Chaleur et Boulders impitoyables pour les Capitales

En fin de deuxième manche, le gaucher Mac... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

En fin de deuxième manche, le gaucher Mac Acker a lui-même retraité vers l'abri, souffrant d'un malaise. Dès son retour dans le vestiaire, le lanceur a été pris de vomissements, embarquant rapidement dans une ambulance. Il se trouvait toujours à l'hôpital, en fin de soirée.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales ont montré dans la dernière semaine qu'ils savaient effacer des déficits de début de rencontre pour l'emporter, mais l'offensive était à court de magie, dimanche soir, à Rockland, dans une défaite de 12-5 contre les Boulders.

Le scénario n'était pas inhabituel pour les hommes de Patrick Scalabrini. Un début de match où l'adversaire prend rapidement l'avance, puis le lanceur partant reprend généralement le contrôle pendant que les frappeurs mènent la charge pour ramener l'équipe dans la rencontre. 

Sauf que Mac Acker (5-6, 4,80), qui obtenait le départ pour les Capitales, n'a pas eu cette chance. Le droitier a été terrassé dès la deuxième manche... par les quelque 40 °C ambiants, à Rockland. 

Avec son équipe en retard 3-0 et deux coureurs sur les sentiers, en fin de deuxième manche, Acker a lui-même retraité vers l'abri, souffrant d'un malaise. Dès son retour dans le vestiaire, le lanceur a été pris de vomissements, embarquant rapidement dans une ambulance. Il se trouvait toujours à l'hôpital, en fin de soirée. 

«Il faisait très chaud et humide. C'est un gars qui sue déjà beaucoup en temps normal», a expliqué Scalabrini au bout du fil après la rencontre. «C'est plate pour lui et pour l'équipe, mais j'imagine que ça arrive.»

Précipité dans le match en relève à Acker, Sheldon McDonald (2-7, 5,93) n'a pas été en mesure de redresser le bateau pour Québec. Muté en relève par Scalabrini en raison de performances chancelantes comme partant, McDonald a permis aux Boulders d'augmenter leur avance à 4-0 avant que la pluie force une pause de près d'une heure.

Brefs espoirs

Les espoirs étaient toutefois toujours permis pour les Capitales, un circuit de deux points de Yeicok Calderon portant la marque à 4-2 dès la reprise de l'action. 

Mais au lendemain d'une remontée des hommes de Patrick Scalabrini dans des circonstances similaires, les Boulders n'allaient pas se laisser jouer le même tour. Malmenant McDonald, puis Sam Brunner et Lachlan Fontaine, les locaux ont répliqué à Calderon avec trois circuits, dont deux du voltigeur Jared Schlehuber, prenant une insurmontable avance de 12-2. 

«On a souvent été capable de revenir dans des matchs comme ça, mais à un moment donné, c'est beaucoup en demander à l'attaque», a reconnu Scalabrini, conscient des lacunes de son équipe sur la butte. Il ne reste toutefois que quelques jours avant que de l'aide débarque, le pilote ayant confirmé que deux nouveaux bras se grefferont aux Capitales à leur retour à Québec, vendredi. 

Après avoir divisé la série à Rock­land, les Capitales se transportent maintenant au New Jersey, où ils entameront une importante série de quatre matchs contre les Jackals, lundi soir. «Une grosse série et un gros test, mais on les attaque avec de bons lanceurs, en commençant avec [Karl] Gélinas. J'aime ça», s'est réjoui Scalabrini.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer