Yzerman jubile d'avoir acquis Sergachev

Mikhail Sergachev avait été le premier choix du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Mikhail Sergachev avait été le premier choix du Canadien au repêchage de 2016 (9e au total).

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Montréal avait besoin d'un marqueur et Tampa Bay avait besoin d'un défenseur. Résultat? Jonathan Drouin est maintenant un membre du Canadien et Mikhail Sergachev, un membre du Lightning.

Contrairement aux rumeurs, qui envoyaient un attaquant à Tampa Bay - le nom d'Alex Galchenyuk a circulé largement ces derniers jours -, Steve Yzerman a assuré que dans toute cette affaire, il n'a jamais eu rien d'autre en tête que l'acquisition d'un arrière. «On était à la recherche d'un défenseur, et notre priorité, c'était l'acquisition d'un défenseur», a répondu le directeur général de Tampa Bay jeudi, en conférence téléphonique.

Il est évidemment bien trop tôt pour déclarer un gagnant au terme de cette transaction, mais ce qui est plus certain, c'est que le Lightning et son directeur général ont obtenu celui qui était le premier de classe dans la banque des espoirs du Canadien. Sergachev, défenseur de bientôt 19 ans, avait été le choix de premier tour du Canadien au repêchage de 2016 (9e au total), et il était considéré comme l'espoir numéro un de la formation montréalaise à la ligne bleue.

Dans la LNH dès octobre?

C'est un peu tout ça qu'Yzerman et ses adjoints ont vu en analysant le jeu du jeune homme à maintes reprises cette saison. D'ailleurs, selon le dg, il n'est pas exclu que Sergachev devienne membre à temps plein du Lightning dès octobre.

«On espère lui donner la chance de se tailler une place avec l'équipe. On espère qu'il pourra y arriver. Si ce n'est pas le cas, il lui reste une année d'admissibilité au hockey junior.»

On peut aussi croire que le Lightning, aux prises avec des décisions qui s'annoncent difficiles concernant sa masse salariale, aurait eu du mal à offrir un nouveau contrat à Drouin, contrairement à ce que le Canadien a été en mesure de conclure, jeudi.

«Il y a plusieurs facteurs qui nous semblaient favorables pour conclure cette transaction», a répondu Yzerman de manière évasive. «Mais le plus gros facteur, c'est qu'on obtient un jeune défenseur qui aura un impact dans la LNH pendant de longues années. Que ce soit cette saison ou dans deux saisons, le temps le dira bien, mais je pense qu'il sera un bon joueur dans cette ligue pendant longtemps.»

Pendant qu'à Montréal, beaucoup célèbrent l'arrivée d'un attaquant qui pourrait se révéler comme le sauveur offensif dont le Canadien a tant besoin, à Tampa, on salue l'arrivée d'un jeune défenseur qui pourrait devenir un défenseur de premier plan dans cette ligue. En tout cas, Yzerman avait l'air d'un homme qui se frottait les mains de satisfaction au bout du fil.

Le dg avait ce ton jubilatoire en vantant les qualités de son nouveau joueur. «On l'a vu au hockey junior, on l'a vu l'année de son repêchage, on l'a vu à la Coupe Memorial», a-t-il expliqué. «Il a la taille, il est fort, il joue de manière physique, il patine très bien et il a un excellent tir. On souhaite qu'il puisse continuer à être ce joueur et faire ce qu'il fait dans la LNH. C'est très difficile de trouver des joueurs de ce calibre. Un espoir de ce calibre, c'est très difficile à obtenir.»

***

Le dossier Radulov

Avec la signature du contrat de Jonathan Drouin jeudi, le Canadien a maintenant 56 millions $ engagés auprès de 17 joueurs, alors que le plafond salarial devrait osciller autour de 75 millions $ l'an prochain. Alexander Radulov est le joueur avec qui il est le plus urgent de s'entendre. Le CH aura difficilement les moyens de se le payer, mais il a encore moins les moyens de s'en passer. «Je peux juste dire que la durée de l'entente avec Alex sera un enjeu très important», s'est borné à dire le dg Marc Bergevin. A-t-il bon espoir d'en venir à une entente avec lui? «C'est très difficile à dire en ce moment.» Par ailleurs, Charles Hudon a signé un nouveau pacte de deux ans : à deux volets pour la première saison et un contrat de la LNH à sens unique pour la seconde. Ce contrat lui rapporterait 650 000 $ par saison.  La Presse

***

La business

Échangé contre Jonathan Drouin, Mikhail Sergachev a vite compris ce que le mot «business» voulait dire dans la LNH.«Un échange comme celui-là est rare et toujours inattendu», a reconnu son agent Mark Gandler dans un courriel. «Malgré tout, Mikhail comprend le côté business de cet univers et il voit d'un bon oeil le fait de se joindre à une nouvelle équipe.»  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer