Les Flyers prennent la mesure du Canadien 3-1

Couturier a scellé l'issue du match en logeant... (AP, Yong Kim)

Agrandir

Couturier a scellé l'issue du match en logeant le disque dans un filet désert, à 19:46 pendant la troisième période. Il a célébré en compagnie de Wayne Simmonds, devant Andrei Markov.

AP, Yong Kim

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Philadelphie

Pour la première fois depuis plusieurs semaines, Michel Therrien comptait sur une formation presque complète, jeudi soir. Mais à la voir jouer, rien n'y a paru.

Matt Read a fait vibrer les cordages au début de la troisième période, et il a aidé les Flyers de Philadelphie à signer une victoire de 3-1 face au Canadien de Montréal au Wells Fargo Center.

Les Flyers ont prolongé les déboires du Canadien dans la ville de l'Amour fraternel, où il ne compte qu'une seule victoire à ses 11 dernières tentatives, un gain de 4-3 en fusillade le 11 octobre 2014.

Le dernier triomphe du Tricolore en temps réglementaire à Philadelphie remonte au 2 avril 2010 par le score de 1-0.

Avec une marque de 1-1, Read a reçu une passe de Sean Couturier lors d'une poussée à deux contre un, et il a décoché un violent tir qui a battu Carey Price dans la partie supérieure du filet du côté du bâton, à 3:32.

Il s'agissait de son septième but de la saison.

Couturier a scellé l'issue du match en logeant le disque dans un filet désert, à 19:46.

Le Canadien avait pourtant pris l'avance dès la cinquième minute de jeu du match grâce au premier but du défenseur Nikita Nesterov depuis son arrivée avec l'équipe.

Dure punition

Nesterov a inscrit son quatrième filet de la saison grâce à un tir frappé, aidé d'Alex Galchenyuk et d'Andrew Shaw.

Ce but n'a toutefois pas eu l'effet escompté chez le Canadien.

«Je dirais que dès que nous avons marqué le premier but, nous n'avions pas l'attitude pour compétitionner. C'est aussi simple que ça», a analysé Therrien.

Shaw a aidé les Flyers à revenir dans le match vers la fin de la période médiane.

Pendant qu'il était assis au banc des pénalités pour obstruction, Claude Giroux a obtenu son 12e de la saison à 17:50.

Michel Therrien n'a pas apprécié la punition puisque Shaw n'a pas joué une seule seconde de la troisième période.

«C'est une très mauvaise pénalité, a tranché Therrien lors de son point de presse. Tu ne peux pas prendre ce genre de punitions. C'est aussi simple que ça.»

Malgré la différence de 11 points au classement entre les deux équipes, le Canadien n'a obtenu que 16 tirs sur Michal Neuvirth. De son côté, Price a bloqué 21 rondelles.

«C'est un club qui se bat pour participer aux séries éliminatoires, et nous aussi en passant. Ils ont compétitionné beaucoup plus que nous», a déclaré l'entraîneur-chef du Tricolore au sujet des Flyers.

Le Canadien est rentré à Montréal immédiatement après le match pour y disputer les traditionnels matchs du week-end du Super Bowl. Samedi après-midi, il croisera le fer avec les Capitals de Washington tandis que les Oilers d'Edmonton seront les visiteurs le lendemain après-midi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer