Le Canadien champion de l'Atlantique!

Andrew Shaw est félicité par ses coéquipiers après... (AP, Joel Auerbach)

Agrandir

Andrew Shaw est félicité par ses coéquipiers après avoir marqué un but contre les Panthers.

AP, Joel Auerbach

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Sunrise, Floride

En moins d'une semaine, deux rendez-vous avec les Panthers de la Floride auront permis au Canadien de Montréal d'atteindre autant de jalons importants dans leur marathon vers les plus grands honneurs dans la Ligue nationale de hockey.

Quatre jours après avoir confirmé leur qualification pour les séries éliminatoires en battant les Panthers, les hommes de Claude Julien ont remporté le championnat de la section Atlantique en prenant le mesure de la formation floridienne au compte de 4-1, lundi soir, au BB & T Center.

Le gain du Canadien lui donne 101 points en 79 parties, comparativement à 93 pour les Maple Leafs de Toronto qui ont encore quatre matchs à jouer. Les Maple Leafs pourraient donc égaler le Canadien, mais la formation montréalaise compte 43 victoires en temps réglementaire et en prolongation qui se veut le premier critère servant à briser une égalité entre deux équipes. Or, les Maple Leafs ne peuvent pas en récolter plus que 42 malgré leur gain de 4-2 contre les Sabres de Buffalo, lundi soir.

«Comme je l'avais mentionné en matinée, ça nous donne l'avantage de la patinoire, a rappelé Claude Julien. Je pense que tu dois être fier de terminer en première place de ta section, c'est quelque chose de bien. Mais en même temps, c'est ce qu'on va faire plus tard qui va compter.»

Artturi Lehkonen a été la vedette de la soirée avec une performance de deux buts et une aide.

Le jeune Finlandais a d'abord brisé l'égalité de 1-1 en début de troisième période avant d'ajouter un but avec un peu plus de trois minutes à écouler au temps réglementaire. Lehkonen avait récolté une mention d'aide sur le premier but du match, celui d'Andrew Shaw au premier engagement.

L'entraîneur-chef du Canadien s'est fait élogieux à son endroit. «Je continue de dire qu'il est un joueur beaucoup plus avancé que son âge, côté maturité et même comme joueur de hockey. Il possède vraiment un bon sens du jeu. Il voit bien le jeu, des deux côtés, avec et sans la rondelle. C'est un joueur assez unique. On ne voit pas souvent des joueurs de cet âge avec un tel sens du hockey. Il joue comme un joueur d'expérience, comme un vétéran.»

Alexander Radulov a scellé l'issue du match, et le championnat de la section Atlantique, en

marquant dans un filet désert avec 86 secondes à écouler au cadran.

Lindgren brillant

Les trois buts sans riposte du Canadien au troisième vingt sont venus effacer une deuxième période médiocre. Mais ce segment de 20 minutes aura aussi permis au jeune gardien Charlie Lindgren de se mettre en évidence et de laisser favorable impression à Julien, malgré le 30e but de la saison de Jonathan Marchessault.

Chemin faisant vers sa deuxième victoire en autant de sorties dans la LNH, Lindgren a bloqué 31 rondelles. 

«Il a été très bon, surtout en deuxième quand nous n'avons pas été très bons. Il s'est bien défendu et il nous a donné une chance de gagner. Je suis content que les gars aient pris charge en troisième et lui ont donné une victoire.»

Le Canadien a gagné ce match sans Carey Price, confiné au rôle de réserviste, ni sans les défenseurs Shea Weber et Jordie Benn.

Weber, qui souffre d'une blessure au bas du corps, a raté l'entraînement matinal des siens et sera également absent face aux Sabres de Buffalo, mercredi. Par mesure préventive, il est rentré à Montréal, où il rencontrera les médecins de l'équipe.

En terminant premier de la section Atlantique, le Tricolore affrontera la meilleure des deux équipes repêchées. Tout indique que ce sera les Rangers de New York, mais il existe toutefois une très, très mince possibilité que les Rangers doublent les Blue Jackets de Columbus au troisième rang de la section Métropolitaine.

Cinq moments marquants du match

Voici cinq moments marquants du match disputé lundi soir entre le Canadien de Montréal et les Panthers de la Floride.

Le Canadien solutionne Berra

Le Canadien a amorcé la rencontre sur les chapeaux de roue, et n'eut été du gardien Reto Berra, il aurait pu se bâtir un intéressant coussin. Les hommes de Claude Julien ont finalement percé sa muraille avec un peu moins de sept minutes à écouler au premier vingt. Le jeu a pris naissance derrière le filet, après une remise en zone adverse par le défenseur Brandon Davidson. Andrew Shaw a laissé le disque à Artturi Lehkonen avant de se diriger devant le filet de Berra. Lehkonen a remis la rondelle à Alex Galchenyuk, et celui-ci a vu sa tentative de passer donner contre la jambière du gardien des Panthers avant de revenir dans l'enclave. Shaw s'en est emparé et a battu Berra d'un tir des poignets dans la partie inférieure droite.

La trentaine pour Marchessault

Après une solide première période, le Canadien est devenu complètement inerte pendant le deuxième vingt et a forcé son jeune gardien Charlie Lindgren à se montrer alerte. Mais Lindgren n'a pas été en mesure de stopper Jonathan Marchessault, pour qu'il s'agissait d'un 30e cette saison. Après avoir reçu une passe de Michael Sgarbossa en zone du Canadien, Marchessault n'a eu aucune difficulté à se présenter au filet adverse et a profité d'un contact entre le défenseur Nathan Beaulieu et Lindgren pour glisser la rondelle sous la jambière gauche du gardien Tricolore, qui s'est retrouvé étendu de tout son long sur le ventre.

Le Canadien se tire d'embarras

À l'exception de Brendan Gallagher vers la toute fin de la deuxième période, les joueurs du Canadien n'ont eu que très peu d'occasions de tester Reto Berra pendant le deuxième vingt. Ils ont par ailleurs excellé lors d'un désavantage numérique de deux hommes pendant 68 secondes, à la suite de pénalités mineures successives à Andrew Shaw et à Phillip Danault. Durant ces deux pénalités, la brigade défensive du Tricolore n'a concédé qu'un seul tir pour maintenir l'égalité de 1-1.

Un tir exceptionnel de Lehkonen

Le Canadien a repris des couleurs en troisième période... et l'avance grâce à un tir de grande qualité d'Artturi Lehkonen. Profitant d'un revirement de Michael Matheson en zone défensive, le jeune attaquant finlandais s'est emparé de la rondelle et il a décoché un vif tir des poignets, sans le moindre avertissement, qui a totalement surpris Reto Berra. La rondelle a frappé la tige à l'intérieur du filet avant d'en ressortir aussitôt.

Lehkonen et Radulov scellent l'issue

Artturi Lehkonen a couronné une spectaculaire soirée de travail en marquant son 16e de la saison avec un peu plus de trois minutes à écouler à la troisième période. Paul Byron s'est d'abord échappé vers Reto Berra mais il a raté la cible. Cependant, la rondelle est revenue rapidement vers le devant du filet et Lehkonen, qui suivait derrière, n'a fait ni une, ni deux et a décoché un violent tir frappé d'une quinzaine de pieds sur lequel Berra ne pouvait absolument rien. Alexander Radulov a enchaîné moins de deux minutes plus tard avec son 18e de la saison, dans une cage désertée, pour confirmer le championnat de la section Atlantique du Canadien.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer