Blanco en échappe une, les Caps s'inclinent

Les Capitales n'ont pu tirer profit d'une autre... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les Capitales n'ont pu tirer profit d'une autre solide prestation de Lazaro Blanco, qui n'a failli que contre Chase McDonald, ce dernier profitant d'une courbe en plein centre du marbre pour frapper le circuit qui a donné la victoire aux Miners de Sussex County.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En avance 2-1 après cinq manches, les Capitales ont accordé un circuit de deux points à Chase McDonald en sixième pour échapper le troisième match d'une série de quatre contre les Miners de Sussex County par la marque de 3-2, au Skylands Stadium, samedi.

En cette soirée à thématique Star Wars, la Force semblait avoir déserté les frappeurs des Capitales, qui n'ont pas été en mesure d'inscrire les points nécessaires pour l'emporter en fin de rencontre. Une issue décevante pour la formation québécoise, qui avait son meilleur lanceur sur la butte en Lazaro Blanco (6-2).

«Ç'a été tout un match de part et d'autre. Mais c'est sûr qu'en prenant les devants 2-0, avec Blanco sur le monticule, on avait un bon feeling. Je pense que le match nous a échappé parce qu'on n'a pas été capables de faire le troisième et le quatrième points, qui auraient pu les assommer. On s'est assis là-dessus et eux, un moment donné, ont profité de un ou deux moins bons lancers de Blanco - ses très rares de la soirée - pour nous faire mal», a estimé l'entraîneur-adjoint Jean-Philippe Roy, qui dirige l'équipe en l'absence du gérant Patrick Scalabrini (maladie).

Le match s'était mis en branle vers 20h samedi, soit une heure plus tard que prévu, en raison d'un deuxième délai de pluie en deux jours, au New Jersey. Les Capitales avaient ouvert la marque avec un double de James McOwen, puis un sacrifice d'Adam Ehrlich, pour prendre les devants 2-0, en deuxième.

La réplique des Miners était quant à elle venue en cinquième, alors qu'un triple d'Alexi Colon permettait aux locaux de réduire la marque 2-1. Le circuit de deux points de McDonald, à la manche suivante, allait donner le coup de grâce aux Capitales.

Un perfectionniste

Dans la défaite, Blanco a bien paru, n'allouant que trois points, tous mérités, sur cinq coups sûrs et deux buts sur balles. Il a de plus retiré six frappeurs sur des prises.

«Il a encore une fois été incroyable. C'est sûr qu'il s'en veut, qu'il n'est pas content. C'est un perfectionniste. Il veut toujours être le meilleur. C'est sûr qu'il a échappé une belle courbe en plein centre à McDonald, qui est un gros bonhomme et qui l'a catapultée très loin derrière la clôture. Mais ç'a encore été une sortie incroyable, qui aurait pu nous permettre de remporter le match. C'est ce qu'on demande à un partant», a noté Roy.

En relève, Trevor Bayless a offert une excellente prestation, ne donnant absolument rien à l'adversaire et retirant un frappeur au bâton. «Bayless a offert deux grosses manches qui nous ont gardés dans le match», a convenu l'entraîneur-adjoint.

Ce dernier enverra un comité de lanceurs dans la mêlée en tombée de rideau de la série, dimanche, à 16h. Andrew Elliott, qui avait été retiré prématurément du match de vendredi, sera le premier à obtenir la balle dans cette rencontre. La nouvelle acquisition de l'équipe Rafael Pineda devrait également voir de l'action.

«Brett Lee va sauter son départ. On va y aller avec un comité de releveurs... On va espérer qu'ils nous donnent de une à trois manches chacun. La bonne nouvelle, c'est qu'on a Nolan Becker de disponible. [...] Offensivement, on va essayer d'attaquer rapidement. Diviser la série, ce serait incroyable», a conclu Roy.

***

Sur le losange...

  • Avec le releveur étoile Jon Fitzsimmons sur la touche en raison d'une blessure au coude, les Capitales ont mis sous contrat l'Américain de 26 ans, Rafael Pineda. L'ancien espoir des Mariners de Seattle, un grand droitier de 6'6" et 210 livres, n'a lancé que deux tiers de manches (5 points mérités) avec la filiale AAA de l'organisation à Tacoma, cette saison, avant d'être libéré en avril. Il a rejoint les Capitales au New Jersey, samedi...
  • Kalian Sams et Lazaro Blanco ont respectivement été nommés joueur et lanceur du mois de juin dans la Ligue Can-Am, samedi. Le premier s'est démarqué par sa production offensive, réalisant 12 circuits sur 40 coups sûrs, en 29 matchs. Le grand Néerlandais a en également produit 32 points au cours du dernier mois, en plus d'effectuer sept vols de but. Il a inscrit 30 points, soit un seul derrière Yordan Manduley, et a maintenu un pourcentage de puissance de ,709. De son côté, le lanceur cubain Lazaro Blanco s'est montré régulier comme une horloge au cours des 30 derniers jours, conservant une moyenne de points mérités de 2,04 en cinq départs (35,1 manches, avant le match de samedi). Il a réalisé 27 retraits sur des prises et alloué seulement 13 buts sur balles. Les adversaires n'ont par ailleurs frappé que pour ,200 contre lui. Il a en outre connu un match sans point ni coup sûr jusqu'en huitième manche, contre la République dominicaine, la semaine dernière.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer