Les Caps humiliés... puis vainqueurs

Le lanceur partant des Capitales lors du premier... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le lanceur partant des Capitales lors du premier match du programme double, Keegan Yuhl, a cédé sa place après avoir accordé six points mérités aux Jackals, sur six coups sûrs et deux buts sur balles en une manche et deux tiers de travail.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales et les Jackals ont divisé les honneurs d'un programme double au Stade Canac samedi, où les locaux se sont d'abord fait humilier 13-3, pour finalement l'emporter 7-2 en fin de soirée.

Dans le deuxième match au programme, les Capitales s'étaient forgés une avance de 4-0 après deux manches qui s'est avérée insurmontable pour la troupe de Matt Padgett. Délégué sur la butte, le droitier Joey Maher a connu trois bonnes manches, avant de connaître des difficultés en quatrième.

Retiré du match après trois manches et un tiers de travail, Maher a alloué deux points non mérités sur trois coups sûrs, en plus d'accorder cinq buts sur balles. En avant 4-2, l'attaque des Capitales a effectué une poussée de trois points en fin de quatrième pour mettre le match hors de portée des Jackals.

«On a une couple de gars qui ont bien fait au bâton. On a sauté sur Isaac Pavlik tôt dans le match. Ç'a fait respirer un petit peu plus l'attaque. Je suis bien content de ce côté-là. On a fait sept points contre l'un des meilleurs partants de la ligue depuis des années. C'est très satisfaisant», a raconté Patrick Scalabrini.

Étant donné la sortie mitigée de Maher, le gérant des Capitales a dû piger tôt dans son enclos, ce qui était son plan dès le début de la rencontre.

«Je n'ai pas eu le choix et je voulais le faire de toute façon, parce qu'un gars comme Miles Moeller [1-0, 2,61] n'avait pas lancé depuis une semaine. C'est ridicule. Alors on voulait utiliser pas mal tout le monde, ce qui a été fait.

«Il reste Fitzsimmons, mais il a lancé un petit bullpen pour se remettre dedans aujourd'hui. C'est sûr qu'on va le voir dimanche.»

Yuhl s'effondre

En début de soirée, les Capitales ont été lessivés 13-3 par leurs grands rivaux du New Jersey. À sa cinquième sortie de la saison, le partant Keegan Yuhl (2-2, 7,54) a connu un départ horrible, allouant cinq points lors de la seule première manche, dont un circuit de deux points à Richard Stock.

La présence du droitier au monticule fut d'ailleurs de courte durée.  Scalabrini lui a rapidement montré la porte de sortie en deuxième manche, alors qu'il venait d'accorder un simple productif à Brian Burgamy, qui portait la marque à 6-0.

«Il nous a complètement sortis du match comme on l'a fait à quelques reprises pour d'autres équipes. Ils nous a fait mal en partant et on n'a jamais été capable de se relever. Quand tu tombes en arrière comme ça, il n'y a pas grand-chose que tu peux faire», a convenu Scalabrini.

L'attaque des Capitales ne s'est quant à elle jamais mise en marche, alors que celle des adversaires roulait tempête. Envoyés en relève, Jaspreet Shergill et Andrew Elliott n'ont pas été en mesure de stopper l'hémorragie.

Seul Jordan Lennerton, à qui Scalabrini a confié la balle en septième manche, a effectué une sortie impeccable. Il s'agissait de la première présence sur le monticule cette saison pour le joueur de position.

Il aura fallu la sixième manche pour que la troupe de Scalabrini sorte de sa torpeur, avec un circuit de deux points de Yurisbel Gracial, son troisième de la saison, puis la septième manche, alors que Yordan Manduley produisait le troisième point des siens avec un simple.

***

Fitzsimmons heureux de revenir

Jon Fitzsimmons a été élu releveur de l'année... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Jon Fitzsimmons a été élu releveur de l'année dans la Ligue Can-Am en 2016.

Le Soleil, Erick Labbé

Pour les Capitales, le retour du lanceur Jon Fitzsimmons a fait l'effet d'un cadeau tombé du ciel. Le releveur de l'année dans la Ligue Can-Am en 2016 a toutefois l'impression que c'est lui qui se retrouve gagnant en revenant dans le giron de la formation québécoise.

Libéré par l'organisation des Angels de Los Angeles le 11 juin, l'Ontarien de 25 ans n'avait pas mis de temps à passer un coup de fil à Patrick Scalabrini pour savoir s'il avait une place pour lui dans son enclos. Pour son plus grand bonheur, le gérant des Capitales lui a immédiatement rouvert les portes du vestiaire de l'équipe.

«Je suis très heureux d'être de retour, très excité d'être de retour. Québec est un endroit où je me sens très confortable. Je suis super excité», a insisté d'entrée de jeu le droitier à son arrivée dans la capitale, samedi.

Mis sous contrat par les Angels après avoir été libéré par les Diamondbacks à la fin des camps printaniers, Fitzsimmons a ensuite été victime d'un surplus de lanceurs dans la filiale AA de l'organisation, les Bay Bears de Mobile (Alabama), où il avait conservé une fiche de 1-1 et une moyenne de points mérités de 2,25.

«Ça avait bien commencé. J'avais de bonnes sorties. Et à un moment donné, ils n'avaient plus de place pour moi dans le AA. Ils m'ont dit qu'ils avaient aimé ce qu'ils avaient vu, mais ils m'ont quand même cédé à leur club A [fort], les 66ers de l'Inland Empire. J'ai eu de la malchance, qui a tourné en mauvaises performances, et finalement, ils n'avaient plus de place pour moi dans le A non plus...» a résumé Fitzsimmons, dont la moyenne de points mérités avait grimpé à 10,64, en Californie.

Son aventure dans le baseball affilié n'ayant pas tourné comme il le souhaitait, l'excellent releveur est maintenant heureux d'être de retour dans une ligue et un marché de baseball où l'on joue «pour les bonnes raisons».

«Honnêtement, il n'y avait pas d'autre place où je voulais aller jouer. J'ai eu tellement de plaisir à jouer ici. On y joue du bon baseball. C'est du baseball significatif, du baseball pour gagner, pour compétitionner. C'est pourquoi je voulais revenir et que j'ai rapidement contacté Pat.»

Contribuer

S'ajoutant à un enclos de releveurs qui n'a pas montré beaucoup de faiblesses depuis le début de la saison, Fitzsimmons ne s'attend à rien d'autre, en terme d'utilisation, que d'aider l'équipe lorsqu'on fera appel à ses services.

«J'espère seulement être capable de contribuer. C'est ce qui m'a manqué le plus pendant mon passage dans le baseball affilié. À ce niveau-là, on ne contribue pas tant à une équipe qu'on est constamment préoccupé pas sa propre carrière. Maintenant, je reviens ici, où lancer veut dire quelque chose. J'espère pouvoir faire ça et offrir de bonnes performances», a-t-il conclu, se disant prêt à faire face à la musique après 12 jours de repos.

***

Sur le losange...

Luttant pour le cinquième poste de partant avec Keegan Yuhl, Joey Maher détient présentement une longueur d'avance. «Maher va être un partant. Il n'a pas très bien lancé, mais il s'est battu. Je ne suis pas heureux de ni l'un ni l'autre de leurs départs d'aujourd'hui, mais Maher s'est plus battu pour nous donner une chance de l'emporter», a jugé Patrick Scalabrini... Frappant en lieu sûr dans les deux matchs au programme, le Cubain Yordan Manduley a porté à 18 sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr... Les nouveaux venus Daniel Rockett et Mike Kerns ont disputé leurs premiers matchs avec les Capitales. Quant à Jonathan Malo, il «dépannera» à nouveau les Capitales dimanche... Le receveur Maxx Tissenbaum récupère bien de sa luxation de l'épaule et pourrait reprendre sa place dans l'alignement dès jeudi. Il se trouve présentement sur la liste des blessés en compagnie du lanceur Brett Lee.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer