Toronto 1/Montréal 2: le remède Radulov

Pour mériter ce 12e gain consécutif aux dépens de... (La Presse canadienne, Graham Hughes)

Agrandir

Pour mériter ce 12e gain consécutif aux dépens de la formation torontoise, une série de succès qui a commencé le 1er mars 2014, le Tricolore a d'abord eu besoin d'une étincelante performance d'Alexander Radulov.

La Presse canadienne, Graham Hughes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien de Montréal a mis fin à une séquence de trois revers grâce à une victoire difficilement arrachée de 2-1 face aux Maple Leafs de Toronto samedi soir au Centre Bell.

Pour mériter ce 12e gain consécutif aux dépens de la formation torontoise, une série de succès qui a commencé le 1er mars 2014, le Tricolore a d'abord eu besoin d'une étincelante performance d'Alexander Radulov.

De retour au jeu après avoir manqué deux matchs en raison d'un virus, l'attaquant russe a récolté des mentions d'aide sur les deux buts des siens, ceux de Paul Byron (7e), en première période, et d'Alex Galchenyuk (7e) au tout début du deuxième vingt, en avantage numérique.

Plus tard lors de la période médiane, Radulov a montré qu'il ne ressentait plus aucun effet du virus dont il a été victime lorsqu'il est allé servir une sévère mise en échec à l'endroit de Nazem Kadri, qui venait tout juste de faire de même à l'endroit du défenseur Nathan Beaulieu.

Tenu en échec lors des deux dernières rencontres, le défenseur Shea Weber a aussi fait sa part en obtenant deux aides en plus de bloquer huit tirs. Il a aussi fait sentir sa présence le long des rampes, notamment à l'endroit du jeune William Nylander quelques minutes après que celui-ci eut permis aux Maple Leafs de s'inscrire au tableau, au milieu de la deuxième période.

Price alerte

Vingt-quatre heures après un échec crève-coeur en Caroline, le Canadien a aussi eu besoin d'un Carey Price alerte face à une jeune et talentueuse formation, qui avait marqué six buts lors de chacune de ses deux dernières sorties.

Price, qui n'a pas perdu face aux Maple Leafs depuis le 18 janvier 2014, a fait face à 32 tirs, trois de plus que son rival Frederik Andersen.

Il a réalisé l'un de ses meilleurs arrêts du match en deuxième, contre Kadri, et il a eu la vie sauve en troisième période quand Max Pacioretty a récupéré une rondelle libre derrière Price après un tir du défenseur Matt Hunwick en milieu de troisième.

Et Price s'est de nouveau distingué face à Hunwick, sortant la jambière droite à la suite d'un tir peu commode avant de frustrer Auston Matthews avec un peu plus de deux minutes à jouer au temps réglementaire.

Après une séquence de sept matchs en 12 soirs, les hommes de Michel Therrien ne reprendront le collier que mardi soir, au Centre Bell, lors de la visite des Sénateurs d'Ottawa et de leur entraîneur-chef Guy Boucher.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer