Québec perd son closer

De la façon dont Jon Fitzsimmons lançait, ce... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

De la façon dont Jon Fitzsimmons lançait, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il signe un contrat avec une organisation du baseball majeur.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Avec de telles statistiques, il fallait s'attendre à ce qu'une équipe des Ligues majeures fasse signe à Jon Fitzsimmons avant la fin de la saison.

C'est ce qui s'est passé mercredi alors que les Indians de Cleveland ont acheté le contrat de l'as releveur des Capitales. La transaction devrait être officialisée jeudi.

Le dernier match du Canadien de 24 ans avec les Capitales aura donc été le 28 juillet dernier contre les Miners de Susse. Il avait ironiquement permis trois points en une manche de travail. Une performance qui a fait grimper sa moyenne de points mérités à un spectaculaire 1,26, en plus d'une incroyable moyenne de buts sur balles et de coups sûrs par manche à ,733.

Fitzsimmons avait quitté Québec dimanche afin de participer aux festivités du Match des étoiles de l'Association américaine à St.Paul, au Minnesota. Il n'en est finalement jamais revenu. Utilisé pendant une manche mardi, il a réussi un retrait sur trois prises, en plus de donner un but sur balles et un coup sûr.

Des dépisteurs ont profité de sa présence au Match des étoiles pour évaluer ses capacités, et confirmer que sa balle rapide oscille bel et bien autour des 96 mi/h. C'est finalement l'équipe de l'Ohio qui a été la première à mettre le grappin sur l'artilleur.

«Après le Match des étoiles, il y a deux autres équipes qui se sont ajoutées. Il fallait que ça arrive un jour. Oui, ça fait mal à notre équipe, surtout avec son statut de recrue. C'est irremplaçable», soulignait Patrick Scalabrini, qui devrait utiliser quelques joueurs en fin de match avant de trouver son prochain stoppeur.

Jamais repêché, Fitzsimmons a évolué pendant deux années dans l'organisation des Royals de Kansas City en 2013 et en 2014. Il s'est par la suite joint aux Capitales en 2015. C'est toutefois cette saison que le déclic s'est fait pour le lanceur originaire de London, en Ontario. Le gérant québécois n'avait que de bons mots au sujet de l'éthique de travail de son ancien poulain.

«Il s'est entraîné comme un malade toute l'année. L'an passé, il était très bon, mais il était erratique. Cette année, lorsqu'un joueur la mettait en jeu, on riait en lui demandant qu'est-ce qui s'était passé!»

Fitzsimmons devrait se rapporter au club de niveau A short-season des Indians, les Scrappers de Mahoning Valley, qui évoluent dans la Ligue New York-Penn.

Un Hawaiien à l'essai

Plus tôt en journée, les Capitales avaient annoncé l'acquisition de l'Hawaiien Joshua Wong. Ce joueur d'utilité au statut de recrue sera utilisé au troisième-but ou comme voltigeur de gauche. Reconnu pour sa puissance, il a maintenu une moyenne de ,370 cet été avec le Wild du New Hampshire de la Ligue Empire, un circuit indépendant de niveau inférieur à la Can-Am.

L'athlète de 6'2'' et de 215 livres pointe au premier rang du circuit avec 9 circuits et 17 doubles, tandis que ses 46 points produits le placent au deuxième échelon. Wong profitera d'un essai «à court ou moyen terme», a indiqué Scalabrini.

Par ailleurs, le vétéran lanceur Sean Gleason a rejoint l'équipe mercredi soir, à Trois-Rivières. Il sera le partant samedi, au Stade municipal, lors du troisième match de la série contre les Boulders de Rockland.  Avec Jean-Nicolas Patoine

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer