Capitales: Stanton part avec le sourire

Contrairement à samedi où il y avait eu... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Contrairement à samedi où il y avait eu 32 coups sûrs, dimanche a été un match beaucoup plus serré. Le joueur des Aigles Delvis Morales a été de ceux qui ont eu la chance d'aller sur les coussins.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) T.J. Stanton pourra faire ses débuts à Trois-Rivières avec le sourire! En l'emportant 4-1 contre les Capitales de Québec, dimanche après-midi au Stade municipal, les Aigles ont ainsi offert une première série victorieuse à leur nouveau gérant, vainqueur deux fois sur trois contre son ancienne équipe.

Le troisième match de la série a été beaucoup plus serré que celui de samedi, où il y avait eu 21 points et 32 coups sûrs. Dimanche, il a fallu attendre la cinquième manche avant de voir l'une des deux formations s'inscrire au tableau.

Une poussée de deux points des Aigles, le premier sur un mauvais lancer du partant des Capitales Deryk Hooker (4-5) et le second sur un simple de Yeixon Ruiz, aura été suffisante pour les assurer de leur 17e victoire de la saison, mais les visiteurs ont ajouté deux autres points gratuits (sur un mauvais lancer et une erreur) en huitième manche contre les releveurs Shaun Ellis et Jordan Mills pour creuser l'écart davantage. Le partant gaucher Porfirio Lopez (3-4) a été fort efficace en six manches, Kaohi Downing (8e) protégeant sa victoire.

«Je suis content de la façon dont les joueurs ont rebondi. Avant le match, je leur avais dit que ça n'arrivait pas souvent que les Capitales en perdent deux sur trois chez eux. Je tenais à faire ma rentrée à Trois-Rivières de cette façon. C'est bien beau d'être positif, mais ça prend aussi des victoires pour le montrer», a indiqué Stanton, qui rentre à son nouveau lieu de travail avec une fiche de 2-4 dans ses nouvelles fonctions.

Peu menaçants

Les Capitales n'ont guère été menaçants dans cette rencontre dominicale. Ils ressemblaient plus à ceux de vendredi, qui avaient été limités à deux coups sûrs, qu'à ceux de samedi, où ils en avaient cumulé 20, ce qui égalait ainsi leur récolte la plus élevée. Leur seul moment de réjouissance a été le simple productif de Jordan Lennerton, mais Kalian Sams a mis fin à cette menace de la sixième en se commettant dans un double-jeu facile puisqu'il ne peut toujours pas courir à plein régime en raison d'un malaise à l'ischio-jambier qui le limite à un rôle de frappeur de choix. Ils ont aussi laissé trois coureurs sur les buts sans retrait, en huitième, les trois frappeurs suivants faisant chou blanc au bâton.

«Perdre deux séries à la maison contre des équipes en bas de nous au classement, c'est étonnant et très décevant. On traverse un genre de léthargie collective, on n'a pas une très bonne énergie depuis quelques matchs et je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être que le fait de se regrouper sur la route nous fera du bien. Il y a aussi la situation de Sams qui est difficile pour le groupe, ça n'aide pas l'équipe, il faudra bien gérer cela», a résumé le gérant Patrick Scalabrini, dont la troupe se retrouve à 1,5 match de la tête occupée par les Jackals du New Jersey. Avant la visite des Aigles, les Capitales avaient aussi perdu leur série contre les Champions d'Ottawa, qu'ils visitent à compter de lundi.

Brown se plaît à Trois-Rivières

Le voltigeur Steve Brown... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Le voltigeur Steve Brown

Le Soleil, Erick Labbé

«Il est le coeur et l'âme de cette équipe», a dit le lanceur Matthew Rusch à propos du voltigeur Steve Brown, qui a récemment franchi le plateau des 100 circuits en carrière. Il s'aligne avec les Aigles depuis le jour 1 et n'est pas prêt à accepter n'importe quelle offre pour jouer ailleurs.

«J'ai refusé d'aller au Mexique et au Japon, je ne voulais pas me retrouver à un endroit où l'on m'aurait libéré immédiatement si j'en avais arraché. Ici, je suis heureux, je suis l'un des plus anciens membres de l'équipe depuis le départ de Pierre-Luc [Laforest] et Maxime [Poulin]. Mon objectif est toujours d'atteindre les majeures, mais je veux aussi que l'on termine la saison sur le bon pied. Nos attentes étaient élevées, et même si ça va mal, on doit agir en professionnel et tout donner», a raconté celui qui s'alignait avec les Capitales en 2012.

Brown est revenu au jeu après un séjour sur la liste des blessés. Le Colombien ignore s'il pourra accompagner l'équipe aux États-Unis lors de sa prochaine traversée de la frontière.

Jasvir Rakkar n'a rien dévoilé

Foi de T.J. Stanton, le lanceur Jasvir Rakkar n'aurait pas involontairement indiqué ses lancers, samedi, dans la victoire de 14-7 des Capitales.

Après le match, Patrick Scalabrini avait déclaré que Rakkar lançait «contre quelqu'un qui le connaissait bien et qui avait dévoilé ses secrets à l'autre équipe...» «Non, pas du tout, Jasvir ne faisait rien de tel. Je pense qu'il a seulement commis des erreurs, il n'y avait pas de faille de son élan. Ça faisait deux semaines qu'on travaillait avec lui pour corriger ce problème, ce n'était pas en cause dans son dernier match», a indiqué Stanton, le plus sérieusement du monde.

Chez les Capitales, on restait sur l'impression que Rakkar pouvait encore téléguider ses différents lancers.

Sur le losange

Avant le match, Kalian Sams a remporté un concours de circuits par 6-2 sur Steve Brown, tandis que Lachlan Fontaine a réussi le relais le plus précis du champ centre vers le marbre...

Une somme de 2000 $ a été amassée en fin de match pour l'organisme Au-delà des frontières, qui a réuni les deux équipes au monticule après la septième manche...

Ryan Brockett a frappé trois fois en lieu sûr pour les Aigles, Jonathan Malo et Marcus Knecht récoltant deux coups sûrs chacun pour Québec...

Les Capitales entreprennent un voyage de sept matchs en sept jours à Ottawa (3) et Sussex (4)...

Martire Garcia (1-0) sera le partant contre les Champions, lundi...

Le receveur Scott David est sur le point de revenir au jeu pour Québec...

Les Aigles rentrent à la maison pour y affronter les Miners de Sussex, Ryan Bollinger sera le partant, lundi.

Partager

À lire aussi

  • Poulin peu habitué au rôle de spectateur

    Capitales

    Poulin peu habitué au rôle de spectateur

    Pour la première fois depuis qu'il a remis sa démission à titre de gérant par intérim des Aigles, Maxime Poulin a revu ses anciens protégés, dimanche... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer