Beaulieu s'attendait à partir

Nathan Beaulieu a conclu son calendrier 2016-2017 dans... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Nathan Beaulieu a conclu son calendrier 2016-2017 dans les gradins du Madison Square Garden de New York, lors d'un important sixième match contre les Rangers, qui ont remporté la série ce soir-là.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Dans le monde du hockey, la transaction impliquant Nathan Beaulieu n'a pas surpris grand monde... incluant Beaulieu lui-même.

Quelque 24 heures après avoir appris qu'il allait devoir déménager à Buffalo, Nathan Beaulieu avait le ton de celui qui avait prévu le coup, dimanche après-midi en conférence téléphonique. D'ailleurs, quand on lui a demandé d'emblée s'il a été surpris au moment d'être échangé par le Canadien, la réponse n'a pas tardé : «Non.»

Il faut se souvenir que Beaulieu avait amorcé la dernière saison aux côtés de Shea Weber sur le premier duo défensif du Canadien, mais le jeune défenseur a conclu son calendrier 2016-2017 dans les gradins du Madison Square Garden de New York, lors d'un important sixième match contre les Rangers, qui ont remporté la série ce soir-là.

À ses yeux, cette décision de l'entraîneur Claude Julien ne laissait plus aucun doute sur la suite des choses. «Ce fut un peu la cerise sur le gâteau, a ajouté l'arrière ontarien. C'est à ce moment-là que j'ai compris que cette relation avait atteint un point de non-retour. Ensuite, j'ai réalisé qu'une transaction comme celle-ci était très probable et que ce serait peut-être la meilleure chose pour mon avenir.»

Dans le maillot du Canadien, en 225 matchs, Beaulieu a récolté 7 buts et 53 aides, pour un total de 60 points. Des chiffres respectables, certes, mais des chiffres qui n'ont jamais été à la hauteur des attentes dans son cas. Ce qui a mené à l'inévitable.

«Je savais qu'un échange allait se produire, a-t-il ajouté, mais c'est bien de se retrouver avec une équipe qui t'insère dans sa liste de protection [en vue du repêchage de l'expansion, mercredi]. Il y a moins d'incertitude, et ça me permet d'être moins stressé pendant quelque temps. Mais ce qui est arrivé est arrivé. Je ne vais pas m'attarder à ça.»

La prochaine saison sera donc un nouveau départ pour Beaulieu, qui a très hâte à ses premiers coups de patin à Buffalo. «J'ai discuté avec la direction des Sabres et ce fut très positif... C'est une énorme occasion qui s'offre à moi. Je suis chanceux, car je jouerai pour une équipe près de chez moi, je sais que les Sabres sont jeunes et qu'ils ont un avenir prometteur devant eux. Je me sens revigoré, et je suis vraiment très heureux.»

Beaulieu est passé aux Sabres de Buffalo, samedi, le Canadien obtenant en retour un choix de troisième tour au prochain repêchage de la LNH, un choix qui sera le 68e au total.

Celui qui avait été le premier choix du Canadien au repêchage de 2011 aura passé cinq saisons dans l'organisation montréalaise, sans jamais pouvoir devenir ce défenseur de premier plan qu'espérait l'équipe au moment de l'acquérir avec le 17e choix au total, il y a six ans.

Finalement, ce match à New York en avril aura été son dernier voyage à titre de membre du Canadien. «Je ne m'attendais pas à ce qu'on me place dans une telle situation», a-t-il expliqué, manifestement encore un peu ébranlé par cette décision de Claude Julien.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer