Gélinas en danger au Mexique

Karl Gélinas a été muté dans l'enclos des... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Karl Gélinas a été muté dans l'enclos des releveurs des Pericos de Puebla à la suite d'un premier départ difficile et du retour d'un lanceur partant qui avait remporté le championnat avec l'équipe l'an dernier.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après seulement deux sorties officielles sur la butte au Mexique, le poste de Karl Gélinas avec les Pericos de Puebla semble déjà en danger. Le lanceur québécois se rapproche-t-il d'un retour avec les Capitales?

Les champions en titre de la Ligue mexicaine viennent de réembaucher l'artilleur partant d'origine australienne Travis Blackley, qui a soulevé le gros trophée avec eux l'automne dernier. Le gaucher de 34 ans a été libéré par l'organisation des Tigers de Detroit et compte 192,2 manches lancées dans les ligues majeures, de 2004 à 2013.

Pendant ce temps, Gélinas, 33 ans, est muté comme releveur. C'est du moins de l'enclos qu'il est venu officier pour deux manches mercredi soir, la septième et la huitième, alors que son club menait déjà 13-1 en route vers une quatrième victoire en cinq matchs depuis l'ouverture du calendrier régulier.

Gélinas en était à sa deuxième présence au monticule en saison dans l'uniforme des Pericos, après son départ de samedi dernier. Où il a peiné avec quatre points alloués en quatre manches sur six coups sûrs et trois buts sur balles. Après six manches de travail pour le compte de Puebla, sa moyenne de points mérités s'élève donc à 6,00.

L'arrivée de Blackley menace-t-elle son emploi? «J'ai l'impression que oui! On verra», a admis Gélinas jeudi, dans un échange de messages Québec-Mexique avec Le Soleil.

On sait que les équipes du circuit mexicain, dont le niveau de jeu s'apparente au AAA, sont reconnues pour avoir la gâchette rapide. Surtout dans le cas des joueurs étrangers, dont le nombre est limité à six actifs par équipe. Autant Blackley que Gélinas, qui n'a aucune expérience des majeures, comptent pour un étranger.

Sams confirme son retour

Gélinas pourrait ainsi disputer une 11e saison avec les Capitales de Québec, club indépendant de la Ligue Can-Am avec lequel il s'aligne depuis 2007 et dont il détient plusieurs records. La saison régulière des Capitales s'amorce le 18 mai.

Ils pourront alors profiter du bâton de Kalian Sams. Le frappeur de puissance d'origine néerlandaise a confirmé son retour à Québec pour une troisième campagne.

Dès le début février, le voltigeur de 30 ans avait signifié son désir de porter à nouveau la casquette québécoise. Fort de son expérience à la récente Classique mondiale de baseball, où les Pays-Bas ont atteint les demi-finales, le tas de muscles de 6'2'' et de 248 livres complétera le champ extérieur au milieu de Roel Santos et Marcus Knecht.

Sams allie puissance et vitesse, comme en témoignent ses 28 circuits, 106 points produits et 42 buts volés en 145 rencontres avec les Capitales. En 2015, il a fait partie des étoiles de la Can-Am.




À lire aussi

  • Karl Gélinas revient avec les Capitales

    Capitales

    Karl Gélinas revient avec les Capitales

    Le lanceur Karl Gélinas effectuera finalement un retour avec les Capitales à titre de joueur-entraîneur, à la suite de sa libération par les Pericos... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer