Les Capitales peuvent remercier Calderon et Gélinas

La glissade de Jordan Lennerton n'a pas suffi... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La glissade de Jordan Lennerton n'a pas suffi pour empêcher la défensive des Boulders de  Rockland de compléter un double-jeu en cinquième manche.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après avoir subi un balayage aux mains des Jackals, les Capitales ont entrepris d'un bien meilleur pied leur série de trois matchs à domicile contre les Boulders de Rockland, leurs plus proches poursuivants au classement de la Ligue Can-Am. Menés à l'attaque par Yeicok Calderon, les locaux ont défait la troupe du gérant Jamie Keefe par la marque de 6-3, devant 2522 amateurs, au Stade municipal, mardi soir.

«L'équipe en avait besoin après la dernière série qui était un petit peu à oublier contre New Jersey. Il fallait qu'on sorte forts ce soir. Rockland, ç'a toujours été une équipe difficile à battre avec la rivalité, alors il fallait sortir fort et donner le ton à la série. C'est ça qu'on a fait», a estimé le partant des Capitales, Karl Gélinas, qui a été crédité de sa quatrième victoire de la saison.

Les Capitales ont ouvert la marque en fin de deuxième sur un double du Cubain Yurisbel Gracial, qui a poussé Kalian Sams et Marcus Knecht au marbre. En avance 2-0, les locaux ont poursuivi sur leur lancée en triplant leur priorité grâce à un double longeant la ligne du troisième but de Yeicok Calderon. Ce n'était qu'un début pour le Dominicain, qui a de nouveau frappé en lieu sûr en quatrième, portant la marque à 4-0.

Solide jusque-là, le partant des Capitales, Karl Gélinas, a connu une manche un peu plus difficile en sixième, allouant deux points sur un coup sûr de Mike Fransoso, qui a permis aux visiteurs de réduire le pointage 4-2. C'est ce qui a signifié la fin pour Gélinas, qui n'aura accordé que deux points, quatre coups sûrs et deux buts sur balles en six manches. Il a de plus réalisé sept retraits sur des prises.

«Très heureux de la sortie de Karl. C'était mon Karl des belles années. La sixième manche a été plus difficile, mais peu importe. Il a fait beaucoup de retraits sur des prises. Il a égalé son total de la saison. Ça, c'est le vieux Karl, qui s'amuse avec les frappeurs, lance sa glissante, comme il veut. C'était un petit peu le problème depuis le début de la saison: il n'était pas en contrôle», a soutenu Patrick Scalabrini, heureux de pouvoir à nouveau compter sur son as.

Belle progression

De son côté, le principal intéressé était particulièrement heureux de sa progression depuis son retour au jeu. «À toutes les fois, c'est de mieux en mieux, le bras est de plus en plus fort. Le feeling, les instincts, reviennent aussi. Je savais que lorsque j'allais revenir, ce serait un processus. Évidemment, on veut toujours que ça aille vite, mais je suis content de comment ça se passe. Tranquillement pas vite, je recommence à me sentir comme lorsque j'étais en santé», a indiqué le grand droitier.

Un simple de Jared McDonald aux dépens du releveur Shaun Ellis en septième a permis aux visiteurs de s'approcher à un point des Capitales. C'était toujours 4-3 en début de huitième, quand Jared Shclehuber a profité de la confusion régnant sur le terrain à la suite d'un mauvais lancer - la balle s'est retrouvée coincée derrière le filet protecteur, un règlement de terrain qui n'avait pas été couvert avant la partie - pour se rendre au troisième coussin. Avec le point égalisateur au troisième but, Scalabrini a délégué son meilleur releveur Jon Fitzsimmons sur le monticule. Ce dernier a été en mesure d'éteindre la menace des visiteurs.

En fin de huitième, un simple de Maxx Tissenbaum a raffermi l'avance des Capitales à 5-3. Ces derniers ont ensuite profité d'une balle passée pour ajouter un sixième point.

Frappant quatre fois en lieu sûr en quatre présences au bâton, Yeicok Calderon a été le meilleur des siens en attaque, produisant deux points. «Je fais mon travail. C'est l'équipe qui est la plus importante. Tout ce que je fais, c'est pour l'équipe. Et c'est le fun!» a-t-il lancé.

Les départs de Font et Gouin prévisibles

Deux lanceurs de la Ligue Can-Am, Wilmer Font (Ottawa) et Alex Gouin (Rockland), ont vu des organisations du baseball majeur, les Blue Jays de Toronto et les Diamondbacks de l'Arizona, faire l'acquisition de leur contrat au cours des 48 dernières heures. Des départs qui n'étonnent pas outre mesure le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini. «Je ne m'y attendais pas, mais ça ne me surprend pas. Gouin, la dernière fois qu'on l'a vu, j'ai été très impressionné. Font, lui, est encore jeune. Le temps dira ce qu'il peut faire. Ce sont deux bons lanceurs, mais le meilleur lanceur de la Ligue, c'est Jon Fitzsimmons. Je ne sais pas si c'est parce qu'il est canadien et qu'il a besoin d'un visa de travail, qu'il n'est pas parti encore... Mais je ne m'en plains pas.  C'est une question de temps, c'est sûr», a constaté Scalabrini au sujet de son releveur numéro un, qui se montre intraitable depuis le début de la saison. En 20,2 manches sur la butte, Fitzsimmons n'a accordé aucun point, seulement neuf coups sûrs et trois buts sur balles. Il a en outre retiré 30 frappeurs sur des prises, en plus de signer neuf sauvetages.

Acker évitera le New Jersey

Mac Acker... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

Mac Acker

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

À la lumière de la dernière série entre les Jackals et les Capitales, le gérant de la formation québécoise a remanié sa rotation de lanceurs partants de manière à ce que Mac Acker ne monte pas sur le monticule, lors de la prochaine série entre les deux équipes, qui s'amorcera au Stade Yogi Berra, vendredi. «À court terme, on fait une petite twist parce qu'on veut changer nos partants pour la série au New Jersey. Gélinas lancera mardi, Rakkar mercredi. On va ramener Roe jeudi et repousser Hooker à vendredi. Acker pourrait être disponible comme releveur jeudi. Et on va donner un départ à McDonald samedi», a expliqué Patrick Scalabrini, qui enverra ensuite Gélinas et Jasvir Rakkar sur la butte pour les deux derniers matchs de la série, dimanche et lundi. À sa dernière sortie contre les Jackals, dimanche, Acker avait accordé sept points, dont six mérités, neuf coups sûrs et deux buts sur balles en six manches de travail.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer