Le trio cubain des Capitales enfin dévoilé

Yurisbel Gracial (au centre), l'avant-champ de 30 ans... (fournie par les Capitales de Québec)

Agrandir

Yurisbel Gracial (au centre), l'avant-champ de 30 ans des Crocodilos de Matanzas, est celui qui capte le plus l'attention. Il possède vitesse, puissance ainsi que de bonnes qualités défensives. En 2015, il a conservé une moyenne de ,326 avec 15 circuits, 64 points produits et 25 buts volés.

fournie par les Capitales de Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le secret qui entourait l'identité des trois joueurs cubains qui s'aligneront avec les Capitales de Québec, cette saison, a finalement été dévoilé, mardi. Le deuxième-but Yordan Manduley est le seul membre du quatuor de l'an dernier à revenir au Stade municipal et il sera accompagné du troisième-but Yurisbel Gracial et du voltigeur Roel Santos.

Les trois joueurs évoluaient avec l'équipe nationale de leur pays à l'occasion de la visite historique des Rays de Tampa Bay à Cuba, en mars dernier. Le processus administratif suivait toujours son cours, mardi, et leur présence en ville est espérée pour le week-end.

À la faveur d'une annonce concertée avec la Fédération cubaine de baseball, les Capitales ont pu dévoiler ce qu'ils savaient depuis déjà quelques semaines, puisqu'ils avaient reçu la confirmation de la venue des trois joueurs lors du passage à Cuba du président de l'équipe Michel Laplante, il y a deux semaines.

Le deuxième-but et arrêt-court cubain Yordan Manduley ... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Le deuxième-but et arrêt-court cubain Yordan Manduley 

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

À la faveur d'une annonce concertée avec la Fédération cubaine de baseball et d'une entente finalisée lors de la visite du président Michel Laplante à Cuba, il y a plus de deux semaines, le club a pu révéler la composition de la troisième cuvée de joueurs de l'île castriste à s'amener dans la ligue Can-Am de baseball indépendant en 2016. La procédure administrative suivait son cours, mardi, et leur présence en ville était espérée pour la fin de semaine.

Les trois joueurs faisaient partie de l'équipe nationale de Cuba lors du match historique contre les Rays de Tampa Bay, le 22 mars, à La Havane. Si Manduley est déjà connu des amateurs pour avoir évolué à Québec en 2015, les deux autres occuperont une place de choix dans la formation du gérant Patrick Scalabrini.

Le troisième-but Yurisbel Gracial... (Fournie par les Capitales de Québec) - image 3.0

Agrandir

Le troisième-but Yurisbel Gracial

Fournie par les Capitales de Québec

«Manduley et Gracial étaient dans mon top 3 des joueurs qui m'intéressaient. Santos est arrivé un peu plus sur le tard dans le processus, mais comme on n'avait pas de premier frappeur et que la fédération cubaine nous offrait un voltigeur, on a suggéré son nom et ils ont accepté. Depuis trois ans, les autorités cubaines ont toujours respecté leur part du marché, l'attente en valait la peine», se réjouissait l'homme de baseball au sujet des trois joueurs de catégorie LS-2.

Gracial est sûrement celui qui capte le plus l'attention, puisqu'il possède vitesse, puissance et qualités défensives. L'avant-champ de 30 ans des Crocodilos de Matanzas a conservé une moyenne de ,326 en 2015 en «Serie Nacional» avec 15 circuits, 64 points produits et 25 buts volés, ce qui lui a valu une présence dans le top 3 cubain de ces trois dernières catégories.

Gracial, un joueur «spécial»

«L'expérience me dit qu'il faut se garder une petite gêne, mais j'ai l'impression que Gracial sera un joueur spécial. Il faut donner le temps aux joueurs cubains de s'adapter, mais contrairement à Alexei Bell, dont les meilleures années étaient derrière lui à son arrivée l'an passé, il est dans la fleur de l'âge et débarque ici après avoir connu sa meilleure saison», a dit Scalabrini à propos du frappeur droitier de 6'1'' et 194 livres qui a été en 2015 le premier joueur cubain depuis quatre ans à devenir membre du club des 15/15 (15 circuits et 15 points produits). En sept saisons, Gracial affiche une moyenne de ,305 avec 71 circuits et 347 points produits.

Santos est un marchand de vitesse ayant terminé au deuxième rang de la SNC avec 29 buts volés en 2015. Le frappeur gaucher de 29 ans de 5'9'', qui a frappé pour ,286 avec les Alazanes de Granma, revendique une moyenne de ,318 en sept saisons cubaines. Elle s'établissait à ,356 en 2014.

Santos était membre de l'équipe nationale de Cuba aux Jeux Pan-Am de Toronto en compagnie de Manduley, l'arrêt-court converti en deuxième but par les Capitales à son retour de ce tournoi, l'été dernier. À Québec, Manduley a frappé pour ,269 et n'est plus qu'à 59 coups sûrs du plateau des 1000 en 11 ans de carrière cubaine et indépendante.

Gurriel retranché pour une blessure

Malgré la défection de ses deux frères, le voltigeur Yuniesky Gurriel aurait pu s'aligner avec les Capitales pour une troisième saison. Le nom du pionnier de l'expérience cubaine dans la ligue Can-Am avait été soumis par les autorités, mais une blessure à l'auriculaire l'empêche de venir défendre son titre de champion frappeur  (,374 en 2015). «Comme nous n'avons qu'un alignement de 22 joueurs, on ne pouvait pas courir le risque d'en avoir un qui n'était pas en mesure de jouer tous les jours. La porte n'est pas fermée à ce qu'il puisse nous rejoindre en cours de route», a confié le gérant Patrick Scalabrini. Le lanceur Ismel Jimenez, qui avait subi une fracture du bras en 2015, et le voltigeur Alexei Bell, qui jouera au Mexique avec la permission de son pays, sont les autres membres de la cuvée 2015 à ne pas revenir à Québec.

Ottawa aussi recrute au sud

Roel Santos, qui vient se joindre la formation... (Photothèque Le Soleil) - image 7.0

Agrandir

Roel Santos, qui vient se joindre la formation de Québec, est un des quatre nouveaux joueurs cubains qui évolueront dans la ligue Can-Am en 2016. Les relations entre la Ligue et Cuba sont si bonnes que les autorités cubaines ont assuré que la Can-Am serait favorisée dans le recrutement de joueurs sur l'île communiste. 

Photothèque Le Soleil

Aux trois joueurs qui s'aligneront avec les Capitales, en 2016, deux autres s'ajouteront à la formation des Champions d'Ottawa, dont le commissaire de la ligue Can-Am, Miles Wolff, est un des actionnaires.

Le premier-but de 39 ans, Alexander Malleta et le troisième-but de 34 ans Donal Duarte ont reçu la permission de jouer avec les Champions, qui en seront à leur deuxième saison dans la ligue indépendante. Trois autres baseballeurs cubains, dont le receveur de l'équipe nationale, joueront pour leur part dans la Ligue Inter County de l'Ontario.

«Il y a un lien qui s'est développé entre nous et les autorités cubaines. Avec ce qu'on a réussi à faire depuis deux ans, toutes les ligues cognent à leur porte. Mais lors de notre dernière visite là-bas, ils ont regardé Miles dans les yeux en lui disant qu'ils favoriseraient toujours la Can-Am à cause de la confiance qui existe entre nous», explique Michel Laplante.

La lenteur du processus inquiète

N'empêche, l'ancien lanceur et gérant de l'équipe québécoise affichait une certaine nervosité, ces derniers temps devant la lenteur du processus. Il avait même envoyé l'interprète Raymond Boisvert à Cuba, cette semaine, pour y voir plus clair.

«Je me demandais s'il n'y avait pas un détail qu'on n'avait pas fait correctement. Je suis une personne confiante, mais j'avoue avoir été un peu inquiet. Ils ont expliqué à Ray, lundi, de ne pas nous en faire, que tout était en ordre, mais qu'il fallait l'approbation de tous les dirigeants parce qu'il s'agit de joueurs de l'équipe nationale», raconte Laplante.

Le président des Capitales avait passé cinq jours à La Havane en compagnie de Wolff, il y a deux semaines, histoire de faire découvrir à ce dernier toutes les subtilités de ce dossier à saveur politico-sportive. Il était au courant des joueurs cubains s'amenant au Canada, mais il était tenu à la confidentialité.

«Il était nécessaire pour le commissaire d'être là. J'avais un peu le rôle d'organisateur pour la Ligue, ça m'enlève beaucoup de pression et réduit l'apparence d'un avantage. Au niveau de la transparence, c'est important qu'il puisse informer les autres équipes de tout ce qu'implique la visite de l'équipe nationale cubaine [9 au 30 juin]. Déjà, à Rockland, ils ont vendu 14 000 billets pour cette série, il faut que ça marche!»

Une équipe cubaine au calendrier?

Le séjour des deux hommes a permis de finaliser la venue de la sélection, celles des joueurs des Capitales et des Champions et de lancer quelques idées pour l'avenir comme la possibilité d'intégrer une équipe cubaine au calendrier pour plus de 20 matchs (19 sont prévus en 2016).

«Des idées sont lancées, et après la fin de la tournée de Cuba, le dossier sera réévalué par toutes les parties. Comme à chaque étape de ce dossier, il faut seulement être patient», a précisé Laplante.

Duchesneau en réserve

Rappelé du baseball junior élite par mesure d'urgence, en 2015, Jérôme Duchesneau s'entraîne avec les Capitales au cas où sa présence serait requise en début de saison. Le joueur des Diamants serait l'un des réservistes si les Cubains ne débarquaient pas en ville à temps pour enfiler l'uniforme dans la première série contre les Aigles de Trois-Rivières à compter de jeudi. Duchesneau avait disputé 10 matchs à l'avant-champ avec les Capitales, l'été dernier. Le match préparatoire de mardi contre les Diamants et quelques joueurs de l'ABC servait aussi d'évaluation pour déterminer quel lanceur profiterait d'une période de grâce de 10 jours en début de saison, le temps de permettre à Steven Inch de retrouver la forme jusqu'à sa rentrée dans la rotation, le 28 mai. Guillaume Leduc restera dans l'entourage, même s'il n'a pas lancé récemment, tandis que Kenny McDowell et Nate Roe luttaient pour le poste en question.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer