Un appel de l'arbitre difficile à digérer

Le lanceur Matt Horan, appelé d'urgence pour un... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le lanceur Matt Horan, appelé d'urgence pour un départ, n'a donné que cinq coups sûrs en sept manches aux Champions.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Confrontés à un lanceur avec de l'étoffe, les Capitales de Québec ont été incapables de réussir leur premier balayage de la jeune saison de la Ligue Can-Am de baseball indépendant, mercredi, à l'occasion d'une défaite de 2-1 contre les Champions d'Ottawa devant 1271 braves spectateurs au Stade municipal.

Il y aura plus de monde dans les gradins, jeudi, pour le premier match de la série contre l'équipe nationale cubaine. «Et ce serait le fun qu'il fasse plus que six degrés... Ça devrait être cool quand même, il s'agit d'un beau week-end qu'on attend depuis longtemps», a raconté le gérant Patrick Scalabrini, qui n'avait pas encore la tête à cette expérience internationale.

Il dirigeait mal le revers de siens, limités à trois coups sûrs par le partant Daniel Cordero (3-0) et le releveur Miles Moeller. Si les Capitales se sont inclinés une première fois après quatre victoires de suite, les Champions ont mis fin à une glissade de cinq défaites, et ce, même s'ils n'ont obtenu que cinq coups sûrs.

«On s'était dit qu'il était important de partir d'ici avec une victoire pour bien entreprendre la série de quatre matchs à Trois-Rivières [à compter de jeudi]. On va prendre toutes les victoires qu'on peut... Offensivement, on va y arriver bientôt. On n'a pas eu beaucoup de coups sûrs, mais on a eu de meilleures présences au bâton, l'approche était bonne», analysait le joueur-instructeur Sébastien Boucher.

«On va prendre toutes les victoires qu'on peut...... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

«On va prendre toutes les victoires qu'on peut... Offensivement, on va y arriver bientôt», a analysé le joueur-instructeur des Champions Sébastien Boucher, après le match.

Le Soleil, Erick Labbé

Les Champions ont inscrit leurs deux points à la suite de deux erreurs des Capitales, en troisième. «Nos lanceurs ont très bien fait. Daniel [Cordero] maîtrisait bien ses lancers, il avait de la précision et notre gaucher a été bon en relève. J'aimerais que l'on frappe un peu plus, mais je crois qu'on a eu quelques bons coups de bâton, dont celui de [Alexander] Maletta. Sur papier, nous avons de bons frappeurs, on pense qu'ils le montreront bientôt», a estimé le gérant des Champions, Hal Lanier, en parlant notamment du solide double de son premier-but cubain, plutôt timide dans le rectangle depuis son arrivée au pays.

Attaque silencieuse

Cette troisième manche n'a pas plus à son homologue. En fait, Scalabrini se questionnait sur l'appel de l'arbitre qui a jugé que l'arrêt-court Yurisbel Gracial n'avait pas touché au deuxième coussin en essayant de tourner un double-jeu. Cela a ouvert la porte à la poussée de deux points des visiteurs. «Je ne sais pas comment le match a fini [...], mais il s'est avéré que ce jeu a coûté deux points», a-t-il dit d'un ton sarcastique.

Le gérant des Capitales était aussi déçu par le silence de son attaque. «On n'a rien généré, on a eu de mauvaises présences. On avait l'occasion de balayer une équipe à la maison, c'est décevant», a-t-il ajouté en se disant toutefois impressionné par la sortie du lanceur Matt Horan, appelé d'urgence pour un départ.

«On voulait rentrer dans la série cubaine avec des releveurs reposés, il nous sauve les fesses», a-t-il avoué à propos de l'ami du releveur Ryan Leach qui n'a donné que cinq coups sûrs en sept manches. À court terme, il ne fait cependant pas partie des plans de l'organisation.

Les débuts de Calderon

Le voltigeur Yeicok Calderon a disputé un premier... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Le voltigeur Yeicok Calderon a disputé un premier match dans l'uniforme des Capitales, mercredi.

Le Soleil, Erick Labbé

Mis sous contrat pendant le récent séjour de l'équipe aux États-Unis, le voltigeur Yeicok Calderon a disputé un premier match dans l'uniforme des Capitales, mercredi. Il frappait septième et jouait au champ gauche. Le Dominicain de 24 ans est un produit de l'organisation des Yankees. «Ce n'est pas facile de monter les marches du baseball professionnel mineur, et c'est encore plus difficile de le faire avec les Yankees. J'avais été libéré au camp d'entraînement, en 2015, et je me suis retrouvé avec une équipe au Nicaragua et dans la Ligue Atlantic. Quand Patrick [Scalabrini] m'a contacté, j'ai sauté sur son offre. Je me vois même revenir ici, la saison prochaine, si je ne retourne pas dans le baseball affilié», a dit celui qui a participé au Tournoi des 12 nations à Taïwan, l'hiver dernier, avec la République dominicaine. «Son acquisition a été faite dans un objectif à long terme, car avec tous nos blessés, on avait besoin de joueurs de qualité», a confié Scalabrini à propos de celui qui a maintenu une moyenne de ,275 en six saisons dans la famille des Yankees. Il a notamment frappé 15 circuits en 2013 au niveau A.

Hooker en meilleure santé

En l'espace d'une journée, le bilan médical est passé du désespoir à l'espoir chez les Capitales. Le lanceur Deryk Hooker a effectué 60 lancers sur le monticule d'exercice afin de vérifier l'état de santé de son épaule. Et contrairement à son dernier match, le 24 mai, le droitier avait plus de vélocité sur ses tirs. «J'avais l'épaule tellement tendue, en début de saison, ça m'obligeait à lancer avec trop de précautions. J'avais la puissance d'un enfant de 10 ans... Cette fois-ci, il y avait de la vie dans mes lancers, j'étais à l'aise. J'espère pouvoir revenir au jeu dans un avenir rapproché, comme partant idéalement, mais je le ferais aussi comme releveur si on me l'indiquait», a confié le vétéran. Pour sa part, le voltigeur Kalian Sams a pris du mieux dans les dernières heures et reviendra au jeu pour la série contre l'équipe nationale cubaine, jeudi.

Sur les losanges

Le premier lancer de la série cubaine devrait avoir lieu à 19h25, jeudi, après les cérémonies protocolaires... Blessé à un doigt et à l'épaule, l'arrêt-court Jonathan Malo a obtenu une soirée de congé... Pendant que les Cubains entreprennent leur tournée, jeudi à Québec, la sélection japonaise de Shikoku entame sa deuxième visite dans la Ligue Can-Am à Sussex... Pour le premier match de la série contre l'équipe nationale de Cuba, le partant des Capitales Jasvir Rakkar (2-0) sera opposé au vétéran de 35 ans Yosvani Torres. Suivront au monticule : Nate Roe, Sheldon McDonald et Mac Acker pour Québec; Freddy Alvares, Vladimir Garcia et Ulfrido Garcia pour Cuba... Incommodé par une hernie discale, Yordan Manduley a reçu des soins du personnel médical de l'équipe nationale cubaine. Il pourrait revenir au jeu dans trois semaines, son état s'étant amélioré ces derniers jours... Le frappeur de choix Derrick Pyles traîne une légère entorse à la cheville.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer