Le CH vient à bout des Sénateurs 4-1

Le gardien du Canadien de Montréal, Carey Price,... (La Presse canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Le gardien du Canadien de Montréal, Carey Price, a réalisé un brillant arrêt du bout du patin en troisième période, alors que Kyle Turris avait été oublié à la droite de Price.

La Presse canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien de Montréal a fait un pas important vers l'obtention du premier rang dans la section Atlantique grâce à une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa, dimanche soir au Centre Bell.

Tomas Plekanec (8e), Jordie Benn (4e), tous deux au premier vingt, Paul Byron (20e) et Nathan Beaulieu (3e), ceux-là en troisième période, ont réussi les filets du Canadien contre Craig Anderson, qui a bloqué 33 rondelles. Byron a ajouté une mention d'aide tout comme Beaulieu, et a livré une autre solide prestation.

«C'était assez spécial, a reconnu Byron en parlant de la réaction du public à son endroit. Je ne pensais pas que je deviendrais un marqueur de 20 buts dans la Ligue nationale un jour. J'ai parcouru beaucoup de chemin pour arriver là. Ma femme et mes enfants étaient au match. Pour eux, c'est quelque chose de plaisant à voir.»

À son deuxième départ en autant de soirs, Carey Price a été solide lorsqu'il en a eu besoin et il a stoppé 30 tirs. Il n'a cédé que devant Tom Pyatt (7e), tôt au premier vingt.

En défaisant leurs rivaux les plus menaçants dans la course au sommet du classement, les hommes de Claude Julien ont complété le balayage de la série aller-retour, après leur gain de 4-3 en tirs de barrage samedi dans la capitale nationale.

Avec encore dix rencontres à jouer avant la fin de la saison régulière, dont six à domicile, le Canadien totalise 90 points, quatre de plus que les Sénateurs.

Le Canadien et les Sénateurs compléteront leur trilogie samedi soir prochain au Centre Bell. En attendant, les hommes de Claude Julien ont deux autres rendez-vous devant leurs partisans, contre des formations en principe moins dangereuses. Mardi soir, ils accueilleront les Red Wings de Detroit avant de recevoir les Hurricanes de la Caroline jeudi.

Éclatant début de match

Après le match de samedi à Ottawa, Guy Boucher avait déploré une certaine nervosité chez ses joueurs en début de rencontre, qui ne s'était estompée qu'en milieu de deuxième période après qu'ils eurent marqué un premier but.

Vingt-quatre heures plus tard, les joueurs des Sénateurs ont connu un début encore plus laborieux. Lors des quatre premières minutes, ils ont été assaillis de toutes parts, tout particulièrement pendant les 60 secondes initiales, lors desquelles le Tricolore a dirigé quatre tirs vers Anderson.

Durant cette séquence, Plekanec a donné l'avance au Canadien après seulement 28 secondes de jeu. Après ce but, les hommes de Claude Julien ont maintenu cette pression au point où Mike Hoffman a écopé une pénalité pour obstruction, 19 secondes plus tard.

Limités à deux tirs pendant les quatre premières minutes de jeu, les Sénateurs ont riposté à 4:36, grâce au septième but d'un ancien du Canadien, Tom Pyatt, à l'aide d'un tir de l'enclave qui a bifurqué sur le bâton de Jordie Benn.

Mais l'outil de travail de Benn a aidé le Tricolore à retraiter au vestiaire avec une avance de 2-1, à 17:45. La récente acquisition de Marc Bergevin a battu Anderson grâce à un tir frappé de la pointe droite qui, là aussi, a dévié sur le bâton de Viktor Stalberg.

L'allure du jeu a beaucoup changé pendant la période médiane, surtout en première moitié. Le Canadien a largement dominé le jeu, dirigeant 15 tirs vers Anderson, solide devant Nathan Beaulieu et Plekanec, notamment.

À 3:30 du début de la troisième, Byron a procuré un précieux coussin au Tricolore en marquant son 20e de la saison, avec l'aide... du gardien des Sénateurs, qui a vu la rondelle lui glisser entre les jambières.

Beaulieu a planté les derniers clous dans le cercueil des Sénateurs en marquant avec un peu moins de cinq minutes à jouer. Six secondes plus tard, Byron pensait avoir inscrit son 21e de la saison, mais la reprise vidéo a démontré qu'il y avait eu hors-jeu.

Cinq moments marquants du match

Un vrai tourbillon!

On ne sait trop si les joueurs du Canadien étaient survoltés à cause de leur victoire de la veille, ou si ce sont ceux des Sénateurs qui étaient endormis après leur revers crève-coeur, mais toujours est-il que le Tricolore a provoqué un véritable tourbillon en zone adverse pendant la première minute de jeu du match. Durant ces 60 secondes, le Canadien a marqué un but, le 8e de Tomas Plekanec dès la 28e seconde, a forcé Mike Hoffman à prendre une punition et a dirigé quatre tirs vers Craig Anderson. Le but de Plekanec, son 224e en carrière, lui a permis de s'emparer du 18e rang chez le Canadien, devant Peter Mahovlich. Et sur le jeu, Andrei Markov a doublé Saku Koivu au 6e rang dans l'histoire de l'équipe avec sa 451e mention d'aide en carrière.

Les Sénateurs reprennent vie

Jean-Gabriel Pageau célèbre le but compté par son... (La Presse canadienne, Graham Hughes) - image 3.0

Agrandir

Jean-Gabriel Pageau célèbre le but compté par son coéquipier Tom Pyatt.

La Presse canadienne, Graham Hughes

Totalement dominés pendant les quatre premières minutes de jeu, ayant concédé sept tirs contre un seul, les Sénateurs ont graduellement réduit l'écart au chapitre des tirs au but au fil de la période initiale. Surtout, ils ont égalé la marque à 1-1 à 4:36 grâce à ce qui était alors seulement leur troisième tir de l'engagement. Jean-Gabriel Pageau a d'abord gagné une mise en jeu contre Alex Galchenyuk à la gauche de Carey Price, permettant à Mike Hoffman de diriger un tir vers le filet du Canadien. Le tir a donné sur Tom Pyatt, qui s'est emparé du disque avant de décocher un tir qui a d'abord frappé le manche du bâton de Jordie Benn avant de passer par-dessus l'épaule de Price. Ce 20e point de Pyatt lui permettait d'établir un sommet personnel en carrière.

Efficace à court d'un homme

Pendant que l'avantage numérique du Canadien est à la recherche de son premier but depuis le début du mois de mars (0 en 15 avant le début du match), le jeu des hommes de Claude Julien à court d'un homme est impeccable. Pendant le premier vingt, les Sénateurs ont profité de deux supériorités numériques, mais n'ont obtenu qu'un seul tir vers Carey Price. En fait, Paul Byron et Phillip Danault, notamment, ont non seulement freiné les élans d'Erik Karlsson et compagnie, ils ont mis la pression sur leurs adversaires et menacé la forteresse de Craig Anderson plus d'une fois.

Benn rompt l'impasse

Les joueurs du Tricolore célèbrent le but de... (La Presse canadienne, Graham Hughes) - image 4.0

Agrandir

Les joueurs du Tricolore célèbrent le but de Jordie Benn (8).

La Presse canadienne, Graham Hughes

Deux minutes après avoir quitté le cachot après une punition pas nécessairement judicieuse, Jordie Benn s'est bien repris en brisant l'égalité de 1-1 à 17:45 de l'engagement initial. Après avoir reçu une passe de Nathan Beaulieu, Benn a décoché un tir de la pointe droite qui a dévié sur le bâton de Viktor Stalberg avant de battre Craig Anderson dans la partie supérieure gauche. Alexander Radulov a amorcé la séquence en récupérant une rondelle libre derrière le filet adverse. Pour Benn, il s'agissait d'un deuxième but en neuf rencontres avec le Canadien, soit autant qu'il en avait obtenu en 58 sorties avec les Stars de Dallas.

Arrêt spectaculaire de Price

Après du jeu endiablé de part et d'autre en première période, le rythme a été plus lent en période médiane, surtout du côté des Sénateurs, qui ont passé plus de neuf minutes sans obtenir un seul tir pendant la première moitié de l'engagement. Les hommes de Guy Boucher n'en ont obtenu que six lors du deuxième vingt, mais ils ont inscrit le plus dangereux d'entre tous, gracieuseté de Kyle Turris lors d'une séquence à quatre contre quatre. Erik Karlsson s'est présenté en zone du Canadien, a laissé le disque à sa droite à Mike Hoffman, qui l'a relayé à Turris, laissé seul à la droite de Carey Price. Turris a décoché un tir sur réception que le gardien du Canadien a brillamment stoppé à l'aide son patin droit.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer