Gélinas s'en sort bien à Trois-Rivières

Même s'il a tiré de l'arrière sur les... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Même s'il a tiré de l'arrière sur les frappeurs toute la soirée, Karl Gélinas n'a accordé qu'un point en six manches de travail.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au lendemain d'un cuisant revers de 10-1 à Trois-Rivières, les Capitales en avaient long à se faire pardonner, lors du deuxième match d'une série de trois, face aux Aigles, au Stade Stéréo Plus, mercredi. Les hommes de Patrick Scalabrini ont répondu de belle façon en disputant un solide match dans les tous les aspects du jeu, l'emportant par la marque de 4-1.

Contrairement à la veille, les Capitales ont connu un début de match sans histoire, mercredi, étouffant rapidement la menace offensive des Aigles avec deux doubles jeux dans les deux premières manches.

À leur tour au bâton en troisième, les hommes de Patrick Scalabrini se sont forgé une avance de 2-0, grâce à des simples de Jonathan Malo et de Jordan Lennerton. Ils n'ont plus jamais regardé en arrière par la suite, malgré une performance couci-couça du partant Karl Gélinas.

«Je suis très, très content de la façon dont les gars ont répondu. C'est sûr que ça avait été décevant la performance de mardi. J'avais quand même aimé l'ambiance dans la chambre après le match. Les gars avaient été piqués dans leur orgueil. Ils sont entrés confiants dans le match d'aujourd'hui. Quant à Karl, il a connu une bonne performance, en nous donnant un gros six manches et en n'accordant qu'un seul point», a estimé le gérant Patrick Scalabrini.

Les Capitales ont augmenté leur avance à 3-0, quand Kalian Sams a croisé le marbre en sixième. La réplique des Aigles est venue en fin de manche, lorsque Kyle Lafrenz a permis aux siens de réduire l'écart à 3-1 avec un double dans la droite.

Un circuit en solo de Maxx Tissenbaum a complété le pointage en neuvième.

Bollinger solide

Sur le monticule, le partant des Aigles, Ryan Bollinger, a été solide, limitant les Capitales à trois points en sept manches. Il a en outre retiré huit frappeurs sur des prises. Quant à Gélinas, il a, avec l'appui de sa défensive, tiré son épingle du jeu, même s'il a labouré tout le long de sa présence.

«Il a tiré de l'arrière toute la soirée, mais il s'en est sorti. C'était une soirée comme ça pour lui. Il n'était pas à l'aise, il y avait toujours des coureurs sur les sentiers...» a laissé entendre Scalabrini.

Ce dernier pouvait heureusement compter sur un enclos en parfaite santé. Venu en relève en septième, Shaun Ellis a effectué quatre retraits au bâton en deux manches de travail. Quant au stoppeur Jon Fitzsimmons, il a inscrit son neuvième sauvetage de la saison.

Les Capitales tenteront de décrocher les honneurs d'une huitième série consécutive, à Trois-Rivières, jeudi. Pour ce faire, ils délégueront le droitier Jasvir Rakkar sur la butte.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer