Le CH «ne répondait plus»

Selon Carey Price, le Canadien était en perte... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Selon Carey Price, le Canadien était en perte de confiance et en manque d'enthousiasme avant l'arrivée du nouvel entraîneur-chef, Claude Julien.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Brossard) Perte de confiance et manque d'enthousiasme. Selon deux des principaux leaders chez le Canadien, c'est de cette façon qu'on peut expliquer les récents déboires du club sous l'entraîneur Michel Therrien, qui a finalement été congédié mardi.

Le gardien Carey Price et le capitaine Max Pacioretty ont tous deux tenu des propos similaires, vendredi à Brossard, pour expliquer les récents chambardements dans le camp de l'équipe, alors que le CH était de retour à l'entraînement en vue du match de samedi après-midi (14h) au Centre Bell, contre les Jets de Winnipeg.

Price s'est bien gardé de pointer Therrien d'un doigt accusateur, mais on devine qu'il n'a pas non plus perdu le sommeil depuis le départ précipité de son ancien coach, il y a quatre jours.

«Notre équipe ne répondait plus, on ne jouait plus avec autant d'enthousiasme, comme il aurait fallu le faire», a expliqué le gardien. Le changement d'entraîneur a réveillé tout le monde, vous avez vu le niveau d'énergie que nous avions à l'entraînement. C'est une bonne chose.»

Tout en estimant que le début de l'ère Claude Julien est un peu le début d'une nouvelle saison, Price a ajouté que la confiance du club faisait défaut dernièrement. «Les gars ne jouaient plus avec confiance, et on se compliquait un peu la vie. On ne répondait plus de la bonne façon, et la direction a cru qu'un changement s'imposait. C'est à nous de saisir le message. Pour tout le monde, et spécialement pour l'entraîneur, c'est frustrant quand une équipe joue en deçà des attentes et qu'elle ne répond plus. On le sentait.»

Max Pacioretty a lui aussi évoqué le problème d'une perte de confiance, qui a miné le club au grand complet à son avis. «Je pense que plusieurs de nos gars avaient perdu confiance, pour des raisons que j'ignore», a expliqué le capitaine. «On aurait dit qu'on avait besoin d'un remontant, et c'est comme ça que ça fonctionne dans cette ligue.

«C'est dommage, ce n'est rien contre Michel. Mais nous devons maintenant penser au futur et nous mettre à mieux jouer.»

Période d'ajustement

Reste à voir si cette pause de quatre jours, combinée à l'arrivée d'un nouvel entraîneur, va permettre au Canadien de retrouver sa forme de début de saison. La formation montréalaise n'a que trois victoires à ses 10 derniers matchs.

Price, qui sera devant le filet face aux Jets, semble fin prêt, et il estime que le Canadien doit maintenant revenir à ses bonnes habitudes. «Je n'ai pas pensé au hockey pendant cette pause», a dit le gardien.«Même quand j'ai entendu la nouvelle [du congédiement de Michel Therrien], j'ai mis ça de côté en attendant notre prochain entraînement.

«Claude Julien nous a conseillé de jouer avec de l'énergie et d'avoir du plaisir, il a dit qu'il n'allait pas tout changer tout de suite. Il y aura une période d'ajustement, il faudra être patients [...] À notre dernière semaine de jeu avant la pause, on passait beaucoup de temps dans notre zone. Ce n'est pas ce qu'on faisait quand ça allait bien plus tôt dans la saison. Notre équipe est bonne en échec-avant, on avait l'habitude de passer du temps dans la zone de l'autre équipe. Si on peut revenir à ça, on va avoir beaucoup plus de succès.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer