Le Canadien l'emporte... par plus d'un but!

Le Canadien a fait briller la lumière quatre... (AP, Julie Jacobson)

Agrandir

Le Canadien a fait briller la lumière quatre fois derrière le gardien des Rangers, Henrik Lundqvist.

AP, Julie Jacobson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Claude Julien n'avait pas vécu de telles expériences depuis son retour derrière le banc du Canadien. Il a vu son équipe remporter une victoire par plus d'un but après avoir pris une avance confortable de 3-0 après deux périodes de jeu au Madison Square Garden, où les Rangers de New York ont fini par s'incliner 4-1.

Julien a assisté à une performance solide de ses quatre trios, qui ont tous obtenu de bonnes chances de marquer, y compris le quatrième, dont le centre, Steve Ott, et l'ailier gauche, Andreas Martinsen, ont impressionné à leur premier match avec le Canadien.

Et le nouvel entraîneur-chef du CH a inscrit une cinquième victoire d'affilée sans Alexander Radulov, un des joueurs les plus productifs du Canadien à l'offensive. Le Russe a raté le match en raison d'une blessure à une cheville subie jeudi contre Nashville.

Il y a évidemment eu quelques constances dans cette victoire obtenue à l'issue de la meilleure performance du Canadien depuis l'arrivée de Julien. La performance de Carey Price (26 arrêts) devant le filet de l'équipe en est une. 

Le numéro 31, qui a été particulièrement efficace en deuxième période, semble avoir retrouvé tout son enthousiasme, comme s'il n'avait manqué à son bonheur que la disparition de la mine patibulaire de Michel Therrien.

Shea Weber (15e), Artturi Lehkonen (12e), avec son premier but en 18 matchs, Andrew Shaw (10e) et Jordie Benn (3e) ont déjoué Henrik Lundqvist (31 lancers), qui a été parfois chancelant. Chris Kreider a inscrit l'unique but des Rangers au début de la troisième.

«On a été solides du début à la fin», s'est réjoui Julien après le premier d'une série de quatre matchs du Canadien sur la route. «Il y a eu quelques séquences en deuxième période où ils ont eu des chances de marquer, mais en général, j'ai trouvé qu'on a joué un match très solide.»

Julien a vanté en particulier le quatrième trio tout neuf - Torrey Mitchell, Ott et Martinsen - qu'il a envoyé pour la première fois sur la patinoire. «Ils n'ont pas seulement apporté beaucoup d'énergie, ils ont aussi bien joué. Ce soir, le quatrième trio n'a pas joué comme un quatrième trio. C'est un trio qui a été très solide, qui a eu des chances de marquer et qui a été fiable au point où je pouvais les mettre contre les gros trios des Rangers.»

La «Bête» Martinsen

Avec de solides mises en échec dès le début, Martinsen n'a pas seulement influé sur le rythme du match. Le colosse de 6'3'' s'est aussi fait des amis au sein du vestiaire du Canadien, où certains de ses nouveaux coéquipiers ont trouvé des mots charmants pour le décrire.

«C'est une bête», a déclaré Max Pacioretty. «Il a distribué quelques coups d'épaule au début du match qui ont donné de l'entrain aux autres. Cela procure un bon sentiment quand on voit des gars sacrifier leur corps pour l'équipe. Cela contribue à l'esprit de camaraderie.»

«Le jeune est un monstre», a déclaré de son côté Benn, un autre nouveau venu du Canadien. «Je pense que son jeu physique est ce que les dirigeants de l'équipe recherchaient.»

Martinsen est le premier Norvégien à porter l'uniforme du Canadien. À en juger par le nombre de journalistes de son pays d'origine, son passage du Colorado à Montréal est une grosse histoire en Norvège.

«Mon rôle avec le Canadien est le même qu'ailleurs», a déclaré l'ailier gauche. «Je dois me servir de mon corps, être physique et créer de l'énergie.» C'est ce qu'il a fait à son premier match avec le CH. S'il continue sur cette lancée, le bonhomme pourrait aussi devenir une grosse histoire chez les partisans du CH.

Ce qu'ils ont dit...

«Il était important pour moi  de jouer un bon match, de montrer que je peux jouer et gagner le respect de mes coéquipiers et de tous les autres.»

- Andreas Martinsen

«Je ne veux rien enlever à Montréal, ils ont joué un bon match, mais le fait est que nous n'avons pas exécuté les jeux. Nous ne pouvions pas réussir une passe ce soir...»

- Alain Vigneault, entraîneur-chef des Rangers

«C'est bien de les voir arriver et de les voir bien jouer. C'est bon pour l'esprit d'équipe.»

- Max Pacioretty, au sujet des nouveaux joueurs acquis par le Canadien




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer