Le CH rosse les jeunes Leafs

Leo Komarov, des Maple Leafs, était coincé entre... (La Presse canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

Leo Komarov, des Maple Leafs, était coincé entre Shea Weber et Carey Price sur cette séquence en première période. Weber et Price en étaient à leur première apparition devant les partisans du CH à Montréal.

La Presse canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le Canadien a conclu sa série de matchs préparatoires en rossant les jeunes Maple Leafs de Toronto 6-1,  jeudi au Centre Bell. Le temps des dernières décisions arrive, mais il reste au Tricolore à savoir qui sera en mesure d'entamer la saison à temps.

Plusieurs jeunes, à commencer par l'attaquant Michael McCarron et le défenseur Mikhail Sergachev, ont fait belle impression. Dans le cas de la recrue russe de 18 ans, il faudra voir si la blessure subie par Jeff Petry ne contribuera pas à lui ouvrir la porte encore plus grand.

En première période, Petry a fait une bien vilaine chute le long de la bande. Sa jambe gauche a plié d'une drôle de façon et, après un petit conciliabule avec le thérapeute, le vétéran défenseur a quitté la rencontre.

Sergachev, en plus de récolter une mention d'aide, a tenu son bout durant 18:09 de jeu avec des partenaires qui changeaient souvent. Vers la fin de la première période, il s'est retrouvé derrière son propre filet, avec deux adversaires tout juste devant. Sans hésiter, il a fait une passe tout juste sous le nez de son gardien, directement sur la palette de Tomas Plekanec. «Pour un jeune joueur, il possède beaucoup de sang-froid», a observé Shea Weber, qui a disputé son premier match au Centre Bell. «Il faut maintenant espérer qu'il poursuive sa progression et qu'il puisse continuer à s'améliorer.» 

«Je l'ai trouvé très solide. Il a joué avec beaucoup de confiance», a noté Michel Therrien. «Je crois que ce soir était son meilleur match. [...] On va prendre la fin de semaine pour réfléchir aux décisions qu'on a à prendre. Dans chaque cas, ce ne sont pas des décisions faciles.»

McCarron, lui, a marqué le deuxième but des siens en bénéficiant d'une largesse du gardien Frederik Andersen sur un tir du poignet de loin. Mais il s'est surtout montré intense en échec avant. La troisième étoile du match a même jeté les gants devant Matt Martin.

«Je termine sur une bonne note», a reconnu McCarron. «Je vais maintenant attendre leur décision. Les prochains jours seront peut-être un peu longs...»

Il s'agissait d'un premier match de Carey Price à Montréal depuis le 22 novembre. Auteur de 28 arrêts, il n'a cédé que devant un tir parfait de la recrue Auston Matthews.

«Carey fait tellement de petites choses pour ses défenseurs que les gens ne remarquent pas, comme lorsqu'il sort pour freiner la rondelle», a expliqué Nathan Beaulieu. «Il y a une séquence où je suis revenu trois fois pour récupérer la rondelle et je n'y ai jamais touché! Chaque fois, il a repéré notre joueur de centre. Je me retournais, je le regardais... "Ben coudon, bon retour!" C'est comme s'il n'avait pas manqué d'action. Carey Price, c'est Carey Price.»

Weber ovationné

Quant à Weber, utilisé à profusion en raison de la perte de Petry, il a eu une bonne idée de l'hospitalité montréalaise. L'arrière obtenu en retour de P.K. Subban avait reçu un accueil chaleureux au moment où la formation de départ du Canadien a été annoncée, mais ce n'était rien en comparaison de l'ovation reçue après avoir marqué son premier but dans l'uniforme du Tricolore.

Autre nouveau venu chez le Tricolore, l'attaquant Andrew Shaw s'est distingué en marquant deux fois. La perle de la soirée a toutefois été le but d'Alex Galchenyuk. Profitant d'une passe à genoux d'Alexander Radulov, il a haché menu la défense des Leafs avant de se rendre jusqu'à Andersen. Le Finlandais Artturi Lehkonen a mis le dernier clou dans le cercueil des Leafs avec un beau but dans la lucarne.

Max Pacioretty a raté le match en raison d'un virus.

Ce qu'ils ont dit...

«C'était assez spécial de jouer ici devant cette foule. Il y a de l'énergie dans cette place!»

- Shea Weber

***

«Je n'ai jamais joué avec quelqu'un qui voulait que ce soit moi qui possède la rondelle!»

- Andrew Shaw, au sujet de David Desharnais

***

«Je me sens bien. Je patine depuis deux mois, je sens que je me suis bien préparé en vue de la saison et maintenant je veux juste qu'elle commence.»

- Carey Price

Barberio garde le moral

Mark Barberio a signé en juin avec le... (Archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Mark Barberio a signé en juin avec le CH un contrat de deux ans pour un salaire garanti de 750 000 $ par saison.

Archives La Presse

Mark Barberio devra faire ses valises et prendre la direction de St. John's, mais il s'assure tout de même de garder le moral malgré tout.

«C'est long, une saison de hockey», a-t-il répondu en entrevue téléphonique. «Il y a bien des choses qui peuvent arriver et c'est un peu ce que Marc Bergevin vient de me dire. L'équipe a besoin de profondeur et je vais m'en aller dans la Ligue américaine en demeurant optimiste.»

Soumis au ballotage mercredi par le Canadien, le défenseur québécois de 26 ans n'a été réclamé par aucune équipe de la Ligue nationale et il doit maintenant aller chez les IceCaps de la LAH pour attendre son tour. Au final, il a été devancé par les autres défenseurs au camp montréalais, notamment Zach Redmond et Greg Pateryn.

Ce n'était évidemment pas le scénario qu'avait envisagé Barberio au moment d'accepter en juin un contrat de deux ans avec le Canadien, pour un salaire garanti de 750 000 $ par saison. «C'est sûr que ce n'était pas dans mes plans de retourner dans la Ligue américaine. Ça m'est arrivé aussi la saison dernière, mais je vais jouer le mieux possible pour être le premier gars qui sera rappelé par l'équipe.

«Mon camp d'entraînement... comme l'a dit le coach, je pense que j'ai été correct. Il y avait des batailles qui se dessinaient à toutes les positions, et sûrement que j'en n'ai pas assez fait, sinon je ne serais pas dans cette position-là.»

Bergevin avait évoqué avec Barberio la possibilité d'être réclamé par une autre formation de la LNH au ballotage, mais 24 heures plus tard, ce scénario ne s'est jamais concrétisé. «C'est difficile présentement de se retrouver avec une autre équipe, c'est le début de la saison et la composition des formations est déjà pas mal complétée», a ajouté le défenseur, qui avait disputé 30 matchs avec le Canadien la saison dernière, récoltant deux buts et huit passes. Richard Labbé, La Presse

La personnalté de Subban en cause

P.K. Subban estime que les raisons de son départ de Montréal ont plus à voir avec sa personnalité qu'avec le hockey. C'est du moins ce qui ressort des propos du défenseur vedette tels que rapportés jeudi par le magazine Sports Illustrated. «Les gens ont dit qu'il s'agissait simplement d'une transaction hockey. Mais à mon avis, ça ne saurait être plus loin de la réalité. C'était une transaction basée sur la personnalité», a déclaré Subban, échangé cet été par le Canadien aux Predators de Nashville en retour du défenseur Shea Weber.  La Presse

P.K. gagne la Coupe contre le CH

Selon une simulation du jeu vidéo NHL 17 d'EA Sports, le Canadien atteindra la finale de la Coupe Stanley au terme de la saison 2016-2017, mais s'inclinera en six matchs devant les Predators de Nashville.

Ce résultat est-il attribuable à la transaction Subban-Weber? Toujours est-il que Nashville mettra également la main sur le Trophée des Présidents après une récolte de 110 points en saison régulière. L'attaquant Filip Forsberg, qui aura inscrit 26 points en séries, remportera le trophée Conn-Smythe. De son côté, toujours selon NHL 17, le Tricolore se classera deuxième dans l'Est avec 99 points, derrière le Lightning de Tampa Bay (107 points). Carey Price recevra le trophée Vézina, remis au meilleur gardien.

Avant de parier votre prochaine paye sur ce scénario, il serait bon de vous rappeler que la simulation d'EA Sports avait prévu l'an dernier une finale entre Anaheim et...  Montréal, qui n'a même pas réussi à participer au grand bal du printemps. En 2015, ce sont les Kings de Los Angeles qui devaient remporter la Coupe. Ils ont plutôt raté les séries par deux points.  Le Soleil et La Presse

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer