Les Capitales à plat dans la chaleur

Marcus Knecht et les Capitales ont eu chaud,... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Marcus Knecht et les Capitales ont eu chaud, dimanche, alors qu'ils ont baissé pavillon au compte de 5-4 devant les Jackals du New Jersey.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tirant de l'arrière 4-2 après deux manches et demi, des Capitales amorphes ont été incapables de compléter leur remontée en neuvième, pour finalement s'incliner par la marque de 5-4, devant les Jackals du New Jersey, au Stade Canac, dimanche après-midi. Du coup, les hommes de Patrick Scalabrini ont concédé une première série à domicile, cette saison.

Sans vie en début de rencontre, les Capitales auront connu un soubresaut d'énergie en fin de match, après que leur gérant, en désaccord avec une décision de l'arbitre au marbre Michael Boulianne et désireux de réveiller ses troupes, eut été dire sa façon de penser à ce dernier, en septième manche.

Son intervention, qui lui a valu une expulsion, a eu l'effet escompté puisqu'elle sonnait la charge pour son équipe. Cette dernière, en retard 5-2, allait effectuer une poussée de deux points en huitième. Avec les buts remplis et deux retraits en neuvième, James McOwen s'est amené dans le rectangle des frappeurs, mais n'est pas parvenu à finir le travail, se faisant retirer sur trois prises.

«On n'avait pas grand énergie, il n'y avait pas grand-chose qui se passait. Je ne sais pas pourquoi. C'est dur à expliquer. Les dimanches, on est 0-5. On a de la difficulté à commencer à jouer. Peut-être qu'on est une équipe de soir et que de jouer le jour, c'est difficile. C'est décevant de ne pas avoir été capable de générer plus d'offensive, parce que ce n'était pas un excellent lanceur de l'autre côté [Matt Parish, 3-2, 5,35]. On a manqué des grosses chances tôt dans le match et on n'a pas été capables de leur faire mal», a jugé Scalabrini.

Contre-performance d'Arik Sikula

Il faut dire que les Capitales n'ont pas non plus pu compter sur une grande performance de leur lanceur partant, Arik Sikula (2-3, 4,79), qui a accordé 10 coups sûrs, cinq points, dont quatre mérités, et deux buts sur balles, en six manches.

«Au moins, j'ai aimé la deuxième partie de son match. Ça faisait quelques départs qu'il s'en sortait en faisant trop de lancers, en tirant de l'arrière. Là, on dirait qu'il s'est fouetté lui-même en jasant un petit peu avec Karl [Gélinas] et il a été capable de revenir, en ne faisant que 40 lancers en quatre manches», a expliqué Scalabrini.

Le départ mitigé de Sikula n'a jamais permis à l'attaque des Capitales de prendre son rythme, ce qui, en bout de ligne, aura coûté le match aux locaux. «Surtout une journée où il fait très chaud. Un match de jour. C'est très difficile pour les joueurs. Ç'a comme endormi tout le monde. Pour une raison ou pour une autre, on était un petit peu à plat, mais ç'a été effectivement une des raisons principales de ça», a convenu le gérant.

L'homme de baseball ne s'est d'ailleurs pas caché pour dire qu'il aimerait voir son droitier lancer davantage comme il l'a fait dans les quatre dernières manches de ce match que comme il l'a fait dernièrement. «Parce qu'on a besoin que Sikula nous donne plus de manches. Depuis quelque temps, c'était une centaine de lancers en cinq manches. Ce n'est pas l'idéal.»

Avec cette défaite aux mains des Jackals, les Capitales ont échappé leur première série à domicile de la saison, ce qui était loin de réjouir Scalabrini. «C'est décevant, surtout contre une équipe qui est proche de nous dans le classement [à un match des Capitales et du deuxième rang de la Can-Am]. Surtout qu'on aurait dû gagner ce match-là contre Parish, leur cinquième partant. [...] Sans faire d'excuses, j'ai hâte de les revoir avec nos trois premiers lanceurs, mais bon. Ce n'était pas notre meilleure, c'est indéniable», a affirmé Scalabrini, qui a toutefois aimé le travail de ses releveurs Bayless, Fitzsimmons et Elliott.

Les Capitales amorceront une série de trois matchs contre les Champions à Ottawa à partir de lundi.

Scalabrini libère Yuhl et Malo

Les contre-performances du lanceur Keegan Yuhl, et particulièrement la dernière, une défaite de 13-3 samedi, auront finalement eu raison de lui. Patrick Scalabrini a annoncé dimanche qu'il avait libéré le Californien de 25 ans.

Le droitier n'a pas été surpris outre mesure par la décision du gérant des Capitales, lorsque ce dernier lui a annoncé la nouvelle de son congédiement, dimanche. «Ça s'est bien passé. C'est un professionnel. Il n'a pas cherché d'excuses. Il ne performait pas à la hauteur de nos attentes et de ses attentes. Et il fallait libérer quelqu'un avec l'arrivée de Jon Fitzsimmons. Le plan original, ce n'était pas de le libérer, lui, mais devant ses sous-performances, on est allés dans cette direction-là», a raconté Scalabrini.

Ce dernier a également libéré le vétéran Jonathan Malo, qu'il avait sorti de la retraite, pour dépanner, le temps d'une fin de semaine. En l'absence du receveur Maxx Tissenbaum (luxation de l'épaule), Malo a occupé le rôle de premier frappeur de l'alignement. Avec son départ, les Capitales se retrouvent dépourvus à ce poste.

«Mais je ne cherche pas de remplaçant. C'est sûr qu'on n'a pas un premier frappeur classique. On y va avec la nouvelle idéologie, un peu comme les Cubs de Chicago, dans les ligues majeures avec Anthony Rizzo. Ce sont beaucoup moins des gars rapides qui volent des buts, mais plutôt des gars qui embarquent sur les sentiers. Tissenbaum, jusqu'à preuve du contraire, est notre homme. À court terme, puisqu'il est blessé, ce ne sera pas lui. On est confortables avec ça», a fait savoir le gérant, qui pense pouvoir réintégrer le receveur dans l'alignement à la fin de la semaine, ce qui mènera au départ de Mike Kerns.

Dans l'intervalle, Scalabrini va réactiver Lachlan Fontaine à titre de réserviste, même si ce dernier n'est toujours pas dans une forme optimale. «On va signer Fontaine lundi comme back-up. Il est physiquement prêt, mais il lui manque un petit quelque chose. Peut-être que lui donner une situation de match, ça va l'aider», espère-t-il.

L'avant-champ Yurisbel Gracial a quant à lui été victime d'une légère foulure à la cheville, samedi, et ne devrait pas pouvoir jouer avant mardi.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer