«Ça prenait un Sikula au monticule»

Yordan Manduley a claqué son premier circuit de... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Yordan Manduley a claqué son premier circuit de la saison.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Miners se sont battus jusqu'au dernier retrait du match, mais une dominante performance du partant Arik Sikula a finalement guidé les Capitales à une victoire de 4-3, dimanche après-midi, au Stade Canac. Dans les mots de Patrick Scalabrini, «ça prenait peut-être un Sikula sur le monticule pour battre la guigne du dimanche».

Deux séquences fort différentes se rencontraient, dimanche après-midi, pour le dernier match de la série contre les Miners. D'un côté, les Capitales entraient dans la partie avec une horrible fiche de deux victoires et neuf défaites lors des matchs joués le dimanche, cette saison. De l'autre, c'est le droitier Sikula qui grimpait sur la butte, fort de sept victoires à ses sept derniers départs. 

«Ce dont je suis le plus fier, c'est que mon exécution va de mieux en mieux. Dès le départ, aujourd'hui, j'étais concentré. Je connaissais notre fiche les dimanches en commençant le match et je savais que je devais faire le travail», a reconnu le Californien après la troisième victoire de suite des siens, expliquant mal les difficultés hebdomadaires de l'équipe depuis le début de la saison.

N'empêche, le lanceur avait de la difficulté à se réjouir de sa séquence de huit victoires consécutives, tout de suite après le match. C'est qu'avec deux retraits en neuvième manche et une avance de 4-2 des Capitales, le droitier était à une prise d'un match complet. Il a plutôt accordé un circuit et un simple, forçant Scalabrini à sortir Nolan Becker de l'enclos des releveurs pour le dernier retrait du match. 

«C'est un peu frustrant. J'ai eu une expérience extrêmement similaire à l'université. Huit manches et deux tiers lancées, aussi près que j'ai été d'un match complet, puis j'ai accordé un circuit et un simple et on m'a sorti du match. Ça a un peu joué dans ma tête avant la neuvième manche aujourd'hui.»

Bien qu'il espérait que son as lanceur soit en mesure de compléter la neuvième manche, Patrick Scalabrini a été élogieux envers l'ancien de l'organisation des Blue Jays. «C'est le lanceur du mois et même le meilleur de la ligue depuis un bout. Il attaque et attaque. Depuis qu'il a ramené sa rapide coupante, ça lui a donné un erre d'aller.»

Cette fameuse balle coupante, que Sikula lançait plus tôt dans sa carrière, mais avait délaissée, garde les frappeurs en déséquilibre selon le principal intéressé. 

«J'ai une bonne balle tombante, mais en ajoutant la rapide coupante, ils ont besoin de protéger les deux côtés du marbre. Ça doit être plus dur de frapper.»

Festival de circuits... en solo

S'il n'y a pas eu tant de points, les deux équipes se sont tout de même échangé cinq circuits, dimanche après-midi, au Stade Canac. Trois des cinq coups surs frappés par les Miners dans le match étaient des circuits en solo. La réplique chez les Capitales est venue de Yordan Manduley, son premier de la saison, et Philippe Craig-St-Louis. 

Les hommes de Scalabrini ont pris l'avance 1-0 dès la deuxième manche et ont conservé l'avance tout le long du match, malgré la poussée tardive de Sussex. 

Les Capitales reçoivent les Aigles de Trois-Rivières, lundi soir, avant d'aller terminer la série de trois matchs à Trois-Rivières. Les Aigles (26-45) pointent au sixième et dernier rang de la ligue Can-Am.

Des Miners refroidis

Les Miners se présentaient au Stade Canac en feu, il y a quelques jours, et le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, ne pouvait que se réjouir de sortir de la série de quatre matchs avec trois victoires, dimanche. «Réussir à remporter trois matchs serrés, à la maison, sans Sams, on est vraiment très heureux. Ils jouent du gros baseball, c'est indéniable. Ils en avaient remporté sept d'affilée» a rappelé le gérant à propos des représentants de Sussex County.

Sams près d'un retour

Toujours blessé au pouce, Kalian Sams sera de l'entrainement au bâton, lundi après-midi. Il pourrait ensuite réintégrer l'alignement régulier dès mardi. «Il n'est pas à 100 %, loin de là, et ça le déçoit un peu», a admis Patrick Scalabrini, dimanche. «Mais s'il passe le test de l'entrainement au bâton de lundi, même s'il n'est pas à 100 %, il va jouer mardi.» Meneur de l'équipe et deuxième de la ligue Can-Am avec 21 circuits, Sams n'en a plus claqué depuis un doublé, le 8 juillet.

Sur le losange

Le voltigeur D'Vontrey Richardson a épaté la galerie avec un relai canon du champ centre, en cinquième manche, qui a permis d'épingler l'ex-Capitales Daniel Rockett au troisième coussin, le privant d'un triple... Le lanceur et entraineur des Capitales Karl Gélinas fêtait ses 34 ans, dimanche. Le vétéran n'avait que 23 ans lorsqu'il est débarqué à Québec pour une première saison, en 2007... Les Capitales ont franchi durant la fin de semaine la barre des 100 000 spectateurs, cette saison, au Stade Canac.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer