L'Avalanche ensevelie

Il faut remonter à 1990 pour retracer la... (AFP)

Agrandir

Il faut remonter à 1990 pour retracer la dernière récolte tricolore de 10 buts lors d'un même match.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Il n'y avait même pas 10 minutes de jouées que déjà le Canadien avait une avance de cinq buts. Il y a des soirées comme ça, et samedi, au Centre Bell, c'en était une.

Le genre de soirée où tout fonctionne; où le capitaine se fait plaisir avec quatre buts en carrière (il a ajouté une aide); où seulement 3 des 18 joueurs ne sont pas sur la feuille de pointage; le genre de soirée où Brian Flynn se permet son premier doublé en carrière.

Vous aurez compris que les pauvres visiteurs n'ont jamais été dans le coup. Marque finale : Canadien 10, Colorado 1.

«Je ne crois pas avoir déjà été impliqué dans une saison où c'est mon équipe qui accorde 10 buts lors d'un match... et où, ensuite, c'est mon équipe qui marque 10 buts lors d'un match», a rigolé le défenseur Jeff Petry. «J'aime mieux me retrouver avec l'équipe qui en marque 10!»

«Je n'ai jamais marqué quatre buts au hockey professionnel...» a précisé Pacioretty. «Notre succès, c'est parce qu'on a quatre trios qui fonctionnent et qui ont de la vitesse. C'est dur de se défendre contre ça. »

 Pacioretty, qui a maintenant 11 buts cette saison, est devenu le premier joueur du Canadien à marquer quatre filets dans une rencontre depuis Lars Eller, le 4 janvier 2012 (contre Winnipeg), tandis que Tomas Plekanec en a profité pour récolter quatre aides. Petry (4e), Alexander Radulov (6e), Paul Byron (9e) et Artturi Lehkonen (5e), ont aussi déjoué Calvin Pickard (16 arrêts) ou Semyon Varlamov (10 arrêts).

Plekanec termine donc la semaine avec un but et cinq passes. Dans la mesure où le Canadien vient de perdre les services des centres Alex Galchenyuk et David Desharnais, le moment ne pouvait être mieux choisi pour lui.

«Ça ne changeait rien pour moi. Je devais mieux jouer offensivement, même si ces deux joueurs étaient encore là. Mais c'est bien de jouer avec Radulov et Pacioretty et d'avoir un rôle plus offensif. J'essaie de jouer de la même façon chaque soir. Mais quand ce type de match survient, on le prend.»

«C'est bon pour la confiance de Max, c'est bon pour la confiance de Plekanec, mais si on regarde le jeu de tous les trios, c'est tout le monde qui a contribué», a résumé l'entraîneur Michel Therrien

À 21 secondes du record

Le CH a inscrit six buts lors du premier vingt. Un tour de force qu'il n'avait pas réussi depuis le 14 janvier 2006 alors qu'il avait fait mouche en six occasions, en deuxième période, contre San Jose.

Le Canadien est aussi venu à 21 secondes près d'égaler son record d'équipe pour les cinq buts les plus rapides en début de match. Le 24 décembre 1919, contre les Bulldogs de Québec, il avait frappé cinq fois en 8:20.

Et il faut remonter à 1990 pour retracer la dernière récolte tricolore de 10 buts lors d'un même match. Le 14 février au Forum, la formation du regretté Pat Burns avait corrigé les Canucks de Vancouver 10-1.

Quant à Carey Price, il n'a fait face qu'à 16 tirs et a été battu par Blake Comeau lors de la dernière minute de la première période. 

Emelin expulsé

Le match a failli mal tourner vers la fin, quand Alexei Emelin a frappé Joe Colborne au niveau des genoux, provoquant du coup une mêlée où le vétéran Jarome Iginla a bien tenté de lui envoyer quelques taloches. Emelin a été expulsé du match pour ce geste. «Ce n'est pas la première fois qu'Emelin donne une mise en échec comme ça. Ce que je n'aime pas, c'est qu'il ne réponde pas de ses actes ensuite», a noté Gabriel Landeskog.

Le Canadien reprendra le collier lundi soir au Centre Bell face aux Bruins de Boston.  Avec La Presse Canadienne

McCarron aura sa chance

Rappelé vendredi soir, Michael McCarron aura sa chance de montrer s'il peut faire partie de la solution au centre en l'absence prolongée d'Alex Galchenyuk et David Desharnais.

Samedi, McCarron a regardé le match contre l'Avalanche du Colarodo du haut de la passerelle en compagnie du défenseur Mark Barberio, également rappelé tard vendredi. Les deux joueurs avaient plus tôt en soirée participé à la victoire de 6-5 des IceCaps de St. John's et ont pris l'avion tôt samedi matin de Terre-Neuve à Montréal. 

«Je n'ai aucune raison de sortir un joueur de ma formation après ce qu'ils nous ont donné lors du dernier match», a tout d'abord reconnu l'entraîneur-chef Michel Therrien après l'entraînement matinal, dont il avait exempté McCarron et Barberio. Il faut dire que son équipe avait livré un effort inspiré jeudi, dans une victoire de 5-2 sur les Devils du New Jersey.

McCarron ne perd toutefois rien pour attendre. «Il aura sa chance», a assuré Therrien. «Il en est à sa deuxième année chez les pros. Il a connu un très bon camp et nous a forcé la main. C'était une décision difficile de le retourner à St. John's.

«Il a connu un lent départ avec les IceCaps, ce qui était tout à fait normal», a ajouté l'entraîneur-chef du CH. «Un joueur vit souvent une déception en retournant dans la Ligue américaine. Il n'avait pas la même motivation.»

De retour au jeu

Vendredi, McCarron a marqué le but égalisateur lors de la victoire de 6-5 contre Springfield à son retour au jeu après une absence de deux matchs en raison d'une blessure à une main ou à un poignet. En 21 matchs cette saison, l'attaquant de 6,6" et de 231 livres comptait 12 points, dont quatre buts.

L'an passé, McCarron avait récolté 38 points (17 buts, 21 aides) en 58 matchs dans la Ligue américaine et un but et deux passes avec le  Tricolore. «Avant sa blessure, il jouait du bon hockey, on m'a dit hier [vendredi] qu'il avait connu un bon match», a indiqué Therrien.

Quant à Barberio, qui avait été cédé aux IceCaps mercredi, il partage le troisième rang chez les marqueurs des IceCap, à égalité avec Nikita Scherbak, avec 17 points, dont 3 buts en 19 rencontres. Son retour à Montréal permettra à Therrien de pouvoir compter sur un septième défenseur au sein de son groupe de joueurs, puisque Greg Pateryn sera à l'écart du jeu pendant huit semaines en raison d'une fracture à une cheville survenue mardi dernier à St. Louis.

Price fait encore jaser

Carey Price n'a pas été très occupé contre... (La Presse canadienne, Graham Hughes) - image 4.0

Agrandir

Carey Price n'a pas été très occupé contre l'Avalanche, mais il a quand même vu Carl Soderberg de près en deuxième période.

La Presse canadienne, Graham Hughes

Deux jours plus tard, l'incident entre Carey Price et Kyle Palmieri faisait encore jaser samedi matin dans l'entourage du Canadien. Jeudi, l'attaquant des Devils est entré en collision avec le gardien du CH, qui a réagi en le frappant à coups de bloqueur.

«Je ne peux pas parler pour lui, mais j'ai souvent été dans cette situation», a expliqué Brendan Gallagher, possiblement l'attaquant du Canadien qui fonce le plus souvent au filet adverse. «Il n'a pas été au filet avec l'intention de foncer dans Price, mais il n'a pas eu non plus l'intention de tenter de l'éviter.

«On était frustrés, mais Carey s'est défendu, a ajouté Gallagher. «On ne veut pas que ça arrive trop souvent, mais c'est à nous de le défendre et de nous assurer que ça n'arrive plus.»

«Les gars sont gros et forts. Certains vont foncer au filet sans trop faire attention pour essayer de créer de l'attaque de cette façon. Notre but est de les en empêcher. On ne peut pas contrôler ce que les autres équipes font», a ajouté Max Pacioretty.

La blessure de Pacioretty

Parlant de Pacioretty, le collègue Eric Engels, du réseau Sportsnet, révélait jeudi soir qu'il a joué malgré une microfracture à un pied en novembre. Le capitaine du Canadien n'en a toutefois pas fait un plat samedi matin.

«Il n'y a rien de plus à dire, ce sont des choses qui arrivent. Tous les joueurs jouent malgré des blessures, c'est simplement que l'information a coulé pour la mienne. Je ne suis pas différent de mes coéquipiers.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer