Entrée cubaine réussie

Yurisbel Gracial, Yordan Manduley et Roel Santos n'ont... (Le Soleil, Caroline Gregoire)

Agrandir

Yurisbel Gracial, Yordan Manduley et Roel Santos n'ont pas déçu leurs partisans, dimanche.

Le Soleil, Caroline Gregoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les trois Cubains ont réussi leur entrée à Québec, dimanche, lorsque les Capitales ont battu les Aigles de Trois-Rivières 7-5 au Stade municipal. «Ils changent notre alignement beaucoup», a analysé Scalabrini en parlant des nouveaux, arrivés au Québec samedi. «Juste la prestance qu'ils ont change la donne.»

Un double du voltigeur Roel Santos après deux retraits a fait la différence en fin de huitième manche. Les deux équipes étaient à égalité 5-5 quand le petit Cubain a cogné une flèche dans la gauche pour faire marquer Scott David. Le rapide Santos, utilisé comme premier frappeur, a ensuite croisé le marbre sur un simple de Jonathan Malo pour compléter le pointage.

Santos conservera la balle de son premier coup sûr chez les professionnels. «C'est une très grande satisfaction. Surtout que ça a permis de faire gagner l'équipe», a-t-il affirmé, se disant surpris par la grosseur et l'enthousiasme de la foule. Il y avait 3422 spectateurs dans les gradins.

Les deux autres Cubains ont aussi connu un bon match. D'abord Yurisbel Gracial, qui a réussi un coup sûr - lui aussi son premier chez les pros - et fait produire un point en troisième. Mais surtout Yordan Manduley, auteur de deux magnifiques pièces de jeu en défensive. Celui qui revient à Québec pour une deuxième saison a aussi frappé un quatrième coup sûr en deux matchs : il avait enfilé l'uniforme à Trois-Rivières la veille, contrairement à ses compatriotes.

Pour le reste, les Capitales ont fourni un effort d'équipe, réussissant plusieurs petits jeux importants - comme deux amortis sacrifices du jeune Lachlan Fontaine - et profitant des deux erreurs de l'adversaire en début de partie. «T'as beau fouiller, c'est difficile de trouver le héros du match. Il n'y a pas eu de gros points tournants. Chacun a fait les petits quelque chose», a expliqué Scalabrini.

Conditions difficiles

Les Capitales ont donc enlevé les trois derniers matchs de cette série de quatre, après avoir été humiliés 11-3 lors du premier. Une belle réussite, d'autant plus que l'équipe n'affichait pas complet avant dimanche. «On a commencé dans des conditions difficiles. Il nous manquait trois soldats. D'en voler trois sur quatre, je suis très heureux. C'est sûr qu'eux aussi étaient maganés pas mal», a analysé le gérant.

Celui des Aigles, Pierre-Luc Laforest, ne pouvait que constater l'évidence : comme la veille, les erreurs ont de nouveau fait mal. «On va s'en sortir un moment donné. Les gars jouent bien, on frappe bien. Mais à toutes les fois que tu donnes plus que trois morts à l'équipe adverse, on dirait que ça te mord. [...] Mais ce n'est que le match numéro quatre. On n'appuie pas sur le bouton de panique.»

Le lanceur partant des Capitales, Mac Acker, s'est bien tiré d'affaires dimanche même s'il a raté la majeure partie du camp d'entraînement pour finir ses études. En 5,1 manches, il a accordé sept coups sûrs et trois points mérités, en plus de retirer quatre frappeurs au bâton.

La victoire est allée au dossier de Shaun Ellis. C'est pourtant lui qui était sur la butte en fin de septième lorsque les Aigles ont marqué deux points pour créer l'égalité. Arrivé en neuvième, Jasvir Rakkar a obtenu son premier sauvetage même si deux coureurs ennemis se sont retrouvés en position de marquer.

Gretzky absent de six à huit semaines

Trevor Gretzky s'est blessé samedi en plongeant pour capter... (Le Nouvelliste, Andréanne Lemire) - image 4.0

Agrandir

Trevor Gretzky s'est blessé samedi en plongeant pour capter une flèche qu'il n'avait aucune chance d'atteindre.

Le Nouvelliste, Andréanne Lemire

Victime d'une séparation de l'épaule gauche samedi à Trois-Rivières, Trevor Gretzky sera absent de six à huit semaines. Ce qui place son retour au début du mois de juillet, au mieux. «C'est pas mal plus huit que six», a d'ailleurs laissé tomber le gérant Patrick Scalabrini après la rencontre de dimanche. Le principal intéressé semble vouloir demeurer dans le giron de l'équipe, même si son absence s'annonce plutôt longue. «Je vais probablement rester ici, a dit le Californien. Mais je ne sais pas encore quelle sera la prochaine étape. Il me reste encore des rencontres avec les docteurs. Je veux rester ici. Je suis venu ici pour faire partie d'une équipe gagnante, et elle gagne. Je ne peux pas me plaindre : les gars gagnent des matchs.» Gretzky s'est blessé en plongeant pour capter une flèche qu'il n'avait aucune chance d'atteindre. Il avait frappé quatre coups sûrs en seulement 11 présences depuis le début de la saison.

La Can-Am en vitesse...

Utilisé comme voltigeur dimanche, le receveur québécois des Aigles Simon Gravel a été victime d'une commotion cérébrale après avoir donné durement contre la clôture du champ droit en fin de première manche. «Il a vomi une couple de fois. C'est assez sévère», a révélé le gérant Pierre-Luc Laforest... En congé lundi, les Capitales amorcent mardi soir une série de trois rencontres contre les Jackals du New Jersey, au Stade municipal. Après s'être fait malmené jeudi à Trois-Rivières, Deryk Hooker sera le partant pour l'équipe québécoise... L'arrivée des trois Cubains signifie que les séjours de Cédric Vallières et Jérôme Duchesneau avec les Capitales sont terminés. Pour l'instant, du moins...

Partager

À lire aussi

  • Voilà enfin les Cubains!

    Capitales

    Voilà enfin les Cubains!

    Les voilà enfin! Les trois Cubains qui s'aligneront avec les Capitales cet été ont rejoint leur nouvelle équipe vers 18h30 samedi soir, peu après le... »

  • Les Capitales gagnent... mais perdent Gretzky

    Capitales

    Les Capitales gagnent... mais perdent Gretzky

    Après avoir joué les héros vendredi, Trevor Gretzky a subi une séparation de l'épaule gauche, samedi, quand les Capitales ont soutiré un gain de 8-3... »

  • Trois-Rivières 7/Québec 8: Scénario «hollywoodesque»

    Capitales

    Trois-Rivières 7/Québec 8: Scénario «hollywoodesque»

    Les Capitales ne pouvaient espérer meilleur scénario pour leur match d'ouverture local, vendredi. Une température de rêve et un stade à guichets... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer