Calderon tranche le débat pour les Capitales

Yeicok Calderon démontre sa satisfaction après avoir poussé... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Yeicok Calderon démontre sa satisfaction après avoir poussé Kalian Sams au marbre à l'aide d'un double en cinquième manche. Le numéro 29 des Capitales a été le héros de la rencontre de dimanche, produisant deux autres points - dont celui de la victoire - en septième manche.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un simple de Yeicok Calderon en fin de septième a permis aux Capitales de l'emporter 6-5 sur les Miners de Sussex, devant 2016 amateurs, au Stade municipal, dimanche. Avec cette victoire, les Capitales enlèvent une cinquième série consécutive.

Dans un match où les deux équipes se sont échangées des points, les Capitales ont arraché la victoire en fin de septième, alors que Calderon frappait en lieu sûr avec deux coureurs en position de marquer. 

«Je pense que c'était un bon match. Ç'a été une victoire d'équipe. Nous avons joué ensemble. Le plus important pour l'équipe, c'est que nous jouons avec confiance. Quand on joue comme ça tous les jours, les choses ne peuvent que bien aller», a estimé le héros de la rencontre, qui a offert une excellente performance offensive, frappant trois fois en lieu sûr en quatre apparitions au bâton et en produisant trois points.

Les Miners avaient ouvert le pointage grâce à un roulant Chris Jacobs, en première. Les Capitales sont ensuite revenus de l'arrière pour prendre les devants 3-1, en quatrième. Les locaux menaient 4-3 en début de septième, lorsque Sussex County a profité du changement de lanceur des Capitales - Jasvir Rakkar a été retiré au profit de Jordan Mills - pour orchestrer une poussé de deux points et prendre les devants 5-4.

Le partant des Capitales avait connu une sortie en dents de scie, accordant huit coups sûrs, cinq points - tous mérités - et un but sur balles, en six manches et un tiers de travail. 

«Jasvir a bien lancé, mais il a été un peu malchanceux. Il a été victime de quelques coups sûrs chanceux qui lui ont fait mal un petit peu», a estimé le gérant Patrick Scalabrini.

Mills atteint solidement

La prestation de Jordan Mills s'est quant à elle limitée à un tiers de manche, puisque le releveur a rejoint ses coéquipiers Trevor Gretzky, Jonathan Malo, Yordan Manduley et Maxx Tissenbaum sur la liste des blessés de l'équipe. Atteint au bras gauche par une frappe de Jay Austin, le gaucher a dû quitter la rencontre. Chez les Capitales, on craint que le Californien de 24 ans se soit cassé le bras.

À leur tour au bâton en septième, les locaux ont finalement inscrit le point égalisateur et le point de la victoire sur le simple de Calderon.

«Ç'a été un drôle de match. Un long match, mais ça n'a pas été mal joué. Des bonnes apparitions au bâton de chaque bord et ça s'est éternisé avec plusieurs changements de lanceurs», a estimé Scalabrini.

Le gérant des Capitales s'est dit particulièrement surpris de l'opposition offerte par la troupe de Bobby Jones au cours de cette première série entre les deux équipes, cette saison.

«Sussex, c'est une bonne petite équipe de balle. C'était la première fois qu'on les voyait et ils m'ont impressionné. [Jones] a fait quelques changements récemment. Ils jouent beaucoup mieux et sont mieux entourés», a-t-il jugé.

La victoire des locaux est allée à la fiche de Ryan Leach (1-0), tandis que Jon Fitzsimmons, amené dans le match en huitième, a fermé les livres et récolté son sixième sauvetage de la campagne.

Un casse-tête pour le gérant

Le voltigeur Derrick Pyles... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Le voltigeur Derrick Pyles

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Les retours au jeu imminents de Jonathan Malo, de Maxx Tissenbaum et, éventuellement, de Trevor Gretzky risquent de causer des maux de tête à Patrick Scalabrini, qui devra leur faire de la place dans son alignement.

Étant les plus susceptibles de partir, les voltigeurs Derrick Pyles et Yeicok Calderon ne donnent pas beaucoup de raison au gérant des Capitales de se départir de leurs services. Héros offensif du match de dimanche, Calderon présente une moyenne au bâton de ,385, alors que Pyles frappe pour ,400. «Tout le monde me fait réfléchir, en ce moment. J'ai des gars qui reviennent et tout le monde joue bien. Je ne sais pas ce que je vais faire avec ça... Calderon, c'est un bon joueur de balle. Les chiffres qu'il a derrière lui montrent qu'il a une belle carrière. C'est un gars qui a de la puissance, qui amène beaucoup de choses. Tout le monde performe. Ça ne rend pas ma job facile. Mais c'est une maudite bonne nouvelle», a estimé le patron du losange.

Ce dernier a d'ailleurs repoussé une autre décision difficile à mardi, alors qu'il statuera définitivement sur le cas de Yordan Manduley. Blessé au dos depuis mai, l'avant-champ cubain pourrait voir sa saison terminée et serait, le cas échéant, retourné dans son pays. Patrick Scalabrini fera également lancer Steven Inch dans une simulation de la dernière chance, mardi. «S'il est bon, on va réévaluer la situation», a-t-il laissé tomber.

Au lendemain d'une première prestation en près d'un mois, le droitier Karl Gélinas ne ressentait pour sa part aucun malaise, dimanche. «Une bonne nouvelle : Karl va très bien, aujourd'hui. Il a lancé 78 tirs samedi, ce qui est un peu plus que ce que l'on voulait, mais il allait vraiment bien. C'est encourageant», a jugé le gérant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer