Julien a fouetté Galchenyuk

Petr Mrazek a frustré Alex Galchenyuk en première... (AP, Paul Sancya)

Agrandir

Petr Mrazek a frustré Alex Galchenyuk en première période. L'attaquant du Canadien s'est repris en prolongation en marquant son 17e but de la campagne. Il s'agissait de son cinquième filet en temps supplémentaire, un sommet à ce chapitre dans la LNH cette saison.

AP, Paul Sancya

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Detroit) C'est un match qui ne voulait rien dire, pas au classement, en tout cas. Et c'est un match qui ne permettra pas de tirer de grandes conclusions, non plus. Mais ce que l'on retiendra dans la victoire de 3-2 du Canadien en prolongation contre les Red Wings, c'est ce petit message lancé par Claude Julien à l'endroit d'Alex Galchenyuk.

Car, voyez-vous, le joueur au maillot 27 a disputé ce match à bord du troisième trio, en compagnie de Steve Ott et Andreas Martinsen. Oui, le troisième trio. On le souligne, parce que samedi à Detroit, les attaquants Max Pacioretty, Alexander Radulov et Tomas Plekanec ont tous profité d'un congé avant le début des vraies affaires.

L'occasion eût été belle pour l'entraîneur de donner à Galchenyuk un rôle un peu plus important. Mais non, il l'a plutôt envoyé patiner avec des joueurs de soutien qui n'étaient même pas avec le Canadien, il y a deux mois.

Pourquoi? Pour le fouetter un peu. «Le faire jouer avec des joueurs qui se démènent, je pense que c'est bon pour lui», a expliqué Julien au terme du match. «Ça va l'aider à retrouver une partie de son jeu. Il était un peu découragé, ça faisait un bout de temps qu'il n'avait pas marqué...»

Ce que Galchenyuk a fait justement en prolongation avec son 17e but de la saison. Julien excelle dans la facette psychologique du jeu. Il a envoyé le jeune attaquant avec des gars qui allaient jouer la pédale au fond. Dur de se traîner les savates dans ces conditions. «Le degré de compétition d'Alex était meilleur ce soir», a d'ailleurs noté l'entraîneur.

«C'est toujours bien de marquer des buts, surtout un but comme ça juste avant qu'on se prépare pour commencer les séries», a dit Galchenyuk, qui a récolté son cinquième but en prolongation cette saison, un sommet à ce chapitre dans la LNH.

Toujours sans contrat

Maintenant, il sera intéressant de constater quel rôle Julien voudra bien lui offrir, quand les séries vont commencer mercredi. Ça pourrait nous en dire long sur la suite des choses concernant ce joueur énigmatique qui, on le rappelle, n'a toujours pas de contrat en vue de la prochaine saison.

Nathan Beaulieu et Artturi Lehkonen, avec son 18e de la campagne, avaient touché la cible en temps réglementaire pour le Canadien, qui a évité de terminer la saison sur une séquence de trois défaites. Frans Nielsen et Dylan Larkin ont répliqué pour les Red Wings, qui sont exclus des séries pour une première fois depuis le printemps 1990.

Charlie Lindgren a effectué 25 arrêts et est demeuré invaincu en trois départs dans la LNH, dont deux cette semaine. «J'ai beaucoup aimé le travail de Charlie Lindgren devant le filet, il a disputé un très bon match», a souligné Julien.

Pour le reste, on ne retiendra pas grand-chose de cette soirée à Detroit. On retiendra simplement que ce match du 8 avril aura été le dernier du Canadien au Joe Louis Arena, et aussi l'avant-dernier match à jamais être présenté dans cette vieille bâtisse, qui va disparaître sous peu pour toujours.

Les fantômes du Forum n'ont jamais déménagé au Centre Bell, mais on a comme l'impression que les pieuvres du Joe vont suivre dans le nouvel aréna, à partir de la saison prochaine.  Avec La Presse canadienne

***

10

Nombre de pieuvres qui ont atterri sur la glace du Joe Louis Arena, samedi. Il ne s'agit toutefois pas d'un chiffre officiel, cette statistique n'étant pas compilée par la LNH.

***

Ils ont dit...

«Ce n'était pas un match important en tant que tel, mais pour nous, c'était important, parce qu'il fallait bien conclure la saison en vue des séries qui s'en viennent et de notre série contre les Rangers.»

- Phillip Danault

***

«Je me souviens d'avoir eu la chance de regarder des matchs des séries de Detroit à la télé et je trouvais ça tellement cool de voir les fans lancer des pieuvres. Alors j'ai tenté d'en ramasser une, et c'est tout ce côté-là de la glace qui s'est mis à sentir. J'ai presque vomi en rentrant dans le vestiaire, j'ai dû me mettre du produit dans les narines pour chasser l'odeur.»

- Brendan Gallagher

***

«J'ai beaucoup aimé le travail de Charlie Lindgren devant le filet, il a disputé un très bon match.»

- L'entraîneur-chef Claude Julien

***

«Ç'a vraiment été une atmosphère très spéciale, et ce sera aussi comme ça à notre dernier match au Joe Louis. On ne peut pas remplacer ça, c'est dur à battre.»

- Jeff Blashill, entraîneur-chef des Red Wings

***

Sergachev rappelé d'urgence par le CH

Le rappel de Mikhail Sergachev lui a permis... (AP, Paul Sancya) - image 5.0

Agrandir

Le rappel de Mikhail Sergachev lui a permis de participer au dernier match du Canadien au Joe Louis Arena de Detroit, qui fermera ses portes dimanche après la rencontre entre les Red Wings et les Devils.

AP, Paul Sancya

Rappelé d'urgence par le Canadien, Mikhail Sergachev est arrivé en vitesse samedi matin au Joe Louis Arena pour affronter les Red Wings de Detroit en soirée.

Il faut dire que le Canadien devait se débrouiller sans plusieurs vétérans à la ligne bleue. Shea Weber, Alexei Emelin et Jordie Benn soignent des blessures. Andrei Markov, lui, a obtenu un congé et il n'a pas accompagné l'équipe à Detroit, à l'image des attaquants Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Alexander Radulov.

Sergachev avait donc intérêt à se délier les jambes samedi matin, car il n'avait pas chaussé les patins ces derniers jours, parce qu'il est un peu en vacances. Les Spitfires de Windsor, son club junior, ont été éliminés plus tôt cette semaine.

«Je crois être prêt, même si je n'ai pas patiné au cours des derniers jours», a estimé le Russe de 18 ans. Sergachev et les Spitfires vont retourner sur la glace cette saison, mais pas avant la mi-mai, alors qu'ils participeront au tournoi de la Coupe Memorial à titre d'équipe hôtesse.

Le jeune défenseur reconnaît ne pas avoir connu une très grande saison à Windsor. En 50 matchs, il a inscrit 10 buts et 43 points. Il a ajouté un but et trois points lors des séries.

«Ça n'a pas été si bien que ça», a-t-il admis sans détour. «Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Je croyais que j'allais être en mesure de jouer mieux que ça, lors des séries aussi. Mais c'est arrivé et je dois continuer à travailler. Je crois quand même avoir pu améliorer mon jeu, surtout l'aspect défensif.»

Sergachev avait passé un peu de temps avec le Canadien en début de saison. Le choix de premier tour du CH en 2016 (9e au total) avait finalement disputé trois rencontres, ne récoltant pas de point. Il a amorcé le match contre les Wings en compagnie de Nikita Nesterov et il l'a conclu avec 17:13 de temps de jeu. «J'ai fait de bons jeux, j'ai raté quelques jeux aussi. C'était un peu difficile au début du match.»  Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer