Rudy Gomez de retour à Québec 14 ans plus tard

Lors de son séjour comme joueur avec les... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Lors de son séjour comme joueur avec les Capitales en 2002, le dépisteur des Yankees, Rudy Gomez, avait comme coéquipiers Patrick Scalabrini et Michel Laplante, les actuels gérant et président de l'équipe.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Quatorze ans après avoir disputé la saison 2002 dans l'uniforme des Capitales de Québec, le joueur de champ intérieur Rudy Gomez a remis les pieds au Stade municipal jeudi soir. Cette fois cependant, c'était avec sur la tête la casquette des Yankees de New York, pour qui il est maintenant dépisteur international.

«Ça faisait plusieurs années que je travaillais dans le domaine de la vente, à l'extérieur du baseball», a expliqué au Soleil l'homme de 41 ans. «Mais j'y suis revenu depuis un an avec les Yankees. Je fais du dépistage à l'international, beaucoup dans les Caraïbes», explique celui que la visite de l'équipe nationale cubaine a ramené dans la capitale.

«C'est agréable et un peu spécial d'être de retour ici. Je vais suivre tous les matchs de l'équipe cubaine à Québec. Je ne peux pas te dire quels joueurs je surveille, cependant!» a-t-il indiqué, sourire en coin.

À son passage avec les Capitales, Rudy Gomez avait frappé dans une moyenne de ,290 avec 9 doubles, 2 circuits, 10 buts volés et 35 points produits en plus de montrer l'une des meilleures moyennes de présence sur les buts de l'équipe.

Parmi ses coéquipiers d'alors se trouvaient le joueur de champ intérieur Patrick Scalabrini, maintenant gérant des Capitales, et le lanceur partant Michel Laplante, maintenant président de l'équipe. 

«C'est fou n'est-ce pas? Pat et Michel étaient d'excellents joueurs, des gars qui connaissent bien la game. Je suis heureux qu'ils soient encore dans le monde du baseball aujourd'hui», a expliqué Gomez, qui était accompagné d'un autre dépisteur des Yankees qui filmait les joueurs cubains lors de l'exercice au bâton.

Un Cubain à l'affût

Gomez n'était toutefois pas le seul dépisteur des ligues majeures présent à Québec jeudi. Joe Salermo, des Giants de San Francisco, était également sur place. Pour ce Cubain qui a quitté l'île des Antilles à l'âge de 10 ans en compagnie de ses parents, cette première visite à Québec revêtait aussi un caractère particulier.

«Normalement, on ne voit l'équipe cubaine que lors de courts tournois ou durant les Jeux panaméricains. Cette série nous permettra d'analyser plus en profondeur leur personnel de lanceurs et leur alignement», explique celui qui espère que les ligues majeures se pencheront sur le dossier des joueurs cubains lors de la négociation du prochain contrat de travail.

«Il faudra que les ligues majeures établissent un ensemble de règles qui nous permettront d'aller voir jouer les Cubains et de leur faire signer des contrats malgré l'embargo. Car l'embargo est toujours en force même s'il y a des rapprochements entre Cuba et les États-Unis et on n'a toujours pas le droit de signer un travailleur cubain», explique-t-il.

Forcer la main du baseball majeur

Joe Salermo croit que le fait que plusieurs joueurs cubains aient eu du succès dans les majeures forcera la main du circuit Manfred. «Il serait important d'établir un processus clair plutôt que le système actuel qui force les joueurs à établir une résidence dans un autre pays, notamment Haïti, la République dominicaine ou même Andorre dans le cas d'Aroldis Chapman, avant de signer leur contrat.»

Le dépisteur des Giants n'est jamais retourné à Cuba depuis qu'il a fait défection avec sa famille, mais il espère le faire bientôt. 

«Mes parents y sont retournés l'an dernier, depuis que le gouvernement des États-Unis a permis aux expatriés cubains de visiter l'île. Ça provoque toujours des sentiments partagés : bien sûr, il y a l'histoire passée, le gouvernement, mais en même temps, ça fait toujours du bien de revoir des membres de ta famille qui sont toujours là-bas», conclut-il.

Couillard veut développer les relations avec Cuba

Philippe Couillard et Régis Labeaume étaient de la... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Philippe Couillard et Régis Labeaume étaient de la partie jeudi.

Le Soleil, Erick Labbé

À l'heure où Cuba s'ouvre sur le monde, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard souhaite que la province soit aux premières loges pour nouer des liens avec le pays des Antilles. Il projette d'ailleurs d'y faire sous peu une visite officielle.

«C'est un pays avec lequel on veut développer beaucoup de relations officielles parce qu'il y a beaucoup d'ouverture à Cuba présentement et qu'il faut que le Québec soit là. Et ça passe par le sport et la culture, qui sont certainement les meilleurs ambassadeurs entre les peuples», a déclaré M. Couillard en point de presse avant le premier match opposant l'équipe nationale de Cuba aux Capitales de Québec.

Amitié entre les peuples

Pour le premier ministre, cette série de matchs représente bien l'amitié entre les peuples. 

«Il y a longtemps que les Québécois vont à Cuba comme touristes. Nous sommes même les premiers à y être allés. Moi-même je m'y suis rendu en 1980 et ça commençait à l'époque. Depuis, des milliers de Québécois sont allés. Et au moment où Cuba s'ouvre encore plus au monde, le Québec se doit d'être présent avec nos entrepreneurs, nos institutions culturelles et nos sportifs.»

Pour le gouvernement québécois, il s'agissait donc d'une autre occasion de rehausser ses relations avec Cuba. Le premier ministre a récemment rencontré l'ambassadeur du pays en plus d'avoir reçu le ministre des Affaires étrangères il y a quelques semaines.

«Le délégué général du Québec à Mexico, Éric R. Mercier, s'est vu donner la responsabilité de Cuba et de préparer les liens pour les entreprises et les représentants du gouvernement. Mme Saint-Pierre y est allée une fois et moi, j'aimerais bien y aller assez prochainement en visite officielle», a conclu M. Couillard.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer