Le carré d'as cubain des Capitales dévoilé

Le Cubain Lazaro Blanco, un lanceur droitier de... (Archives AP, Koji Sasahara)

Agrandir

Le Cubain Lazaro Blanco, un lanceur droitier de 31 ans, a compilé une fiche de 14-3 en «Serie Nacional» et a remporté le championnat 2016 avec le club de Granma.

Archives AP, Koji Sasahara

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le voltigeur Roel Santos ne sera pas de retour pour une deuxième saison avec les Capitales de Québec, qui ne perdent pas trop au change puisqu'ils aligneront au cours de la prochaine saison le meilleur lanceur de Cuba en Lazaro Blanco.

En conférence de presse au Stade Latino America, vendredi à La Havane, le président de l'équipe Michel Laplante a assisté au dévoilement de la liste des joueurs ayant obtenu le feu vert de la Fédération cubaine de baseball pour évoluer dans la Ligue Can-Am, en 2017. Si les retours à Québec de l'arrêt-court Yurisbel Gracial et du deuxième-but Yordan Manduley étaient déjà confirmés, restait à connaître officiellement l'identité des autres joueurs de l'île castriste qui s'amèneraient au Stade Canac.

Le partant Blanco s'avère la plus importante acquisition. L'as de rotation de l'équipe nationale a compilé une fiche de 14-3 en «Serie Nacional», y remportant le championnat 2016 avec le club de Granma, et a été nommé le meilleur partant de la Série des Caraïbes. Le droitier de 31 ans était de la tournée cubaine, l'an passé. 

«Je le connais par coeur pour l'avoir vu lancer très souvent et c'est la raison pour laquelle je suis vraiment excité de l'avoir avec nous. C'est un cheval, il peut lancer beaucoup de manches. Il est un lanceur cubain typique, à savoir qu'il lance de côté, par-dessus, et il possède le potentiel pour être notre deuxième as dans la rotation», expliquait le gérant Patrick Scalabrini.

Il ne s'en faisait pas trop avec la perte de Santos, qui s'envole plutôt vers le Japon, où les contrats sont plus alléchants que ceux offerts dans le baseball indépendant nord-américain. «Nous avions déjà trois voltigeurs dans l'alignement, alors on devrait survivre au fait que Santos ne revient pas avec nous. Son absence aurait fait beaucoup plus mal si Kalian Sams n'était pas de retour.»

Il se réjouissait bien sûr du retour de Gracial, auteur d'une moyenne de ,320 avec neuf circuits et 58 points produits en 2016 à Québec. «En deuxième moitié de saison, il a peut-être été l'un des meilleurs joueurs de la Ligue», disait Scalabrini, qui admire aussi la qualité du jeu défensif de Manduley, dont le séjour avec les Capitales avait été limité à deux matchs en 2016 en raison d'une blessure au dos.

Patience pour Martinez

Les Capitales miseront aussi sur un quatrième joueur cubain, mais il faudra patienter jusqu'à la première semaine du mois de juin pour découvrir le voltigeur Julio Pablo Martinez, un espoir de 20 ans. En 55 matchs, il a frappé pour une moyenne de ,324 avec cinq circuits, 24 points produits et 21 buts volés. Il a aussi participé à la tournée cubaine dans la Ligue Can-Am, en juin 2016, frappant pour ,231.

Contrairement à Gracial, Manduley et Blanco, qui débarqueront au Canada samedi, Martinez a besoin d'un peu plus de temps pour obtenir les papiers nécessaires afin de s'amener au Canada. Il devrait être sur le même vol que l'équipe nationale cubaine, début juin. Il pourrait aussi s'avérer une police d'assurance pour les Aigles de Trois-Rivières s'il n'y avait pas de place pour lui avec les Capitales.

«Historiquement, on doit toujours effectuer des ajustements à notre alignement. Je sais que les dirigeants cubains l'aiment beaucoup, il est dans le même moule que Santos, frappe premier, vole des buts, etc.», précisait Scalabrini au sujet de Martinez.

Le projet Québec/Cuba en est à sa quatrième année d'existence. Y compris ceux de cette année, sept joueurs différents de ce pays auront porté leurs couleurs depuis la présence historique de Yuniesky Gurriel en 2014. Le camp d'entraînement des Capitales se met en branle lundi après les tests médicaux, dimanche.

***

Ayala et Lahera à Trois-Rivières

Pour la première fois de leur histoire, les Aigles de Trois-Rivières aligneront aussi des joueurs cubains. Présent à La Havane en compagnie du président des Capitales Michel Laplante, le gérant T.J. Stanton a obtenu le feu vert pour ramener l'arrêt-court Alexander Ayala et le releveur Miguel Lahera avec lui. Les deux joueurs étaient membres de l'équipe nationale de Cuba à la Série des Caraïbes. Lahera étant même de la tournée cubaine dans la Ligue Can-Am, en 2016. Contrairement à la saison dernière, où ils avaient accueilli deux joueurs cubains, les Champions d'Ottawa ont préféré ne pas répéter l'expérience. Ayala et Lahera seront présentés à la presse trifluvienne, lundi, au Stade Stéréo+.

***

Santos choisit le Japon

Le voltigeur Roel Santos, qui a maintenu une... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 4.0

Agrandir

Le voltigeur Roel Santos, qui a maintenu une moyenne au bâton de ,301 l'an dernier, ne sera pas de retour à Québec cet été.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Les Capitales savaient depuis déjà quelques semaines que le Japon avait les yeux sur le voltigeur Roel Santos. «Si ça n'avait pas fonctionné, il serait revenu avec nous. Le Japon et Québec, ce n'est pas le même marché de baseball. Là-bas, ce sont les ligues majeures, son contrat est beaucoup plus important qu'ici. Encore une fois, les discussions entre nous et les dirigeants cubains ont été très constructives, nous avons été fort bien reçus, c'était une belle conférence de presse. Pour eux, c'est gros ce qui arrive, mais ça l'est tout autant pour nous avec la qualité des joueurs qu'ils nous permettent d'aligner», confiait Michel Laplante, rejoint à La Havane, vendredi midi. Après avoir frappé pour ,301 avec les Capitales en 2016, Santos a conservé des moyennes de ,318 à la Classique mondiale et de ,375 dans la Série des Caraïbes.




À lire aussi

  • Une expansion de la Ligue Can-Am à Cuba?

    Capitales

    Une expansion de la Ligue Can-Am à Cuba?

    Le passage de l'équipe nationale cubaine à Québec, cette semaine, ne pique pas autant la curiosité qu'a sa première tournée, l'été dernier. Mais... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer