Alex Tanguay, pas la solution à l'aile gauche pour le CH

Le Canadien n'est pas intéressé par les services... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Canadien n'est pas intéressé par les services d'Alex Tanguay (40).

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Selon une source consultée par La Presse, le Canadien n'a tenté aucune approche concernant Alex Tanguay, qui demeure sans contrat en vue de la prochaine saison.

Tanguay, qui a été membre du CH pendant la saison 2008-2009, a conclu la dernière campagne avec une récolte de 35 points, dont 13 points en 18 rencontres à son arrivée en fin de saison dans le maillot des Coyotes de l'Arizona. Il demeure pour le moment en attente en vue de la prochaine saison, dans l'espoir de pouvoir obtenir à tout le moins un essai à l'ouverture des camps d'entraînement dans la Ligue nationale, à compter de la semaine prochaine.

Le Québécois, qui aura 37 ans le 21 novembre, aurait pu s'avérer une bonne solution au poste d'ailier gauche à court terme, mais la direction montréalaise en a jugé autrement et a choisi de ne lui soumettre aucune offre. Avec le camp des recrues du Canadien qui s'ouvre cet après-midi à Brossard, tous les yeux, ou presque, seront donc tournés vers le jeune Finlandais Artturi Lehkonen.

Il y a une raison à ça : même à 21 ans et même sans jamais avoir mis les lames sur une glace de la LNH, Lehkonen représente une sérieuse option à la gauche pour la formation montréalaise. Que ce scénario soit une réalité sert à démontrer à quel point le Canadien est mal nanti à cette position.

Il est vrai que ce choix de deuxième tour au repêchage de 2013 n'est pas une verte recrue comme les autres  - voilà cinq ans qu'il joue parmi des professionnels en Europe -, mais idéalement, le Canadien aimerait sans doute jouer de patience dans son cas. Les circonstances pourraient toutefois forcer l'équipe à précipiter son entrée en scène.

Andrighetto et Carr, des options plausibles

Daniel Carr et Sven Andrighetto ont «marqué des points», comme on le dit dans le milieu, la saison dernière. Des points sur la glace, bien sûr, mais surtout, des points aux yeux des patrons montréalais. Le petit Carr, particulièrement, s'est à quelques reprises attiré les compliments de l'entraîneur Michel Therrien.

Du coup, les deux deviennent des options parfaitement plausibles à gauche. Andrighetto en raison de son expérience - on l'a vu passer au Centre Bell à chacune des deux dernières saisons - et Carr en raison de son flair offensif, lui qui s'est offert 6 buts en 23 matchs dans un rôle limité la saison dernière. Dans un monde idéal, ces deux-là ne seraient sans doute pas des candidats de choix pour un poste de deuxième ailier gauche, mais dans la réalité actuelle du Canadien, ils le sont.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer