Galchenyuk et Desharnais absents au moins six semaines

En Alex Galchenyuk, le Tricolore perd son meilleur... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

En Alex Galchenyuk, le Tricolore perd son meilleur marqueur qui avait récolté 23 points en 25 matchs jusqu'ici cette saison.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le Canadien devra se débrouiller sans son premier centre et sans son troisième centre pour un bon bout de temps.

Dans un rare moment de transparence, la direction montréalaise a confirmé mercredi que deux de ses joueurs de centre, Alex Galchenyuk et David Desharnais, allaient devoir rater de six à huit semaines de jeu après avoir tous deux subi des blessures à un genou.

Les pronostics sur six à huit semaines concernent souvent des blessures ligamentaires, ce qui semble être aussi le cas ici. Pour l'heure, un scénario optimiste serait probablement celui d'un retour des deux joueurs aux alentours de la pause du Match des étoiles de la LNH, qui est prévue pour le 29 janvier.

Blessures similaires, jeux similaires

Galchenyuk et Desharnais auront donc tous deux subi des blessures similaires sur des jeux similaires au cours des derniers jours. Galchenyuk, le premier des deux à tomber au combat, a été blessé dimanche à Los Angeles, quand son genou droit est entré en contact avec l'attaquant Anze Kopitar, des Kings. Il avait dû quitter la rencontre en troisième période.

En ce qui concerne Desharnais, la guigne s'est abattue sur lui lors de la rencontre de mardi soir à St. Louis, quand il est entré en collision avec un défenseur des Blues, Jay Bouwmeester, en début de troisième période dans la défaite de 3-2.

La perte de Galchenyuk pourrait s'avérer particulièrement désastreuse pour le club montréalais. L'attaquant de 22 ans avait récolté 23 points en 25 matchs et était le meilleur marqueur de l'équipe au moment de sa malchance. Le Canadien croyait avoir enfin trouvé en lui son centre numéro un, cette saison.

Du côté de Desharnais, c'était assurément plus difficile - seulement 9 points en 25 matchs cette saison -, mais il semblait être en voie de se remettre en marche récemment, lui qui avait récolté 3 points à ses 6 derniers matchs.

Radulov pas une solution

Reste à voir ce que le Canadien va faire pour pallier ces pertes. À l'interne, l'équipe mise sur cinq joueurs qui peuvent patiner à cette position, soit Tomas Plekanec, Torrey Mitchell, Andrew Shaw, Phillip Danault et Brian Flynn. Alexander Radulov? «Ce n'est pas une option», a avait dit Michel Therrien avant d'affronter les Blues de St. Louis, mardi. «On s'en est parlé tous les deux et il n'a jamais joué à cette position.» 

Du côté du club-école de St. John's, les solutions n'abondent pas non plus, même si on peut s'attendre à ce que le jeune Michael McCarron soit tôt ou tard rappelé, lui qui a récemment raté des matchs en raison d'une blessure à une main.

Une transaction? À ce chapitre, le Canadien et son directeur général Marc Bergevin ne sont évidemment pas en position de force, et personne ne fera cadeau d'un joueur de centre de premier plan à une formation qui en a désespérément besoin.

Des Devils plus offensifs

Les Devils du New Jersey, les visiteurs de ce soir au Centre Bell, marquent un peu plus de buts que par le passé, entre autres grâce à la production de ce bon vieux Michael Cammalleri et de l'arrivée de l'ailier Taylor Hall dans le décor. L'ancien des Oilers d'Edmonton, obtenu en retour du défenseur Adam Larsson, fonctionne à un rythme d'un point par match (7 buts et 17 points en 17 rencontres) depuis son arrivée au New Jersey. Notons que Hall s'en est tiré indemne aux yeux de la LNH après avoir asséné une violente mise en échec à Philip Larsen, des Canucks de Vancouver, mardi. Larsen est demeuré inconscient pendant un bon moment et a quitté la patinoire sur une civière. Les arbitres sur la glace ont toutefois jugé que la mise en échec était légale, et le Département de la sécurité des joueurs de la LNH a corroboré cette décision.

Beaulieu s'approche d'un retour

Nathan Beaulieu a raté six matchs après avoir... (La Presse, Bernard Brault) - image 4.0

Agrandir

Nathan Beaulieu a raté six matchs après avoir été atteint par une rondelle à la gorge.

La Presse, Bernard Brault

L'attaquant Charles Hudon et le défenseur Mark Barberio ont repris le chemin de Terre-Neuve, mercredi. Hudon a récupéré rapidement de sa fracture du sternum subie le matin du départ du Canadien pour son périple de cinq matchs. Malgré quatre points amassés en six matchs dans la LNH jusqu'ici, le Tricolore a préféré le rétrograder à la faveur de l'ailier Sven Andrighetto, qui a inscrit 20 points en 18 matchs avec les IceCaps de St. John's. Quant à Barberio, qui a participé aux six derniers matchs du CH, on lui a préféré Zach Redmond à titre de septième défenseur. Une décision qui remonte au camp d'entraînement, mais qui n'a pu être appliquée en raison de la fracture à un pied qu'a subie Redmond. Le renvoi de Barberio annonce surtout le retour au jeu prochain de Nathan Beaulieu, qui a raté six matchs après avoir été atteint par une rondelle à la gorge. Ce dernier sera à l'entraînement jeudi matin et le CH décidera s'il affrontera ou non les Devils du New Jersey en soirée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer