Une plaie encore ouverte...

Pour Brendan Gallagher, la performance du Canadien contre... (AP, Jeffery T. Barnes)

Agrandir

Pour Brendan Gallagher, la performance du Canadien contre les Rangers le 4 mars dernier a été l'une des meilleures de l'équipe cette saison.

AP, Jeffery T. Barnes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le Canadien et les Rangers ont connu une fin de saison bien différente. Le gardien Henrik Lundqvist a éprouvé beaucoup de difficultés depuis son retour au jeu, à la fin du mois de février. Le CH, au contraire, n'a pas perdu souvent depuis l'arrivée de Claude Julien. Les Rangers ont surpris sur le plan offensif cette année grâce à trois trios équilibrés et à beaucoup de vitesse. Mais le Canadien vient enfin de trouver la bonne formule et compte désormais sur trois trios productifs. Les yeux seront évidemment rivés sur l'attaquant Chris Kreider, qui a blessé Carey Price au genou il y a quelques années en demi-finale.

Le Canadien et les Rangers de New York ne sont pas les plus grands des rivaux, même s'ils se connaissent depuis le début des temps sur la planète LNH. Peu importe. Alex Galchenyuk estime que l'intensité va rapidement grimper lorsque les deux clubs vont se retrouver cette semaine au Centre Bell pour le premier match de leur série quatre de sept.

«Ils nous ont battus il y a quelques années [en 2014], et il y a des gars qui étaient avec l'équipe à ce moment-là qui sont encore ici, et ces gars-là s'en souviennent», a expliqué le jeune attaquant, samedi soir à Detroit. «Alors, c'est bien d'avoir une chance de se reprendre.»

On ne saurait trop parler de vengeance, mais Galchenyuk a bien raison sur un point : plusieurs membres du Canadien, en effet, n'ont pas oublié leur dernière série contre les Rangers de New York, une défaite en six matchs au printemps 2014, en finale de l'Est.

Les Rangers avaient le vent en poupe il y a trois ans, profitant de cette victoire pour atteindre la grande finale. Aujourd'hui, les rôles sont un peu inversés, avec un Canadien bien en forme au moment d'amorcer la vraie saison.

Galchenyuk a d'ailleurs admis que les membres du CH ont eu bien du mal à se concentrer sur les derniers matchs du calendrier. «Ça fait une semaine qu'on sait qu'on va jouer contre les Rangers en séries, a-t-il ajouté. Pendant ce temps-là, il nous restait encore des matchs à disputer. Alors, c'était un peu bizarre; on se concentrait sur le prochain match, mais on pensait déjà aux Rangers en même temps.»

Le Canadien peut certes amorcer cette série avec une bonne dose de confiance. En premier parce que ce sont eux, les Montréalais, qui ont eu le meilleur cette saison face aux joueurs de New York, avec une fiche de trois victoires en autant de rencontres et un cumulatif de 12-7 au total des buts.

Ensuite parce que le club de Claude Julien a probablement offert sa meilleure performance de la saison le 4 mars contre ces mêmes Rangers, en plein Madison Square Garden en plus.

«L'une de nos bonnes performances cette saison», a acquiescé Brendan Gallagher, samedi soir. «Je dirais que ç'a été une performance complète, nous avons bien joué dans toutes les facettes du jeu. C'est ce que nous devrons faire contre eux en séries aussi.»

Situations différentes

Les deux équipes se pointent sur le territoire des séries dans des dispositions bien différentes. Le Canadien a conclu la saison avec six victoires à ses huit derniers matchs. Dans le cas des Rangers, ce fut plus difficile, incluant une mauvaise série de cinq défaites en six matchs pour conclure le mois de mars.

Les Rangers vont toutefois être bien contents de commencer les séries sur la route, là où ils rayonnent cette saison. Les joueurs en bleu ont en effet récolté 27 victoires sur les patinoires ennemies en 2016-2017, un sommet à ce chapitre dans la Ligue nationale.

Peu importe. Brendan Gallagher juge que le Canadien doit trouver une façon d'obtenir un avantage marqué devant ses fans. «Nous avons l'avantage de la glace, et nous devrons en profiter, a expliqué le petit attaquant. La dernière fois contre eux lors des séries, nous avions perdu les deux premiers matchs sur notre patinoire, et ils ont un peu pris le contrôle à partir de ce moment-là. Il a fallu essayer de remonter la pente, et nous en avons été incapables. Il faudra connaître un meilleur départ cette fois-ci.»

Mais tout cela est du passé, comme les joueurs du Canadien l'ont répété à l'unisson au moment de sortir de Detroit. Le club reprend l'entraînement lundi matin à Brossard, et ce qui est arrivé il y a un mois, deux mois ou trois ans n'importe plus.

«Je crois en nos chances de pouvoir remporter la série, a expliqué l'attaquant Andrew Shaw. Que peut-on demander de mieux? Contre les Rangers au premier tour, deux équipes parmi les six premières de l'histoire de la LNH qui s'affrontent... c'est pour pouvoir vivre des moments comme ceux-là qu'on bataille pendant toute la saison.»

Trois matchs clés

14 janvier, Centre Bell

Rangers 4/Canadien 5

Les deux équipes s'affrontent au moment où les deux gardiens partants éprouvent des ennuis, ce qui explique ce pointage sans doute trop élevé au goût des entraîneurs. Le Canadien finit par l'emporter grâce à une pétarade de trois buts en 62 secondes lors de la troisième période. «On a beaucoup de caractère, on ne lâche jamais, et notre éthique de travail est excellente», commente Phillip Danault au terme du match.

21 février Madison Square Garden

Canadien 3/Rangers 2

Le Canadien l'emporte 3-2 en fusillade, et il s'agit de la première victoire de Claude Julien avec le CH depuis son retour derrière le banc montréalais, une semaine plus tôt. Après un long passage à vide, Carey Price retrouve peu à peu ses repères, comme le remarque le nouvel entraîneur. «Carey continue à être le Carey qu'on connaît bien», affirme Julien au terme de cette partie.

4 mars Madison Square Garden

Canadien 4/Rangers 1

Le Canadien sort de Manhattan avec ce qui s'avère être une cinquième victoire consécutive, à la suite de ce qui est probablement sa performance la plus convaincante de toute la saison. Après la rencontre, Alex Galchenyuk prend un peu des allures de devin. «Les Rangers forment une équipe très forte, et on entend beaucoup parler de la possibilité d'un affrontement contre eux dans la première ronde des séries. Nous voulions arriver ici et disputer un bon match, et c'est ce que nous avons fait.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer