Révérence japonaise au Stade municipal

Lachlan Fontaine a profité d'un mauvais lancer de... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Lachlan Fontaine a profité d'un mauvais lancer de l'artilleur japonais Yuki Harada pour inscrire le seul point des Capitales en troisième manche.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Plus méthodique que l'équipe nationale cubaine, la sélection japonaise de la Ligue de l'île de Shikoku a fait la révérence aux Capitales de Québec, mardi devant 3151 spectateurs, en l'emportant 2-1 dans le match d'ouverture de la seconde série internationale de la saison au Stade municipal.

La politesse n'allait pas empêcher les visiteurs de porter leur fiche à 6-5 depuis le début de leur actuelle tournée de 20 matchs dans la Ligue Can-Am de baseball indépendant.

«Je ne suis pas sûr, mais merci de dire qu'on a bien joué défensivement. À l'attaque, on n'a pas de puissance, mais je pense qu'on peut frapper beaucoup plus qu'on ne l'a fait. Nos trois lanceurs, dont notre partant qui a travaillé pendant sept manches, ont réussi à tenir l'équipe adverse en respect», a indiqué leur gérant, Terushi Nakashima. 

À part un souriant jeu de cache-cache de l'arrêt-court avec un coureur des Capitales posté au deuxième but, l'équipe nippone n'a rien fait de spectaculaire, mais elle a eu le mérite d'être efficace et d'afficher de l'opportunisme. Un petit simple au champ droit de Zak Colby, l'unique frappeur nord-américain du groupe, a brisé l'égalité de 1-1 en huitième manche.

Le partant Yuki Harada a brillé de tous ses feux, n'accordant qu'un point et trois coups sûrs en sept manches, sa seule erreur ayant été d'effectuer un mauvais lancer en troisième pour permettre au seul coureur des Capitales de croiser le marbre. Le droitier Nate Roe (3-1) a encaissé le revers, mais il est devenu le premier partant des Capitales à se rendre jusqu'en huitième manche en 30 matchs, cette saison.

«Offensivement, la soirée a été difficile. Les gars n'avaient pas une bonne approche, et tout le match, on semblait vouloir frapper des circuits. Leur lanceur savait ce qu'il faisait, il y avait beaucoup de mouvement sur ses tirs», a indiqué le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, en soulignant aussi la qualité de la sortie de Roe, qui n'a donné que deux points et six coups sûrs, dont cinq dans les deux premières manches.

Matchs serrés

Les Japonais s'étaient entraînés plus de deux heures avant le match. Les Capitales avaient aussi sauté sur le terrain plus tôt qu'à l'habitude, s'exerçant notamment sur les amortis, absence de puissance adverse oblige.

«On s'attendait à ce qu'il y en ait beaucoup, il n'y en a pas eu un seul... On n'a pas été surpris de l'opposition, ils ont remporté leur série contre Rockland et disputé que des matchs serrés, jusqu'à présent. J'espère que certains de nos joueurs seront fouettés par ce résultat. Il s'agissait de leur meilleur partant, tandis que nous, on revient avec [Mac] Acker et Karl [Gélinas] pour les deux prochains. On veut gagner la série, ça va nous prendre deux bons matchs», a ajouté le gérant québécois.

Mine de rien, l'équipe d'étoiles de la Ligue de l'île de Shikoku présente une fiche positive depuis son arrivée en terre d'Amérique. Pendant ce temps, la formation cubaine effectuait une remontée de cinq points en neuvième manche pour vaincre les Miners de Sussex County au compte de 6-4 devant 2499 spectateurs pour ce premier match aux États-Unis dans ce voyage historique.

La politesse n'a pas empêcher les visiteurs du... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

La politesse n'a pas empêcher les visiteurs du Japon de porter leur fiche à 6-5 depuis le début de leur tournée de 20 matchs dans la Ligue Can-Am.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Terminé pour Inch

Il y a quelques jours, Steven Inch avait effectué une sortie dans l'enclos de pratique, histoire de mettre son bras droit à l'épreuve. Mardi, une autre présence sur le monticule a confirmé l'inévitable : sa saison est terminée! «Il n'a pas passé le test, on le retourne chez lui. Il n'y avait pas de vélocité sur ses lancers, ça cachait quelque chose et il a avoué qu'il traînait une douleur à l'épaule. Nous lui avions donné le temps de se remettre en forme, il est reconnaissant pour cela», a expliqué le gérant Patrick Scalabrini à propos de celui qui tentait un retour au jeu, deux ans après avoir subi une reconstruction du coude, soit la fameuse chirurgie Tommy John. Il avait déjà été libéré, à la fin mai, et ne faisait plus partie de la rotation depuis.

Une tournée profitable

Selon le gérant de l'équipe japonaise, la tournée dans la Ligue Can-Am ne peut qu'être profitable aux joueurs de la sélection de l'île de Shikoku. «Nous avons de jeunes joueurs, ils acquièrent de l'expérience. Nous avions un peu sous-estimé le calibre, l'an passé, et on voulait se présenter ici avec une équipe supérieure. On n'a pas beaucoup de puissance, mais on joue du bon baseball, on est rapide, on fait avancer nos coureurs, etc. L'objectif est de gagner tous nos matchs, mais on serait bien heureux de repartir avec une fiche de ,500 [10-10] comparativement à 6-10 en 2015», a expliqué le gérant de la formation nippone, Masahshi Muneyuki, qui était aussi à la barre de l'équipe lors de leur première tournée. Il aligne deux joueurs nord-américains (Zac Colby et Barrett Phillips) évoluant dans la Ligue indépendante de Shikoku, mais se disait privé de deux éléments récemment mis sous contrat en Ligue majeure du Japon.

Le gérant de la sélection japonaise de la Ligue... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 4.0

Agrandir

Le gérant de la sélection japonaise de la Ligue de l'île de Shikoku, Masahshi Muneyuki

Le Soleil, Pascal Ratthé

Sur le losange

Jonathan Malo a évolué au deuxième-but, mardi, mais il retrouvera sa position naturelle d'arrêt-court lorsque Maxx Tissenbaum reviendra au jeu, ce qui pourrait survenir jeudi en conclusion de la série japonaise, ou vendredi à Sussex... L'état de santé du voltigeur Trevor Gretzky progresse, mais il n'obtiendra pas le feu vert du médecin avant «une bonne semaine», selon Patrick Scalabrini... Yordan Manduley a rencontré un spécialiste pour le dos, mardi, et le médecin des Capitales après avoir frappé cinq caisses de balles dans la cage d'exercice. «Ça s'améliore», a dit le gérant sans fixer de date de retour... Frappé par une balle, dimanche, le releveur gaucher Jordan Mills était déjà prêt à lancer, mardi, alors qu'on craignait une fracture, deux jours plus tôt... À court terme, les Capitales utiliseront quand même le partant gaucher Sheldon McDonald en relève.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer