Les Capitales confiants de jouer au stade Canac jeudi soir

Depuis jeudi dernier, les hommes qui veillaient à... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Depuis jeudi dernier, les hommes qui veillaient à la mise en place de la nouvelle surface synthétique ont cessé leurs activités en raison de la grève dans l'industrie de la construction.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré la grève, malgré la pluie, le président des Capitales est confiant de voir le match inaugural des Capitales disputé au stade Canac, jeudi soir, contre les Aigles de Trois-Rivières. «Est-ce qu'on va être capable de jouer sur le terrain jeudi soir? Je l'espère», a affirmé Michel Laplante, lundi en fin d'après-midi, laissant une place au doute. Le terrain n'a pas besoin d'être parfait et risque de ne pas l'être, a-t-il ajouté.

Depuis jeudi dernier, les hommes qui veillaient à la mise en place de la nouvelle surface synthétique ont cessé leurs activités en raison de la grève dans l'industrie de la construction. Mais la loi spéciale présentée lundi à l'Assemblée nationale sert de planche de salut à l'organisation de la Ligue Can-Am de baseball indépendant. Lorsque les travailleurs auront le feu vert, présumons que la surface verte et ocre aura des allures de fourmilière, jour et nuit.

En cas d'heure de tombée défoncée, le match de jeudi sera tout simplement remis, a indiqué Laplante. Même si le directeur général des Aigles, René Martin, est prêt à ouvrir les portes du Stade Stéréo Plus en cas de besoin. «C'est très gentil de sa part, mais pour nos détenteurs de billets de saison et nos commanditaires, ce serait un match perdu», a souligné Laplante. 

Match remis

Tout juste de retour d'un voyage aux États-Unis, les Capitales ont pu profiter d'un plus long séjour que prévu dans leurs affaires. Le match qu'ils devaient jouer lundi soir contre les Aigles, à Trois-Rivières, a été remis en raison des mauvaises conditions météorologiques. Un programme double sera donc disputé mardi, dès 17h05, au Stade Stéréo Plus. Si bien sûr Dame Nature le permet, car des orages sont au menu. Le Cubain Lazaro Blanco et le Québécois Karl Gélinas doivent être les deux partants utilisés par le gérant Patrick Scalabrini.

Ce dernier a annoncé lundi avoir libéré le joueur d'avant-champ Charlie Calamia. L'Américain, qui aura 31 ans, mardi, a effectué sept apparitions au bâton avec les Capitales sans réussir de coup sûr. Il a été retiré quatre fois sur des prises.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer