Le remède Radulov

Alexander Radulov (47) a récolté deux passes dans... (La Presse canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Alexander Radulov (47) a récolté deux passes dans la victoire contre les Maple Leafs pour aider le Canadien à mettre fin à une séquence de trois défaites. Le Russe avait raté les deux matchs précédents en raison d'un virus.

La Presse canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alexander Radulov était le remède dont le Canadien avait besoin pour renouer avec la victoire.

Après avoir raté deux matchs à cause d'un virus, Radulov a orchestré les deux buts du Canadien dans la victoire de 2-1 contre les Maple Leafs de Toronto, samedi au Centre Bell. Du même coup, la troupe de Michel Therrien mettait fin à une série de trois défaites.

Le Russe de 30 ans a récolté des mentions d'aide sur les buts de Paul Byron (7e), en première période, et d'Alex Galchenyuk (7e) au tout début du deuxième vingt, en avantage numérique. Et il a montré qu'il ne ressentait plus aucun effet du virus dont il a été victime lorsqu'il a servi une sévère mise en échec à Nazem Kadri, qui venait tout juste de faire de même à l'endroit du défenseur Nathan Beaulieu.

Étonnant quand on songe que Radulov a attendu la période d'échauffement pour confirmer sa présence dans le match! «Ce que j'apprécie, c'est sa passion», a souligné Therrien. «Il a toujours du fun à jouer au hockey et il le transmet sur la patinoire.»

«Ce n'est pas seulement sur la glace, mais en dehors aussi», a ajouté Shea Weber. «On a tous été autour de gens qui ont cette énergie et une attitude enjouée et positive, et je pense que les gars se nourrissent de cela. Ce n'est pas de la frime, c'est vraiment qui il est.»

« C'est un gars qui nous amène de l'énergie, c'est un gars qui apporte quelque chose de positif au reste de l'équipe», a noté Carey Price. «C'est un gars qui a juste du plaisir à jouer au hockey.»

Fougue contagieuse

Radulov, de son propre aveu, ne fait rien de bien compliqué. Son intensité et sa fougue sont toutefois contagieuses. «Ce n'est pas seulement à propos de moi, c'est à propos de toute l'équipe. Je suis seulement content de jouer, d'être ici. J'essaie de tout donner, de travailler, et puis quand on fait ça, il y a de bonnes choses qui nous arrivent. Je dois jouer de la bonne manière chaque fois.»

Tenu en échec lors des deux dernières rencontres, Weber a aussi fait sa part en obtenant deux aides en plus de bloquer huit tirs. Il a aussi fait sentir sa présence le long des rampes, notamment à l'endroit du jeune William Nylander quelques minutes après que celui-ci eut permis aux Maple Leafs de s'inscrire au tableau, au milieu de la deuxième période.

Byron rejoint Weber

Vingt-quatre heures après un échec crève-coeur en Caroline, le CH a aussi eu besoin d'un Price alerte. Il a fait face à 32 tirs, trois de plus que son rival Frederik Andersen.

Galchenyuk continue de produire avec la régularité du métronome, ayant maintenant récolté un point dans 15 des 19 matchs du Canadien cette saison. Quant à Byron, il continue de faire mentir ses détracteurs et de justifier sa position au sein du premier trio, lui qui a rejoint Weber au sommet des buteurs de l'équipe.

Cela fait maintenant 12 matchs de suite que les Leafs s'inclinent face au Tricolore, leur dernier gain remontant au 18 janvier 2014 à Toronto. Et il faut reculer jusqu'au 1er octobre 2013 pour trouver une victoire des Leafs au Centre Bell.

Après une séquence de sept matchs en 12 soirs, le CH reprendra le collier mardi au Centre Bell contre les Sénateurs d'Ottawa. Avec La Presse

Ce qu'ils ont dit...

«Tu me dois un souper, je te vante depuis 10 minutes!»

- Alex Galchenyuk, interpellant Alexander Radulov dans le vestiaire

«On était l'équipe qui voulait s'imposer non seulement avec la rondelle, mais aussi physiquement. Des gars comme Weber et Emelin ont joué de façon robuste.»

- Michel Therrien

«Tu vois le numéro de l'adversaire? C'est du hockey 101, tu ne le projettes pas dans la bande comme ça.»

- James van Riemsdyk, à TSN, à propos du double-échec d'Alexei Emelin à son endroit en fin de match

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer