Renfort mexicain au monticule

Avec cinq matchs à disputer en trois jours,... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Avec cinq matchs à disputer en trois jours, l'arrivée du lanceur mexicain Adrian Garza donnera une plus grande marge de manoeuvre au gérant des Capitales, Patrick Scalabrini (ci-dessus).

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Les Capitales de Québec accueilleront vendredi un nouveau lanceur, le Mexicain Adrian Garza, qui viendra donner encore plus de profondeur à leur relève à la veille d'une série de cinq matchs en trois jours contre les Miners de Sussex County.

«Cinq parties en trois jours, normalement on ne voit jamais ça», a déclaré au Soleil le gérant des Caps, Patrick Scalabrini. «Normalement, ça n'affecte pas trop l'enclos des releveurs, car on ne joue que sept manches dans les programmes doubles. Cependant, ça t'affecte la série suivante, car tu n'as plus de partant disponible puisqu'ils ont tous lancé au cours des trois derniers jours. Les Aigles de Trois-Rivières, qui nous affrontent lundi, vont bénéficier de ça.»

Québec devra alors envoyer des releveurs démarrer des parties et c'est là que donnera un coup de main l'ajout d'un lanceur comme Garza, qui se greffe à une brigade de releveurs qui compte déjà les efficaces Shaun Ellis, Jordan Mills et Ryan Leach.

Expérimenté

«Adrian a parfois été closer dans la Ligue du Mexique, il avait de beaux chiffres et ça nous amène un gars expérimenté de plus dans l'enclos. Ça compensera un peu pour le départ de Jon Fitzsimmons», poursuit Scalabrini en parlant de l'Ontarien qui a récemment quitté les Capitales pour évoluer dans les filiales des Indians de Cleveland.

Âgé de 28 ans, Garza évoluait cette année avec les Dauphins de Ciudad del Carmen dans la Ligue du Mexique, où il montrait une moyenne de points mérités de 3,26 et cinq victoires préservées en 47 manches lancées. Il a passé l'essentiel de sa carrière dans son pays natal.

C'est le voltigeur Kalian Sams, qui l'avait côtoyé plus tôt cette année avec les Dauphins, qui est à l'origine de sa signature avec les Capitales. Sams disputera d'ailleurs en fin de semaine sa dernière série à Québec, puis quittera l'équipe dimanche afin de rentrer aux Pays-Bas pour assister à la naissance de son enfant.

Série offensive à prévoir

Les lanceurs des Capitales devraient en avoir plein les bras dans leur série contre Sussex County, une équipe qui connaît de bons moments par les temps qui courent. «C'est une équipe très offensive, très hot ces temps-ci puisqu'ils ont remporté leurs cinq derniers matchs», commente Scalabrini.

Leur attaque est menée par Chris Jacobs, un ancien de l'organisation des Cardinals de St. Louis, des White Sox de Chicago et des Dodgers de Los Angeles. Il domine présentement la Ligue Can-Am de baseball indépendant avec 16 coups de circuit.

Jacobs est bien appuyé par Brenden Webb, un autre gros cogneur qu'on a pu voir récemment avec la filiale A fort des Nationals de Washington, et l'ancien choix de deuxième ronde des Astros de Houston Jay Austin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer