Commencer en lion... terminer en mouton

Lachlan Fontaine a frappé un grand chelem en... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Lachlan Fontaine a frappé un grand chelem en septième manche du premier match, mettant le match hors de portée des Boulders.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'offensive des Capitales a débuté sa soirée en lion, mais finie en mouton, vendredi soir, à Rockland, l'équipe divisant un programme double contre les Boulders.

Si elle n'avait pas porté le même uniforme, il aurait été difficile de savoir que la même équipe était sur le terrain lors des deux matchs du programme double contre les Boulders. Victorieux 14-6 dans un premier match de sept manches où ils se sont moqués des lanceurs adverses, les hommes de Patrick Scalabrini ont été limités à trois maigres coups sûrs dans un revers de 5-0 en clôture de soirée.  

«Ça a été deux matchs complètement différents. Dans le premier, les deux lanceurs partants ont été atroces, alors que dans le deuxième, on affrontait un vieux vétéran expérimenté qui nous a dominés. Je pense que les gars commençaient à être fatigués», a résumé Scalabrini. 

La veille, il avait laissé entendre que l'émotive victoire des Capitales contre les Jackals était importante pour se donner un élan avant de partir à Rockland. Ses joueurs lui ont d'abord donné raison.

Profitant de quelques passes gratuites accordées par le partant Mike Adams dès le début du match, les frappeurs des Capitales ont explosé vers une avance de 5-0 avant même le premier tour au bâton des Boulders. Le bal offensif était lancé, Rockland répliquant immédiatement avec deux circuits et quatre points aux dépens du partant pour Québec, Martire Garcia.

Mais ce n'était rien pour ralentir les Capitales, qui ont ajouté trois points dès la manche suivante, ne regardant plus en arrière par la suite. Amené pour frapper à la place de Yeicok Calderon, avec deux retraits, en septième manche, Lachlan Fontaine a mis un point d'exclamation sur la victoire des siens avec un grand chelem qui portait l'avance des Capitales à huit avant le dernier tour au bâton des Boulders.

Salazar intraitable

Scalabrini et ses joueurs n'ont pas eu beaucoup de temps pour célébrer. Le vétéran des Boulders Richard Salazar grimpait sur la butte dans le deuxième match de la soirée et il n'entendait visiblement pas à rire.

Salazar a passé 10 frappeurs des Capitales dans la mitaine dans un match complet de trois coups sûrs, offrant la victoire aux siens sur un plateau d'argent, une deuxième seulement à leurs 12 derniers matchs. 

Jasvir Rakkar, meneur de la Can-Am avec neuf victoires, obtiendra le départ pour Québec dans le troisième match de la série, samedi soir.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer