Un rôle à trouver pour Andrew Shaw

Andrew Shaw a joué une bonne partie de... (La Presse, Martin Chamberland)

Agrandir

Andrew Shaw a joué une bonne partie de sa carrière au centre, mais il peut également évoluer sur les deux ailes.

La Presse, Martin Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) En octobre dernier, deux d'entre eux étaient à Chicago. Un autre, à Moscou. Il y a celui qui venait tout juste d'être réclamé au ballottage et qui se remettait d'une blessure. Et il y en avait deux autres à St. John's. De qui parle-t-on? Des joueurs qui pourraient évoluer sur les ailes du Canadien pour amorcer la saison.

Avec les derniers mouvements de personnel du CH, on note en effet qu'à l'heure actuelle, Max Pacioretty et Brendan Gallagher pourraient être les deux seuls ailiers qui étaient en uniforme lors du match inaugural de 2015-2016, et qui le seront de nouveau le 13 octobre.

Depuis, Andrew Shaw et Phillip Danault ont été acquis des Black­hawks. Alexander Radulov a signé un contrat comme joueur autonome. Paul Byron a commencé sa saison 2015-2016 en retard, mais en a fait assez pour obtenir un contrat de trois ans. Et Sven Andrighetto et Daniel Carr ont signé des contrats à un volet cet été, après avoir obtenu une longue audition la saison dernière.

Habitué aux changements

Shaw a l'habitude de tels changements, lui qui en a vécu plusieurs à Chicago. Rarement a-t-on vu une équipe procéder à autant de mouvements de personnel que les Blackhawks, qui ont malgré tout remporté la Coupe Stanley à trois reprises depuis 2010.

«C'est un sentiment différent, mais un bon sentiment. Il y a de nouveaux visages. Tout le monde voudra prouver sa valeur et compétitionner. Mais jusqu'ici, les gars sont accueillants. Ça devrait bien aller et je devrais bien m'intégrer», a estimé Shaw, qui découvrait mercredi le centre d'entraînement du Canadien.

Le rôle de Shaw n'est pas encore connu, mais Michel Therrien peut se rassurer : il aura des atouts dans son jeu. Il a joué une bonne partie de sa carrière au centre, où le Canadien ne manque pas d'options. Mais il a plutôt été employé à l'aile la saison dernière.

«J'ai joué à gauche la moitié de la saison dernière. Je suis le genre d'attaquant qui peut jouer aux trois positions», a expliqué le jeune homme de 24 ans.

Quant à savoir s'il pourra occuper un rôle offensif, les avis divergent. L'ajout de Radulov a certainement aidé à atténuer la pression sur les autres ailiers, car le Canadien compte sur ce qui lui a manqué la saison dernière : un troisième ailier véritablement offensif.

Dans ce contexte, Shaw pourra occuper, dans le pire scénario, un rôle de soutien avec deux joueurs plus offensifs dans un deuxième trio, ou encore être employé au sein d'une troisième unité. Quand on regarde son historique, c'est ce type de rôle qui semble le mieux lui convenir. Dans le junior, sa saison la plus productive lui avait valu 22 buts en 66 matchs. Au cours des trois dernières saisons, il a connu des campagnes de 20, 15 et 14 buts.

«Mes entraîneurs m'ont toujours placé dans toutes les situations, car ils savent exactement ce que je vais leur donner. Parfois, j'excède ces attentes. Je le fais en me poussant.»

Énergie contagieuse

Le Canadien de 2016-2017 aura un nouveau visage à l'aile, mais aussi à la défense en raison du départ de P.K. Subban et de l'arrivée de Shea Weber. En Weber et Shaw, le Tricolore a mis la main sur des joueurs «de caractère», comme aime le répéter Marc Bergevin. Sous ce mot un peu fourre-tout, il faut comprendre qu'il y a plusieurs facteurs intangibles, des avantages qui n'apparaissent pas sur la feuille de pointage.

Shaw apportera un de ces facteurs par son énergie contagieuse et son don de faire perdre patience à l'adversaire. Weber, lui, aidera en ce sens par son leadership et par le respect qu'il commande, tant de ses coéquipiers que de ses adversaires. Certains ajouteront qu'il pourra épauler Nathan Beaulieu ou tout autre jeune défenseur qui se montrerait digne de décrocher un poste.

Et visiblement, Shaw croit en la pertinence de ces facteurs inchiffrables. «Tous les joueurs dans la LNH ont les habiletés et la condition physique pour être ici. C'est de trouver la chimie, d'assembler tout ça, de vouloir se battre pour tes coéquipiers et combattre l'adversité. Tu es dans la LNH, tu peux jouer au hockey. Les équipes recherchent les autres choses.»

Shaw a notamment parlé de Jonathan Toews, son ancien capitaine à Chicago, possiblement le joueur qui incarne le mieux ces intangibles. «Regardez à quel point il travaille fort. Il fait toutes les petites choses comme il faut. En tant que coéquipier, tu veux en faire autant. Il sacrifie un peu d'attaque pour mieux jouer défensivement. Si le grand Jonathan Toews le fait, pourquoi ne le ferais-je pas moi-même? C'est le jeu d'équipe qui rend les équipes meilleures.»

Content de ne plus affronter Shea Weber!

Shea Weber... (Photo Mark Humphrey, AP) - image 3.0

Agrandir

Shea Weber

Photo Mark Humphrey, AP

Quand il jouait à Chicago, Andrew Shaw a bien connu Shea Weber, puisqu'il l'affrontait plusieurs fois par saison dans la division Centrale. Et de tous les joueurs du Canadien, il est possiblement celui qui est le plus heureux de l'arrivée de l'ancien capitaine des Predators à Montréal. «Je n'ai plus à affronter Shea Weber, c'est très positif! En fait, il m'a déjà cassé une côte. C'est un dur. Il sera excellent pour nous. Ce sera un mur devant Carey. Et son tir frappé est une bombe. J'espère que si je suis devant le filet, il va tirer à côté, pas sur moi!»

Un numéro rare

Andrew Shaw a profité de sa visite au centre d'entraînement du Canadien pour prendre quelques photos avec son nouveau chandail, mercredi à Brossard. Il portera le 65, un numéro que seul Ron Hainsey a porté avant lui dans l'histoire plus que centenaire de l'équipe. Shaw portait déjà ce numéro à Chicago. À la base, on le lui avait attribué à son premier camp chez les Blackhawks, et il l'a toujours gardé par la suite.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer