Intérêt de la Corée du Sud pour la Ligue Can-Am

Difficle à croire, mais six heures avant la... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Difficle à croire, mais six heures avant la prise de cette photo, lundi, la surface gazonnée du Stade municipal était intacte.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) De retour de Cuba, où chaque partie a manifesté son intérêt à reconduire l'entente permettant à l'équipe nationale cubaine de faire une tournée dans la Ligue Can-Am, Michel Laplante avait bon espoir que les amateurs de baseball de Québec verraient encore du baseball à saveur internationale en 2017.

«Les trois prochaines semaines seront déterminantes pour ficeler ensemble les calendriers de chacun, mais ça devrait ressembler à ce qu'on a eu, cette saison, avec l'ajout d'un ou deux autres pays», a expliqué le président des Capitales, lundi après-midi, pendant que la surface gazonnée du Stade municipal disparaissait sous les travaux qui mèneront à l'installation du terrain synthétique.

La Corée du Sud et le Panama ont manifesté le désir de participer à la série internationale, comme l'a fait Cuba en 2016 et comme le fait le Japon depuis deux ans.

«Les Coréens sont beaucoup plus intéressés qu'on le pensait au départ. Ce qui rend tout ce dossier aussi complexe, c'est que chaque pays est confronté à ses propres calendriers et disponibilités. À ce titre, les 30 prochains jours seront déterminants pour finaliser le tout. Le fait de parler l'espagnol, le japonais et le coréen, ça m'aide beaucoup. Si seulement c'était vrai...», a rigolé Laplante, responsable du dossier cubain pour la Ligue Can-Am.

Au cours des derniers jours, des représentants de la Corée ont discuté avec la direction du circuit de baseball indépendant. Le Panama veut aussi se joindre à la fête. Mais la réussite de l'aventure, en 2016, ne facilite pas plus le travail des gens impliqués.

«Il n'existe aucun canevas, il n'y a pas de cahier de charges où l'on copie et colle ce qui a été fait avant. Tout est à renégocier, les visas sont à demander à nouveau, etc. Ce que l'on sait, par contre, c'est que l'on peut passer à travers la tempête et ce qu'il y a derrière est vraiment intéressant, mais on ne pourra pas éviter certaines étapes officielles et gouvernementales. Ça retarde un peu le dévoilement du calendrier, mais entre en avoir un bon ou l'avoir tôt, je préfère le bon», a précisé Laplante.

Voyage à Cuba

Le président des Capitales rentrait à la maison, dimanche, après un court séjour à Cuba. Là-bas, il n'a laissé personne indifférent.

«Ils étaient tous au courant de l'accident, m'offraient leurs sympathies pour les décès de Bob [Bissonnette] et Frédérick [Décoste]. Nous avons vraiment développé une belle relation. Les autorités cubaines m'ont dit que les négociations avec les États-Unis dans le cadre de l'ouverture des relations entre ces deux pays ne changeraient rien à notre entente.»

La Fédération cubaine de baseball a aussi manifesté le désir de reconduire l'entente permettant aux Capitales d'aligner quelques joueurs de l'île castriste. Les Aigles de Trois-Rivières ont aussi levé la main pour profiter de la filière cubaine.

«J'aimerais avoir trois cubains. Le plan initial, c'est qu'on puisse à nouveau compter sur [Yurisbel] Gracial et [Roel] Santos en plus d'un lanceur car notre rotation est à rebâtir», a expliqué le gérant Patrick Scalabrini, qui ne compte présentement que Karl Gélinas sur sa liste.

La machinerie lourde n'a pas perdu de temps... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

La machinerie lourde n'a pas perdu de temps à labourer le gazon du champ extérieur du Stade municipal, lundi.

Le Soleil, Patrice Laroche

Changements à prévoir

Les Capitales afficheront un visage différent, la saison prochaine. Au-delà de la nomination du Stade Canac et de l'installation d'une surface synthétique, plusieurs nouveaux visages formeront l'édition 2017 de l'équipe en raison du départ de nombreux joueurs de la dernière mouture éliminée en première ronde des séries. Parmi les pertes importantes, on pense au lanceur gaucher Jordan Mills et au receveur Maxx Tissenbaum.

«Tissenbaum obtiendra un essai avec les Tigers [de Detroit] et il a bon espoir de signer avec eux. Mills, qui est encore tout jeune et vient de connaître une excellente saison, penche vers le marché du travail. Même chose pour [Jordan] Lennerton, qui est intéressé à revenir s'il ne trouve pas de boulot», a expliqué le gérant Patrick Scalabrini. Le retour du voltigeur Marcus Knecht est cependant quasiment assuré, mais pas celui de Kalian Sams, qui vise un poste en Asie. Par ailleurs, les Capitales devraient confirmer, mardi, l'acquisition d'un lanceur recrue obtenu dans l'échange ayant envoyé Derryck Pyles à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer