobre pour renouer avec la victoire, «Big Ben» et les Steelers ont offert leur meilleure performance de la saison en attaque pour pulvériser les Colts d'Indianapolis 51-34, dimanche. 

Jusqu'à maintenant, les Steelers ont joué leur meilleur football contre les deux meilleures formations qu'ils ont affrontées, soit les Panthers de la Caroline et les Colts. 

Au contraire, ils ont été pathétiques quand ils se sont mesurés aux Buccaneers de Tampa Bay, qui sont revenus de l'arrière au Heinz Field pour signer leur unique gain de la saison, et ils n'ont pas été plus impressionnants quand ils ont vaincu difficilement les pauvres Jaguars de Jacksonville la semaine suivante.

Dimanche soir, les Steelers recevront leurs ennemis jurés de Baltimore et on profitera de l'occasion pour retirer le numéro 75 porté dans les années 70 par le légendaire «Mean» Jo Greene. Les Ravens ont remporté le premier duel entre les deux clubs au compte de 26-6, le 11 septembre dernier. 

Il est à souhaiter pour les fans des Steelers que leurs favoris affichent la même ardeur au jeu que dimanche quand ils se mesureront aux Ravens puisque cette rencontre devrait être présentée devant quelques membres du célèbre «Rideau de Fer». Des athlètes féroces qui ne faisaient pas dans la dentelle et qui ne prenaient pas congé comme certains joueurs des Steelers l'ont fait plus tôt cette saison contre des adversaires de deuxième ordre.

Chapeau à Luck

Contrairement à «Big Ben», qui aurait pu se bercer pendant 10 secondes chaque fois qu'il lançait le ballon en direction de ses dynamiques coéquipiers, dimanche, son vis-à-vis Andrew Luck (Indianapolis) s'est fait joyeusement bousculer par les membres de l'unité défensive des Steelers du début à la fin de la rencontre. 

Malgré tout, le jeune quart des Colts s'est relevé chaque fois et il a terminé le duel offensif avec des gains aériens de 400 verges. Ajoutez les 522 verges de Roethlisberger et on obtient le deuxième total le plus élevé de l'histoire de la NFL pour les verges gagnées par les airs dans une rencontre. Le record (971) appartient aux Packers et aux Lions de Detroit qui ont combiné leurs efforts pour accomplir cet exploit le 1er janvier 2012.

Trop facile

En début d'après-midi, Tom Brady, un autre quart qui a été montré du doigt en septembre en raison de l'inconsistant début de saison des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, s'est lui aussi bien amusé, cette fois aux dépens des Bears de Chicago, une équipe qui se cherche autant que son quart-arrière Jay Cutler.

Brady a lancé cinq passes payantes et complété 30 de ses 35 relais pour des gains de 354 verges face à des Ours peu menaçants. L'ailier rapproché Rob Gronkowski a réussi trois touchés et capté neuf ballons (149 verges). Son coéquipier Brandon LaFell (11 réceptions, 124 verges) avait pour sa part des airs de Jerry Rice.

L'ex-entraîneur des Alouettes de Montréal, Marc Trestman, aura fort à faire pour relancer sa troupe dans la bonne direction. N'oublions pas que Lovie Smith a perdu son emploi à la barre des Bears après avoir raté les séries, malgré une fiche de 10-6 en 2012. L'an dernier, Chicago a terminé la saison avec une moyenne de ,500 lors de l'entrée en scène de Trestman.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer