Crawford a le numéro du CH

Patrick Kane a dirigé l'attaque des Blackhawks de... (La Presse, André Pichette)

Agrandir

Patrick Kane a dirigé l'attaque des Blackhawks de Chicago avec une récolte de trois points dans la victoire de 4-2 de la troupe de Joel Quenneville sur le Canadien, mardi soir au Centre Bell.

La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Même quand il connaît des moments où il frôle l'invincibilité, Carey Price semble incapable de venir à bout des Blackhawks de Chicago. Il faut dire que Corey Crawford a le don de livrer ses meilleures performances contre l'équipe de sa ville natale.

Crawford a stoppé 40 rondelles, dont 16 lors du dernier engagement, et il a obtenu l'aide de Patrick Kane pour guider son équipe vers une victoire de 4-2 sur le Canadien de Montréal, mardi soir, au Centre Bell.

Impeccable pendant les deux premières périodes, Crawford a fléchi en deuxième moitié de troisième période, cédant devant Paul Byron et Shea Weber.

Il a cependant résisté aux derniers assauts de la troupe de Claude Julien et porté sa fiche à 7-0-2 en carrière face au Canadien. «C'est un gardien qui a gagné des Coupes Stanley et il y a une raison. Nous avions beaucoup de momentum lors de notre avantage numérique en deuxième période et il a fait des arrêts importants. Ç'a donné beaucoup de confiance à leur équipe», a analysé Byron.

À l'issue de ce match, Crawford présente une moyenne de buts alloués à vie contre le Tricolore de 1,61 et un taux d'efficacité de ,951. Ses statistiques - moyenne de 1,39 et taux d'efficacité de ,962 - sont encore meilleures en cinq sorties au Centre Bell.

«C'est toujours très spécial de jouer ici, devant ma famille et mes amis. J'ai vraiment du plaisir. Nous tentons de jouer le meilleur hockey possible et nous voulons être en première position», a déclaré Crawford.

Ce souhait s'est réalisé. Grâce à ce septième triomphe d'affilée contre le Canadien, une séquence amorcée le 9 avril 2014, et à cette 14e victoire à leurs 17 dernières sorties, les hommes de Joel Quenneville se sont emparés du premier rang de la section Centrale, devant le Wild du Minnesota, battu par les Capitals de Washington, mardi soir.

Quant au Canadien, il conserve le premier rang de la section Atlantique, un point devant les Sénateurs d'Ottawa, battus par le Lightning de Tampa Bay 2-1. 

Le Canadien et les Sénateurs s'affronteront dans une série aller-retour samedi et dimanche, à Ottawa puis au Centre Bell. Entre-temps, les Sénateurs accueilleront les Blackhawks, jeudi.

Sur le masque!

Crawford a stoppé les efforts des hommes de Claude Julien de toutes les façons, incluant un violent tir de Weber avec son masque tard en deuxième période. 

«Je n'ai pas eu le temps de m'enlever du chemin. C'était un tir puissant. Je voulais lui couper les angles. Il m'a vraiment sonné.»

Pendant que Crawford se chargeait de fermer la porte aux attaquants du Canadien, Kane s'est chargé de l'attaque des visiteurs en récoltant un but et deux aides. Kane a ouvert la marque à 12:23 de la première période avant de participer au filet victorieux de son complice Artemi Panarin, inscrit après 47 secondes de jeu en troisième période.

Entre les deux, le défenseur Johnny Oduya, acquis à la date limite des transactions, a inscrit son deuxième de la saison et son premier dans l'uniforme des Blackhawks, à mi-chemin du deuxième vingt. Jonathan Toews a scellé l'issue du match dans un filet désert.

Les Blackhawks ont ainsi gâché le 500e match en carrière de Carey Price, qui a stoppé 20 rondelles. Sa fiche en carrière contre Chicago est de trois gains et quatre revers et il perdu ses trois dernières sorties contre les hommes de Joel Quenneville. 

«Ç'aurait été bon si j'avais pu réaliser l'arrêt pour faire tourner le vent, a déclaré Price. Ils ont profité des chances qu'ils ont eues.»

Cinq moments marquants du match

Benn se substitue à Price

Après avoir raté une belle chance d'ouvrir la marque contre son ancienne équipe en première période, Andrew Shaw a été pris en défaut pour avoir accroché Artemi Panarin profondément en zone des Blackhawks, à 7:29 de la période initiale. Les hommes de Joel Quenneville se sont installés dans le territoire du Canadien mais se sont surtout butés au défenseur Jordie Benn qui a bloqué deux tirs. Le gardien Carey Price, qui disputait un 500e match en carrière, n'a eu qu'à stopper une seule rondelle, venant du défenseur Brent Seabrook de la pointe.

Mauvaise décision d'Emelin

Peu de temps après avoir failli à la tâche en avantage numérique, les Blackhawks ont pris l'avance aidés par une mauvaise décision d'Alexei Emelin. Le défenseur du Canadien a quitté sa position pour tenter de contrer Artem Anisimov à la ligne centrale, mais celui-ci est parvenu à s'en défaire et à se présenter en territoire du Canadien, sur le flanc droit. Le centre des Blackhawks a stoppé brusquement, est revenu sur ses pas et a laissé la rondelle à Patrick Kane qui, après s'être approché d'une dizaine de pieds, a battu Carey Price d'un bon tir des poignets dans la partie supérieure droite. Il s'agissait d'un 31e but pour Kane, et d'un 16e à ses 17 dernières sorties.

Anisimov blessé

Le Canadien est venu près de créer l'égalité vers la toute fin du premier vingt. Alors qu'il restait neuf secondes à écouler à la période, Alexander Radulov a servi une mise en échec à son compatriote Artem Anisimov lors de laquelle le joueur de centre des Blackhawks a semblé subir une blessure au genou gauche. Alors que Anisimov était toujours étendu, recroquevillé sur la patinoire, dans le coin à la droite de Corey Crawford, le trio de Radulov, Max Pacioretty et Alex Galchenyuk a menacé la forteresse du gardien d'origine montréalaise. Le meilleur tir est venu de Shea Weber, mais Crawford n'a pas bronché, permettant à ses coéquipiers de retraiter au vestiaire avec une avance de 1-0.

Encore Emelin

Les Blackhawks ont doublé leur avance au milieu de la deuxième période, et une fois de plus, Alexei Emelin leur a donné un précieux coup de main. Alors que les visiteurs effectuaient une sortie de zone, le défenseur du Canadien a involontairement fait trébucher Brendan Gallagher qui amorçait son repli vers sa zone. Nick Schmaltz a profité de cette opportunité pour filer à deux contre un en direction du territoire du Canadien. Jeff Petry est parvenu à faire dévier sa passe vers Artemi Panarin vers la ligne bleue, mais Johnny Oduya a récupéré la rondelle et, d'un même élan, il a effectué un tir qui s'est faufilé par-dessus l'épaule gauche de Carey Price. Sur la séquence, le gardien du Canadien a semblé perdre le disque de vue.

Remerciements à Jacques Plante!

Même s'il est décédé il y a plus de 30 ans, les amateurs au Centre Bell et Corey Crawford ont probablement eu une douce et chaleureuse pensée pour Jacques Plante, l'inventeur du masque. Pendant une pénalité à Patrick Kane avec six minutes à écouler au deuxième vingt, Shea Weber a obtenu l'un des quatre tirs du Canadien. Ce fut en fait un véritable boulet de canon, décoché d'une quarantaine de pieds, qui a frappé le gardien des Blackhawks directement sur le masque au point où Crawford est tombé à la renverse. Crawford a reçu la visite du soigneur, mais il est demeuré dans le match.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer