Andrei Markov, maître passeur

Andrei Markov a obtenu la troisième étoile du... (Archives La Presse, André Pichette)

Agrandir

Andrei Markov a obtenu la troisième étoile du match de mardi contre les Stars de Dallas. La vision du jeu et le talent de passeur du vétéran défenseur russe de 38 ans n'en finissent plus d'épater ses coéquipiers.

Archives La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Brossard

On peut être épaté par un phénomène sans le comprendre. C'est le cas de Nathan Beaulieu et de Jeff Petry lorsque vient le temps de parler de la vision du jeu de leur coéquipier Andrei Markov.

Trois jours après une performance de trois points, Markov a associé mardi son nom à celui de l'un des membres du fameux «Big Three» en récoltant le 572e point de sa carrière pour rejoindre Guy Lapointe au deuxième rang des défenseurs de l'histoire du Canadien. Le Russe de 38 ans doit toutefois oublier le tout premier rang détenu par Larry Robinson (883 points) .

Mercredi, Beaulieu, Petry et l'entraîneur-chef Claude Julien ont fait allusion à un don inné lorsqu'ils ont été invités à décrire ce que Markov voit lorsqu'il saute sur la glace. «Non, je ne peux pas l'expliquer», a lancé Beaulieu en parlant de la vision du jeu de Markov. «Nous sommes plusieurs dans ce vestiaire à ne pas arriver à comprendre! Son talent de passeur est un don de Dieu.»

De son côté, Petry a fait une analogie entre Markov et un quart-arrière qui se sert de son regard pour déjouer la défensive adverse. Et s'il est possible d'apprivoiser certaines qualités de Markov, renchérit-il, il est plus difficile de maîtriser la vision du jeu qu'il possède.

«Je ne sais pas s'il y a une façon de l'expliquer en détail, mais il voit le jeu tellement bien. Je dis toujours qu'il regarde vers un joueur pour forcer l'adversaire à aller vers lui, mais il sait qu'un coéquipier se trouve de l'autre côté. Avec un simple geste de ses mains, il effectuera une passe dans cette direction. Il est déroutant dans sa façon de manier la rondelle et de regarder le jeu. Il sait quelles sont ses options.»

Travail acharné et talent

Ce que Beaulieu sait, par contre, c'est que son vétéran coéquipier est un modèle à suivre à cause de son éthique de travail. «C'est un homme très tranquille, qui ne parle pas beaucoup, mais qui passe tout son temps dans le gymnase. Il n'y a aucun secret à la recette de ses succès; c'est le travail acharné et le talent.»

Julien, qui dirige Markov pour la deuxième fois après avoir aussi eu à contrer ses efforts, parle d'un cadeau spécial. «On dit souvent que des choses sont naturelles, comme le talent d'un joueur avec la rondelle. Certains l'ont et d'autres, moins. Dans le cas de Markov, c'est sa vision du jeu qui est extraordinaire. Il a toujours bien vu le jeu devant lui et a pris de bonnes décisions tout au cours de sa carrière. C'est un cadeau qui lui a été donné et c'est l'une de ses plus grandes qualités. Ça ne s'explique peut-être pas.»

***

Expansion: la liste de protection sera dévoilée

Après y avoir réfléchi un peu plus longtemps, la LNH a annoncé qu'elle allait dévoiler publiquement les listes des joueurs protégés et disponibles avant le repêchage d'expansion des Golden Knights de Vegas, en juin. Les directeurs généraux étaient réticents à dévoiler les listes, mais la LNH a finalement indiqué mercredi que le public aurait accès à ces informations. L'adjoint au commissaire, Bill Daly, a mentionné qu'il y avait eu d'autres discussions dans les bureaux du circuit et qu'aucun des directeurs généraux n'avait présenté des arguments particulièrement valables. Le Canadien et les 29 autres équipes devront soumettre une liste de leurs joueurs protégés avant 17 h, le 17 juin. Les Golden Knights soumettront leurs choix avant 17 h, le 20 juin. Les choix de l'équipe seront dévoilés lors d'un événement le 21 juin. La ligue n'a pas précisé le moment où les listes seront dévoilées. Chaque équipe peut protéger sept attaquants, trois défenseurs et un gardien ou huit patineurs et un gardien. AP

***

Au cas par cas

Le Canadien a encore besoin d'une victoire en temps réglementaire ou en prolongation pour confirmer sa qualification à la grande danse printanière. Pourtant, l'entraîneur-chef a dû répondre, autant en français qu'en anglais, à des questions sur l'utilisation qu'il compte faire de ses joueurs dans une telle éventualité. Entre autres choses, Claude Julien eut accorder des moments de repos à Carey Price et faire en sorte qu'il n'ait pas à disputer chacun des six derniers matchs de l'équipe. Pour le reste, il prendra des décisions au cas par cas. «Souvent, les joueurs veulent jouer, surtout s'ils sont satisfaits de leur rendement. Par ailleurs, en tant qu'entraîneur, vous voulez éviter les blessures, mais les blessures font aussi partie du hockey. Il y a beaucoup d'éléments auxquels il faut réfléchir avant de prendre une décision finale. Dans le passé, j'ai penché d'un côté comme de l'autre. Il faut évaluer la situation, regarder les joueurs à qui vous voulez donner du repos et prendre une décision dans ce sens.»  La Presse canadienne

***

Emelin se replace

D'ordinaire peu bavard, Alexei Emelin a évoqué mercredi des «raisons personnelles» pour expliquer ses performances plus difficiles depuis quelques semaines, qui ont fini par mener à son retrait du premier duo défensif de l'équipe. Quand on lui a demandé d'évaluer sa saison, le défenseur russe ne s'est pas défilé. «Jusqu'ici, ce n'est pas si mal, mais ça pourrait aller mieux», a-t-il reconnu, lui qui a dit ne pas être trop préoccupé par la rotation de l'entraîneur Claude Julien en défensive. «C'est notre travail de pouvoir jouer avec tous les membres de notre brigade défensive», a-t-il ajouté. Aux yeux de Julien, Emelin est en train de se retrouver, toutefois. «Tout joueur connaît des moments plus difficiles que d'autres. C'est bien de le revoir en forme.»  La Presse




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer