Ballou dit non, Richardson s'amène sans bagages

Ex-porte-couleurs des Jackals du New Jersey où il... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Ex-porte-couleurs des Jackals du New Jersey où il a conservé une moyenne au bâton de ,314 en 174 matchs, D'Vontrey Richardson est arrivé à Québec mardi après avoir quitté Chicago dans la matinée.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il n'avait pas ses souliers à crampons. Mais au moins, D'Vontrey Richardson était là, mardi soir, pour disputer son premier match dans l'uniforme des Capitales de Québec.

Au contraire d'Isaac Ballou, le voltigeur d'abord embauché par Patrick Scalabrini, mais qui ne s'est pas pointé à Québec. Le gérant et directeur général des Capitales a reçu un message de sa part durant le match de lundi. À quelques heures du départ de son avion pour Québec. Ballou n'a pas retrouvé la flamme depuis sa libération du AA le 13 juillet et a plutôt décidé de réfléchir sur son avenir.

Richardson, lui, n'a fait ni une ni deux et a quitté Chicago dès mardi matin pour arriver au Stade Canac, en après-midi. Seul problème : ses bagages se sont égarés en chemin. Ce qui fait que tout le monde dans le vestiaire cherchait des crampons de taille 14 pour le nouveau venu.

«Scal m'a appelé lundi soir et m'a demandé si j'étais prêt à jouer», a résumé Richardson avec simplicité, assis dans l'abri quelques heures avant la rencontre.

Il faut dire que les Capitales le connaissent. Le voltigeur de 6' 1'' et 200 lb originaire de la Georgie a évolué avec les Jackals du New Jersey, rivaux des Capitales dans la Ligue Can-Am, depuis 2015. En 174 matchs de saisons et de séries, il avait compilé une moyenne au bâton de ,314, 107 points produits et 39 buts volés.

«J'avais besoin d'espace, j'ai mal approché la situation et il a pris une décision», se contente-t-il de dire à propos de la confrontation avec le gérant des Jackals qui a résulté par son renvoi, le 11 juillet. Richardson insiste toutefois pour dire que Matt Padgett est «un bon gars». Richardson aurait voulu un congé d'une dizaine de jours pour des raisons familiales et Padgett le lui aurait refusé.

Il envisageait néanmoins de retourner jouer à Little Falls, cette année ou l'an prochain. L'appel des Capitales est arrivé comme un cadeau au lendemain de son 29e anniversaire. «Ça va être un peu bizarre de jouer contre eux [du 22 au 24 août], mais ce n'est pas bizarre d'être dans ce vestiaire-ci. Les gars m'ont accueilli avec calme, l'ambiance est relaxe. Je ne ressens aucune pression. Je m'estime chanceux de finir la saison ici», affirme celui qui était déjà ami avec Kalian Sams, le voltigeur de centre blessé des Capitales.

Athlète naturel

Athlète naturel, Richardson a joué au baseball et au football à l'université Florida State. Quart-arrière réserviste de 2006 à 2009, le baseball s'est imposé de lui-même quand les Brewers de Milwaukee l'ont repêché en cinquième ronde, en 2009. Il a atteint le niveau AA de l'organisation en 2014.

On dit que Scalabrini avait déjà Richardson à l'oeil avant la volte-face de Ballou, mais que le gérant des Capitales avait justement préféré Ballou sur la base que ce dernier arrivait de l'affilié et qu'il détient même un peu d'expérience du niveau AAA.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer