Le Canadien offre une première victoire à Claude Julien

Carey Price bloque un tir de Mika Zibanejad... (AP)

Agrandir

Carey Price bloque un tir de Mika Zibanejad lors de la fusillade.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

Les effets de l'arrivée de Claude Julien derrière le banc du Canadien ont commencé à se faire ressentir, mardi, alors que Paul Byron a tranché le débat en cinquième ronde des tirs de barrage dans une victoire de 3-2 face aux Rangers de New York.

Le Tricolore a affiché une belle combativité pendant 60 minutes pour une première fois depuis longtemps et il a finalement été récompensé en bris d'égalité. Après une prolongation spectaculaire, Byron a mis fin au match en déjouant Henrik Lundqvist à l'aide d'un tir entre les jambières.

Mats Zuccarello avait donné l'avantage aux Rangers en première ronde de la fusillade, mais Alexander Radulov avait répliqué en deuxième ronde en marquant d'un tir du revers parfait.

Andrew Shaw et Shea Weber avaient touché la cible en temps réglementaire pour le Canadien (32-20-8), qui a signé seulement une deuxième victoire à ses neuf derniers matchs (2-6-1). Il s'agissait pour Weber d'un 14e but cette saison, et d'un 11e en avantage numérique.

Cette victoire a permis au Tricolore de conserver deux points d'avance sur les Sénateurs d'Ottawa au premier rang de la section Atlantique. Les Sénateurs ont cependant deux matchs de plus à disputer d'ici la fin de la campagne.

Oscar Lindberg et Rick Nash avaient répliqué pour les Rangers (38-19-2), qui ont chuté à 7-1-1 à leurs neuf dernières sorties.

Carey Price et Lundqvist ont été particulièrement brillants en prolongation. Price a terminé la rencontre avec 28 arrêts à sa fiche, contre 26 du côté de Lundqvist. Pour Price, il s'agit d'une 258e victoire en carrière, le même nombre que Ken Dryden en troisième place dans l'histoire du Canadien.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi, quand les Islanders de New York seront de passage au Centre Bell.

Plus convaincant

Le Canadien a été récompensé pour ses beaux efforts en début de match, quand Shaw a battu de vitesse Lundqvist en contournant le filet après que le gardien eut échappé un tir de la pointe de Weber.

Les Rangers ont toutefois coupé le souffle au Tricolore en répliquant à 10:03. Jesper Fast a débordé le défenseur Alexei Emelin sur le flanc droit avant de rejoindre Lindberg, qui s'était isolé derrière Weber devant le filet.

Les locaux ont repris l'avantage du jeu pendant le reste de la période, mais le Canadien a frappé à nouveau tôt en deuxième période, à 1:42, quelques secondes après le début d'un avantage numérique. Weber a décoché un véritable boulet de canon qui a échappé à Lundqvist.

Mais comme en première période, les Rangers ont trouvé le moyen de freiner les élans du Tricolore et de recommencer à dicter le rythme. Nash a finalement créé l'égalité à 9:26, sur sa deuxième échappée de la période. Il a déjoué Price d'un tir vif du côté de la mitaine.

Comme lors des deux premiers tiers, le Canadien a amorcé la période en force. Artturi Lehkonen est celui qui est passé le plus près de toucher la cible lorsqu'il s'est échappé, mais il n'a pas été en mesure de battre Lundqvist.

Cette fois-ci, les efforts du Tricolore n'ont pu se transformer en but et la présentation d'un bris d'égalité a été nécessaire pour déterminer le vainqueur.

Les cinq moments marquants du match

Voici les cinq moments marquants du match entre le Canadien et les Rangers de New York, mardi, au Madison Square Garden.

Sur les chapeaux de roue

Le Canadien a affiché une belle énergie en début de rencontre, décochant sept des premiers 10 tirs au but. Les efforts du Tricolore ont été récompensés quand Andrew Shaw a ouvert le pointage après 3:55 de jeu. Le gardien des Rangers Henrik Lundqvist a échappé le tir de la pointe du défenseur Shea Weber. Shaw a récupéré le disque à l'embouchure et a battu Lundqvist de vitesse en contournant le filet. Il s'agissait pour Shaw d'un premier but depuis le 24 janvier, ce qui mettait fin à une disette de 10 matchs.

La réplique des Rangers

Les beaux élans du Canadien ont rapidement été freinés par les Rangers, grâce à la riposte d'Oscar Lindberg, à 10:03. Lindberg a profité d'une belle montée de Jesper Fast sur le flanc droit, quand il a débordé le défenseur Alexei Emelin. Lindberg a échappé à la couverture de Shea Weber devant le filet et il a dévié la remise de son coéquipier derrière le gardien Carey Price. Des punitions bêtes contre Michael McCarron et Alexander Radulov ont aussi cassé le rythme du Canadien.

Un boulet de canon

Le Canadien a rapidement repris l'avance en deuxième période, à 1:42, quelques secondes après le début d'un avantage numérique. Max Pacioretty a remporté la mise en jeu à la gauche du gardien Henrik Lundqvist et la rondelle est revenue à la pointe à Andrei Markov, qui a immédiatement remis de l'autre côté vers Shea Weber. Ce dernier a décoché un puissant tir sur réception et même si Lundqvist était en bonne position pour réussir l'arrêt, la rondelle s'est faufilée à travers son équipement pour aboutir de l'autre côté de la ligne des buts. Il s'agissait pour Weber d'un 14e but cette saison, un 11e en avantage numérique.

Nash, à la deuxième occasion

L'attaquant des Rangers Rick Nash a obtenu une occasion en or de niveler à nouveau la marque, quand il a pu s'échapper devant Carey Price. Nash a tenté une manoeuvre vers sa gauche, mais Price n'a pas mordu et il a facilement réussi l'arrêt. Cependant, Nash s'est vengé à 9:26, quand Ryan McDonagh l'a lancé à nouveau en échappée. Cette fois, Nash a décidé de décocher un tir haut du côté de la mitaine, ce qui a surpris Price.

Byron fait la différence

Après une prolongation endiablée au cours de laquelle les deux gardiens ont réussi des arrêts incroyables, Paul Byron a mis un terme à la rencontre lors de la cinquième ronde de la fusillade. Mats Zuccarello a donné l'avantage aux Rangers dès la première ronde en battant Carey Price d'un tir sans avertissement entre les jambières. Alexander Radulov a répliqué lors de la deuxième ronde, grâce à un tir parfait du revers dans le haut du filet. Byron a ensuite joué les héros en déjouant Henrik Lundqvist entre les jambières. Ce but a permis à Claude Julien de savourer une première victoire depuis le début de son deuxième séjour derrière le banc du Canadien. Il s'agissait aussi de la 258e victoire de Price avec le Tricolore, ce qui lui permet de rejoindre Ken Dryden au troisième rang dans l'histoire de l'équipe.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer