Ce sera une finale Québec-Rockland

Maxx Tissenbaum et les Capitales ont remporté 11... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Maxx Tissenbaum et les Capitales ont remporté 11 des 18 affrontements contre Rockland cette saison. La série finale 3 de 5 entre les deux clubs s'amorcera mardi, dans l'État de New York.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les deux meilleures équipes de la Ligue Can-Am ont rendez-vous mardi soir à Rockland. Tombeurs des Jackals du New Jersey, dimanche soir, les Boulders ont rejoint les Capitales en finale des séries. Une occasion pour Québec d'effacer le mauvais souvenir d'il y a un an.

Patrick Scalabrini ne s'en cache pas. Il a encore sur le coeur la défaite en demi-finale de l'automne dernier contre les Boulders. Les Capitales avaient alors remporté les deux premiers matchs de la série au Stade Canac, pour finalement être vaincus trois fois de suite à Rockland. 

«J'ai bâti mon équipe cette année en fonction de ce qui s'est passé durant cette série-là. On s'est départi de joueurs qui n'avaient pas performé contre les Boulders», relate Scalabrini. Il est logique, en ce sens, que la saison culmine en une revanche. 

Difficile de dire si le résultat de la série demi-finale de l'an dernier donnera un ascendant psychologique aux Boulders. Après tout, l'alignement des Capitales a bien changé depuis. Non seulement cela, mais Québec a remporté 11 des 18 affrontements entre les deux équipes en 2017. 

«On leur a joué dans la tête un peu cette saison. Ils ont dit ouvertement que l'on était leur bête noire», pointe le gérant des Capitales. N'empêche, il ne s'attend pas à une partie de plaisir. «On sait à quel point c'est difficile de jouer à Rockland. Je m'attends à une longue série et l'équipe qui va être la plus hot va l'emporter.»

À la différence de l'an dernier, toutefois, les Capitales n'auront qu'à jouer deux matchs au sud de la frontière. Québec ayant remporté le championnat de la saison régulière, un demi-match devant leurs rivaux, c'est le Stade Canac qui sera l'hôte, au besoin, des trois derniers matchs de la série 3 de 5, de jeudi à samedi. 

«Une tonne de pression»

Il s'agit d'une première finale de la Can-Am pour les Capitales depuis leur dernier titre, en 2013, et Patrick Scalabrini est conscient que l'organisation n'a pas habitué ses partisans à des disettes de cinq ans sans championnat. «On se met une tonne de pression nous-même. On veut montrer que la dynastie des Capitales n'est pas terminée», admet-il. 

Malgré le balayage des Miners en première ronde des séries, le gérant a décidé de modifier sa rotation en finale. Le Cubain Lazaro Blanco obtiendra à nouveau le premier départ de la série, mais c'est le gaucher Brett Lee qui sera sur la butte le lendemain plutôt qu'Arik Sikula. Les matchs 3 et 4 seront ensuite confiés à Karl Gélinas et Sikula, que Scalabrini préférait voir lancer à Québec. 

Auteur de deux coups sûrs à son retour au jeu contre les Miners, lors du troisième match de la série demi-finale, Kalian Sams restera dans l'alignement des Capitales contre les Boulders, malgré une blessure au genou qui continue de l'incommoder.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer