Les Capitales seuls en tête

À ses sept derniers départs, le droitier Arik... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

À ses sept derniers départs, le droitier Arik Sikula affiche sept victoires et une formidable moyenne de points mérités de 1,13.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le brio du lanceur Arik Sikula jumelé à une attaque efficace a mené les Capitales à une autre victoire de 5-1 aux dépens des Boulders de Rockland, leurs grands rivaux, mardi soir. Québec prend seul la tête du classement.

À l'oeil, la différence dans ce match se trouve au rayon des occasions saisies en attaque, chaque équipe ayant cogné huit coups sûrs sur la surface artificielle du Stade Canac de Québec. Mais à bien y regarder, on identifie deux moments où Sikula et les Capitales auraient pu couler.

Deuxième manche : buts remplis pour Rockland, pas de retrait. Les locaux s'en sortent avec un double-jeu amorcé du lanceur au receveur suivi d'un très long ballon hors ligne. Fin de septième : deux coureurs en position de marquer à 4-1 pour le meneur de la ligue avec 21 circuits, ex aequo. Au lieu de créer l'égalité d'un seul élan, Joe Maloney fend l'air sur une glissante de Sikula et tout le monde retraite à l'abri.

«Ç'aurait pu mal virer», a reconnu le gérant Patrick Scalabrini, après avoir vu ses protégés enregistrer une 10e victoire en 14 affrontements contre l'autre puissance de la Can-Am cette saison. Rockland (43-25) a encaissé 10 de ses 25 revers, soit 40%, contre Québec (44-24), qui s'empare du sommet du classement.

«Sikula est tellement un compétiteur qu'il se bat sans relâche!» a poursuivi Scalabrini, à propos de celui qui avait été nommé plus tôt dans la journée lanceur par excellence de la ligue au cours du mois de juillet.

À ses sept derniers départs, le droitier du Tennessee affiche sept victoires et une formidable moyenne de points mérités de 1,13. «Quand j'ai su pour le lanceur du mois, j'ai réalisé que j'avais eu un bon mois. Mais sinon, je ne pense pas à ce genre de chose. Je reste concentré sur le présent, le processus. Je n'accorde pas tant d'importance aux statistiques et au résultat qu'à la préparation et à la récupération en vue de chaque départ», a expliqué celui qui mène la Can-Am avec 80 retraits sur trois prises. Huit de plus, mardi.

Richardson se fait des amis

À l'attaque, l'entrée en scène de D'Vontrey Richardson n'est pas passée inaperçue pour les 4251 spectateurs, un stade presque rempli digne d'une photo de calendrier. La nouvelle acquisition des Capitales a cogné un simple et produit un point sur le premier lancer dirigé vers lui par le partant des Boulders, Richard Salazar.

Celui à qui l'on avait déniché des souliers à crampons juste avant le match, les siens arriveront avec ses bagages, mercredi, a obtenu des louanges de son nouveau patron. «Il est explosif, rapide, il s'élance sur tout! Il ne sera pas premier frappeur, plutôt milieu ou fin de l'alignement, mais j'ai bien aimé ce que j'ai vu», a indiqué Scalabrini, à propos de son voltigeur de centre du jour.

Yordan Manduley a produit trois points et Jordan Lennerton, l'autre. Lennerton (63) et Manduley (23) surpassent la production offensive de leur dernière saison complète avec les Capitales, qui remonte à 2015 pour le Cubain. Manduley, qui n'avait produit qu'un point à ses sept matchs précédents, a fait marquer Richardson après son simple de la troisième manche.

Après son circuit vainqueur de la veille et avoir été nommé meilleur frappeur de la ligue pour le mois de juillet, Maxx Tissenbaum a claqué un simple et un double pour porter sa moyenne offensive à ,372.

NOTES : Après avoir officié au premier coussin, lundi, l'arbitre Yves Lamontagne dirigeait sa première rencontre derrière le marbre en plus de deux ans, mardi. L'officiel de Québec est sorti de sa retraite pour la présente série de trois matchs contre Rockland... Dans le troisième et dernier affrontement Capitales-Boulders de la semaine, mercredi, Québec fera confiance à Murilo Gouvea (1-1, 2,45) sur la butte et Rockland enverra Chris Carmain (4-3, 5,94).

Le physio des Caps a sauvé une vie

Jean-François Brochu... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Jean-François Brochu

Le Soleil, Erick Labbé

«Sa respiration s'est arrêtée. J'ai repris son pouls et il n'en avait plus. J'ai pris les ciseaux, j'ai coupé son gilet, j'ai sorti les électrodes et quand j'ai branché le défibrillateur, ç'a dit "shock advised". Ça veut dire que son coeur est en arrêt.»

N'ajustez pas votre journal/écran. Ceci n'est pas un épisode de E.R. ou De garde 24/7. C'est le début d'après-midi du 14 juillet pour le physiothérapeute des Capitales de Québec. L'équipe était à Ottawa pour trois matchs contre les Champions. Jean-François Brochu (photo) et l'instructeur adjoint Jean-Philippe Roy s'entraînaient au gymnase situé devant l'hôtel.

Fin trentaine, l'air en forme, l'homme tombe du tapis-roulant juste devant Roy. Qui appelle Brochu à la rescousse, le sachant formé pour ce genre de situation. «Je venais de refaire la formation de premier répondant en sports, où ils te montrent à réanimer quelqu'un. Mais tu espères qu'en situation réelle, ton cerveau va continuer à réagir comme il se doit», explique le physio.

Première décharge dans les deux premières minutes, la rapidité s'avère primordiale pour hausser les chances de survie. Puis massage cardiaque manuel pendant de longues minutes, épaulé par les ambulanciers arrivés sur ces entrefaites. Les pompiers prennent ensuite la relève et appliquent d'autres décharges électriques. En quittant le gym, l'homme respire. 

«J'espère ne plus jamais vivre ça, mais au moins, je sais que je suis capable de réagir comme il faut. Si j'ai fait toutes ces formations pour sauver une vie, c'est tant mieux», poursuit celui qui ne connaît que le prénom de la personne.

On lui a confirmé quelques jours après que Christian était en vie, lui donnant nom et numéro de téléphone d'une membre de la famille. Brochu n'a pas encore appelé. Il redoute que l'individu garde des séquelles. Les Capitales jouent à Ottawa du 10 au 13 août. Une rencontre entre les deux hommes sera peut-être organisée, si possible.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer